Batman : l'épisode culte où le Joker fait un show mortel pour Noël

Arnold Petit | 5 octobre 2019 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Arnold Petit | 5 octobre 2019 - MAJ : 09/03/2021 15:58

À l’occasion de la sortie de Joker le 9 octobre, on a revu Batman, la série animée (un super dossier existe juste ici) et choisi de revenir sur cinq épisodes qui concernent Le Clown Prince du Crime de près ou de loin. Sortez les guirlandes et enfilez les bonnets, parce qu'aujourd'hui, c'est Joyeux Noël Batman !

Les épisodes de Noël sont une grande tradition dans les séries américaines et permettent généralement de relâcher la pression pour que les personnages puissent se retrouver tous ensemble et évoluer dans une situation plus chaleureuse et réconfortante. Batman, la série animée n’a évidemment pas dérogé à la règle et proposé un épisode spécial simple, mais diablement efficace : Joyeux Noël Batman.

 

photo, JokerDe jolis cadeaux dans la hotte du Joker

 

QUÉSACO ?

L’épisode débute sur le Joker qui s’évade de l’asile d’Arkham sur un sapin de Noël volant après nous avoir gratifié d’une parodie de Jingle Bells, aujourd'hui devenue culte. Autant dire que ça démarre fort. Batman et Robin partent donc à sa recherche, au grand désarroi du jeune Dick Grayson, qui aurait préféré rester tranquillement au Manoir Wayne pour le Réveillon.

Après avoir lâché un tank dans les rues de Gotham, le Clown Prince du Crime ne s'arrête pas de sitôt et prend ensuite le contrôle des ondes pour organiser sa propre émission spéciale, Joyeux Noël, Joker.

 

photo, Joker, Batman, RobinUne première apparition marquante

 

Alors que Batman et Robin tentent de le localiser, le Joker continue son petit numéro à la télévision et présente ses invités : le commissaire Gordon, Harvey Bullock et la journaliste Summer Gleeson, qui seront tous exécutés à minuit, à moins que Batman et Robin ne viennent les sauver. Les deux héros partent donc à la recherche du Joker, qui n’a pas dit son dernier mot et a réservé quelques cadeaux à ses deux justiciers préférés.

 

photo, JokerLa « Famille Justice » que Le Joker malmène pendant l’épisode

 

C'EST UN BEAU ROMAN...

Si l’intrigue est des plus basiques et que l’animation n’était pas encore tout à fait au point à certains moments, cet épisode, le deuxième dans l’ordre de production, permet surtout d’introduire deux personnages essentiels pour Batman : Robin et le Joker.

Pour sa première apparition, Dick Grayson est présenté comme un jeune homme optimiste et plein d’entrain. La légèreté et l’humour dans la voix de Loren Lester (Georges Caudron chez nous) viennent contraster avec ce Bruce Wayne morne et blasé, presque paranoïaque, qui, même après avoir constaté que tout est calme à Gotham, est incapable de se détendre et de profiter du Réveillon. Robin n’est pas seulement l’acolyte de Batman, mais aussi son ami et sa famille, celui qui l’humanise et avec qui il partage la dinde de Noël qu’Alfred a préparée.

 

photo, Batman, Robin« Je le sais que tu m’aimes »

 

En véritable showman, le Joker vole (littéralement) la vedette dans cet épisode. Grâce à une incroyable première performance de Mark Hamill au doublage (et de Pierre Hatet pour la version française), le Clown Prince du Crime est aussi drôle que terrifiant, capable de revêtir le costume du clown comique en même temps que celui du sadique psychopathe.

L’égocentrisme et le charisme du personnage sont largement mis en avant. L’argent ne l’intéresse pas, tout ce qu’il réclame, c’est l’attention du public et tout particulièrement celle de Batman. Peu importe le nombre de victimes ou les moyens déployés, tant qu'il s'amuse. D’ailleurs, lorsque les deux héros s’avouent vaincus, le Joker leur donne (comme par hasard) un indice qui permet au petit jeu du chat et de la souris de continuer. Ses motivations, dévoilées à la fin de l’épisode, montrent déjà toute la folie qui habite ce personnage.

 

photo, BatmanUn plan qui en met plein la vue à Batman

 

Même s’il souffre de certains défauts, cet épisode permet d’ores et déjà de parfaitement comprendre l’esprit de la série et quels sont les personnages qui composent l’univers de Batman. S’il n’est pas un des meilleurs épisodes de Batman, la série animée, Joyeux Noël Batman reste quand même un petit plaisir, toujours bon à ressortir à l’approche des fêtes de fin d’année, entre le visionnage de Piège de cristal et Maman j'ai raté l'avion.

 

photo, JokerUn deuxième épisode haut en couleur avec un Joker intenable

Tout savoir sur Batman, la série animée

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Nono17031982
06/10/2019 à 20:55

Vive le vent ! Vive le vent ! Vive le vent d'hiver ! Jour de neige, jour de l'an et bonne année Grand-Mère !
Y'en a marre, marabout, marabout de ficelle ! C'est Noël, salut les dingues et bien le bonjour chez vous ! Ha, Ha, Ha, Ha, !
L'horrible chauve-souris et son bouffon Robin n'ont qu'à bien se tenir car le Joker est libre, libre Ha, Ha, Ha !

Batou
06/10/2019 à 00:49

Mon pyjama est trop serré!!!!

Robin
05/10/2019 à 22:09

On peut dire que tu sais manier la batte, man !

votre commentaire