Legion : la série sur le plus puissant des X-Men serait-elle l'avenir de la franchise ?

mdata | 10 février 2017
6
Affiche

Le premier épisode de la série Legion a été diffusé. Que donnent les aventures du puissant mutant à la télé ?

 

Photo Dan Stevens, Rachel Keller

  

QU'EST-CE QUE C'EST ?

Legion est une série créée par Noah Hawley, à qui l'on doit la série Fargo. Diffusée sur FX depuis le 8 février 2017, elle adapte à l’écran le puissant mutant Legion, création de Chris Claremont et Bill Scienkienwicz, lié à l’univers des X-Men. 

 

 

 

Dans la série télé, David Haller (incarné par Dan Stevens) souffre de troubles psychiatriques depuis de nombreuses années et a été interné dans différents hopitaux. Il y croise d’autres malades comme Syd (Rachel Keller) ou Lenny (Aubery Plaza). Mais n’y a t-il pas autre chose derrière ses symptômes ? Comme… des super pouvoirs qui semblent intéresser de mystérieuses personnes ?

 

Photo Dan Stevens

David Haller, le héros de Legion

 

EST-CE QUE C’EST REEL ?

Dès le début de ce premier épisode, le spectateur ne sait pas à quel saint se vouer. Puisque le personnage principal est diagnostiqué comme souffrant de schizophrénie paranoïde, difficile de savoir si ce que l’on voit a vraiment lieu ou si nous ne sommes pas embarqués dans le délire de David. C'est l'un des moteurs évidents de la série, qui l'utilise de manière efficace.

La mise en scène et la réalisation de cet épisode contribuent à cette perte de repères : le temps avance ou recule, l'histoire passe d'une chose à l'autre, les niveaux de réalité s'entremêlent. Le haut et le bas sont même chamboulés dans une scène à effets.

 

Photo Dan Stevens, Rachel Keller

 

Cette perte des repères est au coeur de la thématique de ce premier épisode. David est-il fou à lier ? Nous invite t-il à plonger dans son délire ? Cette folie est-elle bien réelle ? La vérité est-elle plus complexe, quelque part entre les deux ? David lui-même l'ignore. Chaque personnage qui apparaît à l'image pourrait être là, ou n'être que le fruit de son imagination. Au spectateur de miser, de s'accrocher, de douter, d'accepter. L'épisode ne tranche pas et laisse plusieurs portes ouvertes, du moins pour l'instant. En ça, le pilote assure bien le service.

 

Photo Aubrey Plaza, Dan Stevens and Rachel Keller

Ces gens autour de David sont-ils vraiment là ? Ou pas ? 

 

EST-CE QUE C'EST BIEN ?

Une évidence face à ce pilote : Legion ne se situe pas du tout dans le même créneau que les autres séries de super héros que l’on peut voir actuellement.

Même s’il y a bien évidemment des passages utilisant des effets spéciaux, à la hauteur d'un produit vendu sur son afiliation aux célèbres X-Men, il n’est pas question de voir de fringants héros en costume moulant sauvant la veuve et l’orphelin. Legion se situe dans quelque chose de plus introspectif, nécessitant un spectateur attentif, qui devra ouvrir les yeux et mettre en marche ses neurones.

Une série qui s'annonce certes exigeante comparée à d'autres, mais qui sait également récompenser le public, qui pourra jouer le jeu d'une histoire ambitieuse. Legion invite vraisemblablement à un voyage fascinant au sein d’un dédale qui emmène tout à tour le spectateur dans le réel ou l’imaginaire.

 

Photo Aubrey Plaza

Lenny, qui ne se sépare jamais de ses écouteurs...

 

Le casting de la série est quant à lui parfaitement choisi. Les comédiens sont très investis dans leurs rôles, qu’il s’agisse de moments très intérieurs ou au contraire de passages où ils sont plus extravertis. Dan Stevens joue d’un regard destabilisant qui donne tour à tour l’impression d’un personnage normal ou de quelqu’un de complètement cinglé. La tonalité générale est sobre, loin de certains concurrents plus légers.

 

Photo Dan Stevens, Rachel Keller

David et Syd, deux personnages insolites très bien interprétés

 

ET LES COMICS ?

En ce qui concerne le rapport avec le personnage des comics, il semble pour le moment assez vague. Ce qui est une bonne chose, car on n’est pas dans une transcription littérale mais plutôt une adaptation du concept de base du personnage au service d’une histoire originale (d'où l'ajout de la soeur de David, qui n'existe pas dans les comics). Mais là encore, nous n’en sommes qu’au premier épisode, il est donc encore tôt pour avoir un jugement définitif sur ce point, qui sera néanmoins surveillé de près par les fans - y compris nous.

 

Photo Dan Stevens

La soeur de David est un des nombreux ajouts à la version comic books

 

BILAN : Un premier épisode captivant, parfaitement interprété et servi par une mise en scène aussi hallucinée que son personnage. Legion est bien parti pour être une série à suivre de près.

 

En partenariat avec Watchtower Comics

 

Affiche

 

commentaires lecteurs votre commentaire !

vrtamaki
15/02/2017 à 11:25

Futur flopée assure

faust.i.noroshiaforboots
15/02/2017 à 11:24

Chouette réalisation mais il y a quelques longueurs et le final laisse augurer une suite bien plus classique. A suivre cependant.

civ.icerq28
15/02/2017 à 11:24

le plus puissant des Xmen,.. avant le prochain. Sans intérêt les comics qui nous font de la surenchère permanente.

steven.lands.2012
15/02/2017 à 11:24

C est le plus puissant des x-men dans le comics donc y a pas de surenchère..

e.minencertq
15/02/2017 à 11:23

"et mettre en marche ses neurones."

je suis pas sur, c'est un raccourci facile.

c'est pas parce que c'est monté dans n'importe quel sens pour illustrer la schizophrenie ou autres delire mental qu'il faille essayer de justifier le bordel ambiant.

c'est un peu facile, je fais nimp, ca fait bien, ca fait beau, ca fait intelligent, je me la pete en disant "moi je fais du mutant intelligent, pas en moule burne fluo,etc,etc...."

encore une fois, et meme si on fait une serie pour gosses, on peut le faire intelligemment, et surtout sans essayer de faire un film d'auteur a chaque fois.

civ.icerq28
15/02/2017 à 11:23

très bonne surprise que ce premier épisode.

C'est vraiment trèèèèès soigné ça fait plaisir à voir.

Aucun reproche dur de savoir dans quelle direction nous allons mais vivement la suite

votre commentaire