Batman : l'épisode culte où le Joker demande une terrible faveur

Arnold Petit | 4 octobre 2019 - MAJ : 06/10/2019 12:48
Arnold Petit | 4 octobre 2019 - MAJ : 06/10/2019 12:48

À l’occasion de la sortie de Joker le 9 octobre, on a revu Batman, la série animée (un super dossier existe juste ici) et choisi de revenir sur cinq épisodes qui concernent Le Clown Prince du Crime de près ou de loin. Début des hostilités avec Chantage à crédit.

Chef-d’œuvre du petit écran, Batman, la série animée aura bouleversé le monde de l’animation et les fans du Chevalier Noir, notamment grâce à un traitement beaucoup plus profond des personnages de DC Comics et plus particulièrement des antagonistes. À l’instar d’Amour on ice avec Mister Freeze, Chantage à crédit permet de comprendre un peu mieux qui est le Joker et quelles sont ses motivations.

 

photo, JokerLe Joker plane comme une ombre sur Charlie et sa famille

 

QUÉSACO ? 

Charlie Collins est un homme comme les autres. Après une journée difficile au travail et pris au milieu des embouteillages, il commence à s’en prendre aux autres automobilistes. Dans un accès de rage, ce Monsieur Tout-le-Monde décide de ne plus se laisser marcher sur les pieds et commence à se défouler sur un autre conducteur. Malheureusement pour ce pauvre Charlie, le chauffard en question se trouve être le Joker, qui n’apprécie pas tellement qu’on lui parle sur ce ton et se lance à la poursuite du petit comptable. Le Clown Prince du Crime le rattrape finalement et lui propose de l’épargner, en échange d’une faveur qu’il devra lui rendre un jour.

Les années passent, Charlie et sa famille ont changé d’identité et ont déménagé loin de Gotham, dans un trou paumé à l’autre bout du pays. Hélas, cela ne suffit pas pour échapper au Joker, qui retrouve Charlie sans aucune difficulté et aurait justement besoin qu’on lui rende un petit service : l’aider à faire sauter le bâtiment de la police de Gotham pendant la remise de prix du commissaire Gordon.

 

photo,  Joker« Et le clignotant, c’est pour les chiens peut-être ? »

 

MAIS VOUS ÊTES FOUS ? OH OUI !

Si le Joker était déjà apparu dans Batman, la série animéeChantage à crédit est l’épisode qui permet de vraiment comprendre la personnalité du Clown Prince du Crime : celle d’un sadique totalement imprévisible, qui est même prêt à traquer un pauvre type pendant des années simplement parce que ça l’amuse.

Un portrait psychotique et drôle dressé d’une façon tout à fait tolérable pour les enfants, mais assez troublante pour gêner les plus vieux spectateurs. En s’en prenant à quelqu’un de tout ce qu’il y a de plus normal, plutôt qu'à un Batman bardé de gadgets, le Joker, doublé avec brio par Mark Hamill (et le génial Pierre Hatet chez nous), apparaît encore plus fou et effrayant que d'habitude.

 

photo, JokerC'est quand il ne sourit pas que Le Joker est le plus menaçant

 

Le public s’identifie tout de suite à Charlie Collins, ce gars qui veut juste rentrer chez lui après une journée éreintante et se retrouve complètement pris au piège. Après un petit coup de pouce de notre justicier préféré, il obtient finalement une chance de se racheter et confronte le Joker en faisant preuve de courage pour la première fois de sa vie peut-être. Une autre façon pour la série d’illustrer cette idée inhérente comme quoi n’importe qui pourrait devenir Batman.

 

photo,  JokerLes débuts de la romance entre Harley Quinn et son « Monsieur J »

 

Chantage à crédit est également l’épisode dans lequel Harley Quinn apparaît pour la première fois de l'histoire. Un personnage auquel Arleen Sorkin (ou Kelvine Dumour en français) donne vie, et qui ne peut que captiver le spectateur avec sa tenue d’arlequin et son côté chafouin.

Si sa première apparition aux côtés de son « Monsieur J » n’est pas particulièrement remarquable, les scénaristes continueront d’étoffer le personnage à travers des épisodes brillants, comme Harlequinade ou La Journée d'Harley, jusqu’à ce qu’elle devienne finalement la complice, la maîtresse et la souffre-douleur à plein temps du Joker.

 

photo,  Joker« Je te tire mon chapeau ! »

commentaires

Zephyr
09/10/2019 à 19:39

Bonjour,

Je souhaitais savoir d'où vous tiriez les images style poster à chaque fin d'article sur le Joker de la série animée ? Il y en a un pour chaque épisode de la série ?!

RobinDesBois
04/10/2019 à 22:04

Excellent épisode et le doublage de Kelvine Dumour est formidable comme tous les personnages de la série d'ailleurs, en particulier Bruce Wayne c'est dommage qu'ils n'aient pas gardé Richard Darbois pour les films d'animations DC qui ont suivi.

Antoine
04/10/2019 à 19:17

@Simon Riaux

Et quad bien mêmem on vous reprocherait de faire trop d'articles sur Joker ou Avengers c'est un moindre bien pour permettre au gens de fréquenter le site et de decouvrir des articles beaucoup moins porteurs mais sur des sujets ou des films plus confidentiels.

Il y aurait reproche si vous vous focalisiez sur ces articles "porteurs de clics" au DETRIMENT des autres, ce qui n'est pas le cas. Ecran Large a le merite d'apporter un equilibre assez soutenu de ces differentes plages de sujets.

Bravo!

pouet.

The batman
04/10/2019 à 15:39

Meilleur dessin animée Batman qui es jamais exister que de nostalgie !!

Geoffrey Crété - Rédaction
04/10/2019 à 15:07

@brucetheshark

Allez donc sur notre critique dispo depuis la Mostra ;)

https://www.ecranlarge.com/films/critique/1096071-joker-critique-radicale-sans-spoilers

Opale
04/10/2019 à 14:44

Ça alors! S'il y a bien un épisode dont je me souvient c'est bien celui-ci!! Angoissant. Et comme dit Adam on ne peut que se mettre à la place de ce pauvre quidam...

Adam
04/10/2019 à 14:39

J'étais certain que c'était de cet episode qu'il s'agissait. Etant enfant il m'avait trop marqué tellement on pouvait se mettre à la place du protagoniste menacé et vulnérable face au plus gros criminel.

brucetheshark
04/10/2019 à 14:19

C'est pénible, le film est déja sorti en Belgique, mais je peux pas trop en parler ici pour dire à quel point il est génial...

Roukesh
04/10/2019 à 13:37

Nostalgique que je suis, j'apprécie. J'ai revu la série complète il y a peu de temps, et c'est vrai que c'était quand même assez génial.
Le série arrive à jongler telle une funambule avec la gravité de certaines situations en permettant que ce soit toujours adapté aux enfants. Kelvine Dumour et Pierre Hatet font un travail fantastique,

Simon Riaux - Rédaction
04/10/2019 à 13:20

@Jjg

Alors on n'a jamais dit qu'on n'en faisait pas beaucoup. On a dit qu'on en faisait moins que sur d'autres sujets (coucou les Avengers), et que "l'intensité" des publications augmente avec l'approche de la sortie des films concernés.

Du coup oui, on publie plus sur le Joker qu'il y a un mois. Et on continuer encore pendant un petit moment, avant de passer au sujet suivant.

Ah et oui, le film excite pas mal les gens, en effet.

Plus

votre commentaire