Ulysse 31 : retour sur le space-opéra mythologique des années 1980

Mathieu Jaborska | 28 juin 2020
Mathieu Jaborska | 28 juin 2020

Presque 40 ans après sa première diffusion, on s'intéresse à une série d'animation culte, alliant science-fiction et mythologie. Ulysse 31 n'est-il culte que grâce à son postulat de base, forcément original ?

 

photo"Si seulement j'étais abonné..."

 

1981 L’ODYSSÉE DE L’ESPACE

Que reste-t-il des dessins animés des années 1980, sinon un culte de la nostalgie exacerbé ? Quand les vidéastes et autres spécialistes du rétro, à l’instar d’un certain gamer des combles, se penchent sur les madeleines de Proust de plusieurs générations fières de s’en revendiquer, c’est souvent pour pointer du doigt des faiblesses qui font forcément sourire aujourd’hui. Des animations léthargiques aux doublages étranges, en passant par les scénarios ineptes, beaucoup des douces aventures de nos enfances ne supporteraient pas un visionnage adulte.

Parmi elles, un sérieux candidat au titre de reine des années 1980 échappe à ces reconsidérations amusées et bénéficie encore aujourd’hui d’une communauté de fans presque plus engagée que les défenseurs du Snyder Cut. Plébiscitée depuis sa première diffusion en 1981 en France, Ulysse 31 rappelle pour beaucoup les grandes heures de la télévision de cette période.

 

photoL'Odysseus

 

En 1977, Star Wars sort et il serait indécent de notre part de nous relancer dans un long texte rappelant l’impact culturel du film de George Lucas, propulsant le genre du space opera au firmament. De toutes les séries lancées à ce moment, Ulysse 31 est un des décalques les plus évidents. Il suffit de voir l’arsenal du personnage éponyme, affublé d’un bouclier et d’un pistolet laser qui peut se transformer en sabre laser. Excusée par ses inspirations mythologiques, la référence a de quoi amuser, d’autant plus que la texture des vaisseaux n’est pas sans rappeler le gris des croiseurs de l'Empire.

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Accèder à tous les
contenus en illimité

Sauvez Soutenez une rédaction indépendante
(et sympa)

Profiter d'un confort
de navigation amélioré

commentaires

Serievore
30/06/2020 à 15:20

Dirtyharry, qui arrive a cite Juliette je t aime dans les chefs des dessins animes des annees 80.
Bon bah tout est dit la :).
Ne pas confondre bon souvenir avec qualite.

Emynoduesp
29/06/2020 à 21:17

Superbe serie.
Seuls bemols, episodes trop courts! 20mn pour de si belles histoires, c est comme monter un film de Snyder pour que l'histoire tienne en 2h :')
Et puis la blague de fin d episode, on n y avait pas toujours droit, mais qu est ce que c etait pourri, le lot de beaucoup de series de l epoque...finir sur un fou rire a peine force suite a une vanne a peine moisie...

Dirty Harry
29/06/2020 à 18:53

Homère toujours branché dans le turfu !
Je pense qu'on a vécu un âge d'or niveau dessin animés de 80 à fin 90 aujourd'hui ils sont plus agressifs ils ont tous la même morale et les personnages ne sont pas attachants.
Entre Ken le survivant, Sherlock Holmes, Mobile Suit Gundam, les Trois mousquetaires, Ulysse 31, Les mondes engloutis, Pole position, Chevaliers du Zodiaque ou Juliette je t'aime on a eu une mega dose d'animés variés et pour le coup réellement divers.
Un alliage du génie japonais et européen qui a pu produire ces merveilles.

lemon0
29/06/2020 à 17:10

Non seulement ça a bien vieillit mais en plus, je le regarde avec mes filles (5 et 10ans) qui aiment !
J'ai acheté une tonne de coffret DVD à l'époque du lancement d'une chaine de vente en ligne au début des années 2000 (cdxxxxnt) et, franchement, Ulysse 31 ça reste un must. Je mets aussi Cobra et Albator (qui passent tous leur temps à picoler), les cités d'Or, Capitaine Flam (un petit coup de vieux mais ça va), Chevaliers du Zodiaque. Par contre, Goldorak a souffert à mon grand regret, j'adorais ça !

Free Spirit
29/06/2020 à 11:25

pas d accord; mes parents n avait pas la tv en couleur !!! je vais pas te raconté ma vie ; mais mes parents n était pas très riche; enfin c est pas le sujet...

gege le vrai
29/06/2020 à 10:05

je vois pas pk vous pleurer le film cobra existe et il est très bien comme ça pas besoin d'une adaptation à la con

Davmey
29/06/2020 à 08:35

Cobra ne ressemble ni de près ni de loin aux gardiens de la galaxie, mais c'est Aja qui a ve du le projet comme tel pour espérer trouver des financiements. Avec le recul, heureusement qu'il a échoué. Je n'aurais pzs supporté de voir Cobra transformé en un des pire films Marvel. Et puis bon, Cobra ne fait équipe que dans trous ou quatre épisodes...

zimmerfan
28/06/2020 à 21:49

cobra le film a été annuler a cause de son univers trop proche des quardiens dela galaxie!
c vrai que c dommage,j'adorais aussi le dessin anime.et a l'epoque on parlait de
Bradley cooper pour le role!!putin ca aurait été cool...

Marc
28/06/2020 à 21:11

Une de meilleure série de ma jeunesse, un graphisme inégalé pour l'époque. La série que je préfére est COBRA SPACE AVENTURE . Une adaptation était envisagé de COBRA par Alexandre Aja mais a été annulé pour une raison que j'ignore .

Pat Rick
28/06/2020 à 20:46

J'en garde un très bon souvenir.

Plus

votre commentaire