The Flash Saison 2 Episode 7 : Gare au Gorille !

Florian Descamps | 19 novembre 2015
1
default_large

Déjà sept épisodes pour The Flash et la série nous étonne à nouveau : Gorilla Grodd est de retour à Central City ! Jeu de rôles, kidnapping et réapparition de visages connus sont au programme de l'épisode.

Bon retour, Henry !

Et c’est avec un joyeux retour que l’on commencera cette critique. Éloigné de Central City depuis le début de saison, Henry Allen fait aujourd'hui son retour en ville à la demande d'Iris. Si le contexte justifie comme toujours la surprise, l'événement éveille tout de même les questions. À l'heure où les fans de la série s'interrogent sur la présence de sa version Terre 2 sous le masque de Zoom, faut-il y voir un clin d'oeil des scénaristes ?  


À défaut d’y répondre, l’épisode va en tous les cas s’en amuser. Venu sortir Barry de sa crise de confiance à la suite de son humiliation du dernier épisode, Henry va mettre son fils face à ses problèmes, et le pousser à réagir malgré ses doutes. C’est qu’il a lui aussi du faire avec les regards accusateurs, désigné coupable idéal du meurtre de Nora Allen et longuement incarcéré à la prison d’Iron Heights. Confiant et à nouveau base solide sur laquelle s'appuiera Barry, il va ainsi devenir l'exact contraire de Zoom, négatif du chaos qu’il a installé dans l’esprit de son fils. S'il est bien trop tôt pour en tirer des conclusions, force est de reconnaître que la ficelle ne serait pas nouvelle entre les mains des scénaristes, l'exemple « Harrison Wells de Terre 2 » étant déjà passé par là.




King Grodd

On avait quitté Grodd en fin de saison dernière, toujours fidèle à Harrison Wells mais très épris de Caitlin. C'est donc sans surprise qu'il réapparait aujourd'hui un but en tête : récupérer les sérums et drogues nécessaires à recréer des gorilles à son image, mais surtout kidnapper Caitlin, qu'il sait capable de l'aider à accomplir cette tâche. Et si nos héros arrivent comme toujours à se défaire de sa menace, en l'envoyant cette fois dans une forêt tropicale sur Terre 2, Grodd ne semble pour autant pas prêt de s'arrêter là.


Plus qu’une simple forêt, il semble en effet s’agir ici de Gorilla City, civilisation fondée dans le comics suite au crash d’une navette extraterrestre sur Terre 2 et qui donna l’intelligence à nombre de ses primates. Nation à part entière (qui rejoindra à terme les Nations Unies), Gorilla City connait ainsi plusieurs périodes, d'un lien amical tissé avec l'humanité à une colère noire lorsque des terroristes tueront l'un de ses chefs. Grodd en prenant en outre les rênes pour asservir l'Afrique dans le comics Flashpoint, il devrait y avoir de quoi faire lors de ses prochaines apparitions. 



Harrison « Reverse Flash » Wells

Depuis son apparition sur Terre 1, Harrison Wells ne cesse d’éveiller les questions. Est-il parfaitement philanthrope ? Nous cache-t-il quelque chose ? D’où vient sa fille, que l’on sait Jessie Quick et ainsi vouée à un destin de méta-humain ? L’épisode du jour n’y arrangera évidemment rien : alors que Barry se retrouve cloué en fauteuil roulant, Harrison se porte volontaire dans l’affaire Grodd et n’hésite pas à enfiler le costume d’Eobard Thawn/Reverse Flash pour réussir à le tromper. Si bien que lors d’une scène glaçante où il tentera de le convaincre de son retour, l’idée d’être devant le Docteur Wells de Terre 1 traversera les esprits...


Vous l’aurez compris, Geoff Johns et ses scénaristes semblent plus que jamais enclins à s’amuser avec ce qu’ils nous distillent. Mais plutôt que de s’écharper sur l’éventuel futur du personnage, amusons-nous du constat : avec un Barry immobilisé et un Harrison Wells courageux et dans l’action, la série nous offre aujourd’hui un joli pied de nez à sa première saison. Le premier d’une longue série ?


C'est donc avec un nouvel épisode de qualité que The Flash s'approche de sa mi-saison. Moins spectaculaire que son prédécesseur, il pose les bases d'intrigues que l'on espère voir vite étayées par les scénaristes.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
commentaires lecteurs votre commentaire !
Bolderiz
20/11/2015 à 08:23

Excellent. Cette série est décidément inventive et toujours aussi attachante...

votre commentaire