Ash vs Evil Dead Saison 3 Episode 1 : Sainte Merde !

Christophe Foltzer | 27 février 2018 - MAJ : 09/03/2021 15:58
4
Photo , Ash vs Evil Dead

Après une fin de saison un peu en-deça du reste (due à un changement express de showrunner), on se demandait si Ash vs Evil Dead allait rebondir comme il faut pour sa troisième (et dernière ?) saison.

Attention, SPOILERS !

 

 

LE RÉSUMÉ EXPRESS

C'est un peu la giga-teuf à Elk's Grove : le Mal a été repoussé et les démons vaincus et Ash est enfin reconnu comme le héros qu'il pensait être depuis le début. Mais aujourd'hui, il y a plus important parce qu'il ouvre son magasin. Une quincaillerie (avec un rayon porno et sextoys largement fourni) dans lequel travaille également Pablo tandis que Kelly s'occupe d'un bar. Bref, tout va bien.

Tellement, qu'il ne fait pas attention à l'émission qui passe à la télévision où une femme apporte le Necronomicon, qu'elle a trouvé dans la boue, à un commissaire-priseur qui a tôt fait de réciter la formule maléfique à voix haute. Ruby (Lucy Lawless) arrive au milieu des morceaux de chair pour récupérer le bouquin sur lequel elle opère un rituel au motel du coin pour créer de nouveaux démons.

 

Photo Bruce Campbell

 

Pablo, lui, voit des marques apparaitre de nouveau sur son corps et Kelly voit ce qui se passe en direct à la télé. Bref, hormis Ash, tout le monde est au courant que le Mal est de retour. Au lycée d'Elk's Grove, la jeune Brandy et sa pote Rachel sont punies et n'échappent pas à l'irruption des Deadites. Une femme arrive pour sonner les cloches d'Ash : c'est son épouse et leur fille est en danger au lycée. Accompagné de Pablo (Ray Santiago), ils s'y rendent et constatent qu'effectivement, ce n'était pas du chiqué.

Pire encore, Rachel  est devenue un Deadite et après avoir décapité la mère de son amie, elle se fait gentiment trucider par Ash. C'est alors qu'arrive Cougie, la mascotte du lycée. Au moment de tuer Ash, la créature est flinguée par une Kelly (Dana DeLorenzo) lourdement armée et accompagnée de Dalton (Lindsay Farris), un Chevalier de Sumer croyant à une ancienne prophétie. La bataille contre le Mal peut recommencer.

 

Photo Episode 1

 

ÇA GICLE, MAIS BIEN !

Les amis, oubliez la semi déception du final de la saison 2, Ash vs Evil Dead revient et il est en pleine forme. Dès le départ d'ailleurs, avec sa pub pourrie pour le magasin d'Ash et ses vannes de cul tous les deux mots. Bruce Campbell s'éclate encore plus dans son rôle et les scénaristes semblent bien décidés à lui offrir la performance de sa vie.

On ne compte plus en effet les punchlines débiles et anthologiques qui parsèment l'épisode, l'équilibre subtil entre terreur pure et gros gore rigolard. Oui, ça gicle comme d'habitude dans tous les sens, mais cela fait aussi peur.

 

Photo Episode 1Kelly et Dalton, le Chevalier de Sumer

 

La grande qualité de l'épisode, c'est justement de pousser encore plus loin, et dès le départ, le fossé entre Ash et les autres. Tout ce qui concerne le héros est vécu comme du cartoon (la baston dans la salle de musique est hilarante) tandis que les autres, vivent les mêmes événements avec douleur et effroi.

Une mise en place très maline et toute simple qui, par sa simple présence, impose le ton de tous les personnages et probablement de la saison entière avec une facilité naturelle et déconcertante. Il y a bel et bien du génie dans cet épisode.

 

Photo Episode 1

 

Les nouveaux personnages, quant à eux, s'immiscent de la manière la plus logique dans le récit et, si l'on attend de voir comment ils seront développés par la suite, ils ne font en aucun cas "pièce rapportée". Mention spéciale évidemment à Brandy, la fille d'Ash (Arielle Carver-O’Neill),  qui nous réserve les prémices d'une relation père-fille toute autant compliquée que pleine de cet humour si particulier.

L'autre gros point de détail subtilement amené, ce sont les ponts qui se créent vers Evil Dead 3. Entre la page sur laquelle Ruby opère son rituel (une image iconique du film) et le personnage de Dalton qui parle de prophétie et qui est un chevalier, on voit très bien que c'est le dernier épisode cinéma qui pointe le bout de son nez.

Détruisant tous nos doutes en une poignée de secondes, cet épisode nous rappelle à quel point Ash vs Evil Dead est grand, génial, gore et extrêmement intelligent. N'hésitez pas une seconde, laissez-vous embarquer, c'est du tout bon.

 

Photo , Bruce Campbell

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
commentaires lecteurs votre commentaire !
west666
07/03/2018 à 07:01

Toujours aussi bon pour vu que ça dure mais avec un film a la clé un jour si la série dure trop ça va tourner en rond jamais bon une série avec trop de saison !!!!

franck
28/02/2018 à 11:15

Je trouve sa devient répétitif entre le necronomicon et ruby sinon la série toujours délirante

l'autre
28/02/2018 à 09:49

Bon sang mais qu'est ce que j'adore Dana De Lorenzo!
Au delà d'être une "bomba latina" elle dégage grave à l'écran je trouve !
J'ai hâte de la voir dans d'autres rôles.

Julie8
27/02/2018 à 18:21

Très bon papier, totalement d'accord avec vous. Je trouve également malin le fait qu'au détour d'une réplique de Pablo, les scénaristes soient conscients et soulignent que le final de la saison 2 était un peu tiré par les cheveux.

votre commentaire