Vikings Saison 5 Episode 19 : que s'est-il passé dans la grotte ?

Mise à jour : 25/01/2019 12:52 - Créé : 25 janvier 2019 - Prescilia Correnti
photo
25 réactions

A l’approche de l’épisode final de la saison 5B, Vikings accélère encore d’un cran la cadence. Quand Ubbe combat pour la paix, les frères de Ragnar prépare LA guerre. Michael Hirst résout de manière très convaincante les arcs et histoires des précédents épisodes en nous préparant au meilleur et au pire de ce qui va prochainement arriver.

ATTENTION SPOILERS !

 

 

AUX ENTRAILLES DE LA TERRE

Le voyage spirituel de Floki qui nous a fait cligner des paupières pendant toute la saison semble enfin toucher à sa fin. Dieu merci, c’est le cas de le dire. Alors qu’il avait décidé de couper tout lien avec les humains au cours de l’épisode précédent, l’ancien constructeur de bateaux a pris la décision d’aller chercher lui-même les dieux Vikings dans les tréfonds des entrailles de la Terre. Même s’il doit pour cela, passer par la case folie et paranoïa, mais bon, on a l’habitude depuis le temps. 

Quoi qu’il soit, Floki pense inaugurer son voyage dans ce qu’il croit être la "Porte de Hel". Sa conviction à entendre les nains taper la roche, battant le fer chaud des lames et à marteler leurs enclumes rassasie l’esprit perturbé de Floki. Du moins, pour un temps.

En cela, on ne peut nier que le protagoniste interprété par Gustaf Skarsgård incarne au mieux la lutte émotionnelle entre la spiritualité et l'individu, pour au final, avoir l’impression d’être trahi et abandonné par son Dieu (ou ses Dieux).

 

photo, Gustaf Skarsgård"Je crois voir Odin encore"

 

Dans une parfaite, sublime et cruelle ironie du destin, Floki trouve donc au plus profond de la grotte une croix chrétienne et un calice gisant sur la roche humide. Ses dieux, les dieux Vikings l’ont abandonné, l'ont laissé seul. La mise en scène de Michael Hirst, cadrant Floki devant cette croix, criant de haine, de tristesse et de colère, rend cette séquence incroyablement époustouflante et saisissante.

Comme récompense à ses cris plaintifs et larmoyants, la grotte se fissure et se fracasse engloutissant Floki avec elle. Le laissant mourir seul, avec ce dieu qu’il ne chérit pas et qui se moque éperdument de lui. Tragique, beau... bref, du grand art. Finalement ça valait bien le détour. Pour autant, est-ce que ce dernier est vraiment mort ? Allez savoir...

 

photo, Gustaf Skarsgård"Tu le savais que ça finirait mal pour moi, avoue"

 

BASTON AU WESSEX 

Vu que selon les dernières nouvelles, la saison 6 de Vikings sera la dernière de la série, il paraît évident qu’il faut éliminer le plus tôt possible certains personnages de l’intrigue. Malheureusement, enfin presque, c’est la reine-mère Judith (Jennie Jacques) qui succombe à son tour à la frénésie meurtrière de la série.

Il est clair que désormais le roi Alfred (Ferdia Walsh-Peelo) est tout seul, et qu’il ne pourra compter sur l’aide de personne. Pas même Lagertha qui dans une scène symbolique décide de quitter le Wessex aux côtés de Ubbe et Torvi afin d’entamer la dernière phase de sa vie.

 

photo, Katheryn Winnick"On ne me tue pas aussi facilement" soi-disant

 

Le flashback durant la scène de combat, montrant que Lagertha (Katheryn Winnick) quitte le champ de bataille pleine de sang, enlevant une partie de son armure et de son bouclier prouve bien qu’elle en a terminé avec son rôle de guerrière et qu’elle compte finir sa vie tranquillement dans le royaume Saxon.

Ce message est d’autant plus frappant lorsque la vieille sorcière coupe les cheveux de la viking pour les jeter au feu en lui disant que son ancienne vie est morte et qu’elle doit l’oublier. Une manière symbolique de tourner définitivement la page sur sa carrière de guerrière légendaire. Sur les dernières paroles de l'héroïne : "Ragnar, nous avons réalisé notre rêve ", le doute n’est plus permis et nous savons donc que la fin est proche pour la sublime Lagertha.

 

photo, Katheryn WinnickDur, dur de toujours se battre

 

Néanmoins, avant que paix et prospérité ne règnent sur le royaume du Wessex, il faut avant tout unir les peuples. L’épisode 18 nous avait laissés sur un Ubbe (Jordan Patrick Smith) prêt pour un combat à mort. Est-ce que l’affrontement valait l’attente ? Clairement oui. Encore une fois, Vikings nous prouve sa maîtrise parfaite des scènes de combats, et d’action, tant cette dernière est impeccable au niveau de sa mise en scène.

Le combat entre Ubbe et le roi Frodo est captivant et esthétiquement maitrisé, d’autant plus que l’utilisation judicieuse du silence permet une immersion encore plus totale.

Il y a énormément d’éléments clés à analyser dans cette séquence. Torvi qui s’habille en rouge, marquant qu’elle est présente pour son mari et qu'elle est de facto un repère pour lui. Ubbe qui décide d’appeler à l’aide ses dieux vikings et non chrétiens, ou encore la tentative de Frodo de tricher et de tuer Ubbe.

 

photo, Jordan Patrick SmithEncore une grande scène de combat

 

TERREUR À KATTEGAT

Après de longues séances spirituelles à se questionner, se remettre en question, se demander pourquoi il était là, quel était son but, sa destinée, pourquoi il avait sauté du bateau ce jour-là pour suivre son frère, Hvitserk (Marco Ilsø) a enfin trouvé la réponse à toutes ses interrogations.

Son séjour dans le froid polaire et glacial dans le royaume du Roi Olaf lui a permis de remettre ses idées au clair et de se décider une bonne fois pour toute. Il attaquera son frère aux côtés de son demi-frère Björn-Côtes-de-fer (Alexander Ludwig) et ira même jusqu’à tuer son frangin tyrannique. Ça, c'est dit. 

 

photo, Marco IlsøOui, tu auras enfin ton moment de gloire

 

De son côté, Ivar gagne encore plus en grandeur et en éloquence. Dans une scène violente et repoussante, le roi de Kattegat est à deux doigts de tuer son épouse, de rage qu’elle ait pu enfanter un monstre pareil et prétendre qu’il soit son digne père. En lui criant : "Etait-il vraiment mon fils ? Je n’en suis plus si sûr", Ivar perd la dernière once d’humanité ou de coeur qu’il pouvait avoir et tombe dans sa frénésie meurtrière.

Maintenant qu’il a tué son propre fils, et a levé la main sur sa femme (à la limite de la mort) le personnage joué par Alex Høgh Andersen devient un monstre. Un guerrier sans scrupule, une machine de guerre qui n’hésitera pas à tuer quiconque s’opposera à lui. Même son frère Hvitserk. Ivar est "une force de la nature" selon les dires du roi Olaf, que les frères Björn et Hvitserk ont tendance à oublier…

Car si vous aviez omis d’entendre les quelques "Heil Ivar" qui traînent dans les coins de rues de Kattegat, la dernière scène de l’épisode 19 est totalement édifiante. Ivar s’impose dans toute sa splendeur, faisant régner le silence et sachant galvaniser ses foules, tel un leader autoproclamé et un dictateur adoré. 

 

photo, Alicia Agneson"Peut-être pas si gentil mon roi finalement"

 

Alors que la cinquième saison touche à sa fin, cet avant-dernier épisode nous met clairement dans le bain des futures intrigues. Peut-être saura-t-on enfin si Björn est capable d’endosser le rôle de Kattegat. Floki va-t-il avoir un destin plus glorieux ? Est-ce que la paix et l’harmonie règneront sur le Wessex ? Et mieux encore, comment Ivar compte conserver Kattegat ? Verdict la semaine prochaine !

 

Photo officielle

commentaires lecteurs votre commentaire !

Germi 26/01/2019 à 03:38

Pourquoi il l'ont pas passer directement en France ?

Ralfou 26/01/2019 à 01:02

Regarde Wikipedia et tu saura

Bakari 25/01/2019 à 19:47

Magnifique série je c est pas si ivar va mourir a la fin

ramloc 25/01/2019 à 16:04

Excellente série !

votre commentaire