NOS4A2 : la série avec Zachary Quinto dévoile un village de noël creepy et des enfants aux dents pointues dans son trailer

Camille Vignes | 2 avril 2019 - MAJ : 02/04/2019 17:06
Camille Vignes | 2 avril 2019 - MAJ : 02/04/2019 17:06

L’horreur est une histoire de famille… et ça, Stephen King et son fils Joe Hill (Joseph Hillstrom King) l’ont bien compris.

Alors que la seconde adaptation de Simetierre de Stephen King est sur le point d’ensanglanter les salles obscures, NOS4A2 (prononcer Nosferatu), adapté du roman éponyme de Joe Hill, dévoile sa première bande-annonce, pas rassurante pour un clou.

Variation croque-mitaine du vampire Nosferatu, Charles Manx est une créature immortelle qui aspire l'énergie vitale des enfants pour se nourrir et rajeunir avant de traîner leur carcasse à "Christmasland" : un village de Noël glacé et tordu, sorti de son imagination, où Noël est célébré chaque jour et où le malheur est contraire à la loi.

 

 

NOS4A2 vient de partager son premier trailer, malheureusement noueux. On ne comprend ni vraiment ce qu’il se passe, ni non plus toute l'importance de Maggie, personnage à l'esprit si créatif qu'elle est capable de se rendre dans le village de Noël de Manx et de tenir tête au suceur d’âmes. En revance l'imagerie horrifique, du vampire à l'enfant démon en passant par les séquences ensanglantées, est plutôt respectée.

Zachary Quinto, célèbre tueur sanguinaire de Heroes et American Horror Story, donnera la réplique à Ashleigh Cummings, sous la tutelle du showrunner Jamin O'Brien (Fear the Walking Dead).

Aux États-Unis, la série débutera le 2 juin prochain sur AMC mais n’a pas encore de date de sortie française.

 

photoAshleigh Cummings

commentaires

nimbari
03/04/2019 à 11:32

Commentaire complètement nul de Decker, qui a l'air d'avoir tout lu de Joe Hill alors qu'il le trouve nul. J'ai dévoré les romans de Joe Hill, j'espère que cette adaptation sera plus réussi que celle de Horns. Le meilleur de l'auteur est la BD "Locke & Key", une pure merveille bourrée d'idées originales en cours d'adaptation aussi.

Decker
02/04/2019 à 17:34

Qu'est c'que c'est nul Joe Hill...
Du roman télévisuel comme papa.. aucune prise de risque, rien de visionnaire, une plume reproduisible à l'infini, et beaucoup de blabla interminable. Ses bouquins ressemblent à chaque fois à la nomenclature d'un tuto pour devenir le nouvel écrivain bancable 2.0.
Complétement artificiel et surestimé !

votre commentaire