Game of Thrones : Jessica Chastain critique violemment la série sur la question du viol

La Rédaction | 8 mai 2019
La Rédaction | 8 mai 2019

Le dernier épisode de Game of Thrones n’a pas que des défenseurs, comme le prouve la réaction agacée de la comédienne Jessica Chastain.

Au lendemain de la bataille de Winterfell, les corps d’innombrables figurants à peine brûlés, il a bien fallu se retrouver entre survivants et boire un godet de mauvais vin. Au cours de l’épisode 4 de Game of Thrones, le personnage de Sansa (Sophie Turner) a ainsi devisé longuement avec son protecteur de jadis, Sandor Clegane (Rory McCann) dit le Limier.

ATTENTION SPOILERS SUR GAME OF THRONES !

 

photo, Sophie Turner"Le petit oiseau va sortir..."

 

Ce dernier a regretté que Sansa ne l’ait pas suivie loin des Lannister, se condamnant ainsi à subir quantité d’épreuves, de sévices, et notamment plusieurs viols de la part de Ramsay Bolton. Dans l'épisode Sansa lui rétorque alors que sans ce qu’elle a dû affronter elle serait toujours un « petit oiseau ».

C’est sûrement cette réplique qui a méchamment chauffé les oreilles de Jessica Chastain, qui a pris la parole sur Twitter pour dénoncer un usage scénaristique de la violence sexuelle qui lui semblait systématique et problématique.

 

 

« Le viol n’est pas un outil pour renforcer un personnage. Une femme n’a pas besoin d’être victimisée pour devenir un papillon. Ce petit oiseau a toujours été un phénix. Sa force ne provient que d’elle-même. Et d’elle seule. »

Si on comprend bien le raisonnement de la star et la cheville scénaristique qu’elle pointe du doigt, pas sûr que la petite pub pour X-Men : Dark Phoenix placée l’air de rien soit du meilleur goût.

Pour les anglophones qui apprécieraient de lire son point de vue avec un peu plus de détails, Indiewire a publié un article décortiquant plus avant cette problématique et les questions de représentation féminine au sein de cet épisode 4. En attendant, l'épisode 5 arrive dans la nuit du 12 au 13 mai.

 

photo, Jessica Chastain, Sophie Turner Sophie Turner et Jessica Chastain

commentaires

beyond
10/05/2019 à 11:40

C'est l'essence même de tout bon scénario que de conduire un personnage à évoluer à travers les épreuves qu'il subit. J. Chastain qui va jouer Beverly dans la suite de It, devrait se poser la question de savoir si la jeune fille aurait été aussi forte et mature sans un père abusif.

Jojo
09/05/2019 à 19:09

Franchement la Chastain elle me viole quand elle veut..
Jte promet jme transform en papillon en phoenix en cke tu veux.

kevino
09/05/2019 à 12:26

Cette actrice est belle et talentueuse mais des qu'elle ouvre la bouche c'est pour sortir une connerie.

Gilets
08/05/2019 à 21:38

Hollywood etc sont des marionnettes que les mondialistes manipulent à leur volontés elle je l adore mais je ne lui en veut pas elle est intelligente mais malheureusement influençable comme les autres

yoyo
08/05/2019 à 20:57

Triste pour une personne du métier de ne pas faire de distinction entre la réalité et la fiction.
Mais bon, pas un mot de sa part sur le type qui se fait énucléé et qui est considérè comme un clébard dans la série. Au contraire de Sansa, lui n'a pas eu la force d'affronter son calvaire.

Zyvrox
08/05/2019 à 17:57

Le coup du "les épreuves horribles que j'aie subi sont ce qui fait que je suis qui fort aujourd'hui" en parlant d'épreuves horribles, c'est pourtant pas nouveau dans la fiction...

Guinem
08/05/2019 à 17:09

Un peu pénible ces polémiques stériles. Je veux dire que bien évidemment, personne n'a compris qu'à travers cette réplique, les auteurs expliquai3nt que le viol e5aot une bonne chose (a part Jessica chastain). La série ne fait pas non plus l'apologie des relations incestueuses. De même qu'elle e fait pas l'apologie de la guerre, de la torture, ou de je ne sais quoi d'autre. Ou alors on ne fait plus que des histoires avec des gens sympa et on risque de vite s'emmerder. Elle n'a pas joué dans zéro dark thirty ou la cia torture des personnes?

Greg
08/05/2019 à 16:16

Elle se trompe souvent de combat Jessica Chastain, ou du moins de cible comme lorsqu'elle avait pointé du doigt la sculpture du taureau de Wall Street comme le symbole du machisme et du patriarcat, alors même que l'artiste lui-même avait démontré le contraire en expliquant son œuvre.
Cette fois, sa lecture du dialogue n'est pas inintéressante, mais elle oublie que derrière un dialogue, il y a aussi un personnage et la construction d'une personnalité. Peut-être que Sansa prononce ces mots car c'est le seul moyen pour elle de vivre avec les épreuves qu'elle a traversé, d'y trouver un sens, une raison lui permettant de l'accepter et de continuer à vivre.

Dredd
08/05/2019 à 15:44

Je ne l'ai pas entendu la ramener alors que la série fait l'apologie de relations incestueuses depuis son tout début.

jorgio69
08/05/2019 à 15:13

J'aime beaucoup Jessica Chastain et peut me trouver en accord avec ses raisonnements. Mais en effet, le choix du mot "phœnix" est assez mal choisi et trop opportuniste.
Dommage.

Plus

votre commentaire