WandaVision saison 1 épisode 6 : un long halloween pour Marvel

Mathieu Jaborska | 12 février 2021 - MAJ : 22/02/2021 14:10
15
Affiche US

Après l'épisode des révélations et celui de l'apparition, WandaVision continue avec 35 minutes un peu plus faibles, mais pas moins intéressantes.

Il était difficile de relancer les enjeux après le fameux épisode 4, colmatant une grande partie des zones d'ombres tout en transgressant la référence aux sitcoms. Mais l'épisode 5 y parvenait très artificiellement, en confrontant directement les deux intrigues et surtout en faisant une Mandalorian, c'est-à-dire en terminant sur un caméo voué à faire exploser Twitter de l'intérieur.

Maintenant que ce nouvel élément est introduit, l'épisode 6 prend soin d'envenimer la situation, pour anticiper le grand final. Eh oui, il ne restera que trois épisodes après ça, d'où un certain énervement dans les deux camps...

Attention, spoilers !

 

 

darcy in the middle

Après la petite pause de l'épisode 4, le passage en revue des décennies de la sitcom américaine continue. Les amateurs du genre attendaient impatiemment l'embardée de la série dans les années 1990, et le temps est venu. Alors que les fans de Friends et de How I Met Your Mother se battaient encore pour décider lequel de leur interminable programme préféré allait être émulé par la sorcière rouge, les scénaristes se sont logiquement tournés vers Malcolm, débordant un peu sur les années 2000 pour rester dans la thématique familiale.

Les deux fils du couple jouent donc les rôles des sales gosses briseurs de 4e mur. Quoi de plus logique, alors qu'ils découvrent leurs propres pouvoirs, très similaires à ceux de Wanda et de Quicksilver. Ce dernier s'est d'ailleurs complètement installé dans le récit, autorisant les créatifs de Marvel Studios à se concentrer sur ce qu'ils font le mieux : les références. La parodie d'épisode saisonnier (c'est Halloween) est un très bon prétexte pour ressortir la garde-robe old-school, issue des comics, et donner un peu plus d'importance aux personnages secondaires.

 

photo, Elizabeth OlsenThis is Halloween

 

Marvel ne lâche pas l'idée de sitcom. Notre analyse des premiers épisodes relevait une sorte de mise en abîme du type de divertissement proposé par la firme, par essence similaire à l'impact culturel de la télévision américaine. Il apparait finalement que ce postulat leur sert surtout à assimiler dans la narration les incohérences qui résultent forcément du rachat de la Fox, et de la réappropriation de leurs versions des personnages. Avec malice, l'intrigue s'empare de ces faiblesses, et va jusqu'à en faire un moteur scénaristique et émotionnel (le nouveau casting du frère disparu en tête) pas absurde tant qu'on reste dans la thématique de l'illusion. Que les fans se rassurent : le MCU n'a pas perdu la main quand il s'agit de forcer sa propre cohérence.

WandaVision est-elle une porte d'accès vers le catalogue de la Fox ? On doute de sa capacité à introduire les X-Men et les 4 Fantastiques en à peine plus d'une heure et demie. Reste que les propos de la toujours très juste Elizabeth Olsen sèment le doute : il ne faut jamais sous-estimer le pouvoir de Disney, bien consciente que le moment le plus important d'un épisode est son cliffhanger. D'ailleurs, ici, il détaille surtout l'exacerbation du conflit en cours, lequel culmine bien sûr dans les dernières minutes.

 

photoGood cop, bad cop

 

Vision d'horreur

Il ne faut donc pas s'attendre à de grandes envolées dans ce 6e épisode, qui développe tranquillement et sans fulgurances les thématiques de la série, tout en gonflant un peu les tensions latentes. L'idée qui le motive est pourtant assez séduisante. Après s'être intéressé principalement au S.W.O.R.D dans l'épisode 4 et à Wanda dans l'épisode 5, on suit ici majoritairement Vision. Celui-ci s'autorise en effet une petite balade introspective dans une ville pétrifiée, audace qui aurait pu être délicieusement macabre si la mise en scène ne s'interdisait pas le moindre parti pris ou si le mystère n'était pas grillé depuis deux semaines.

Cette petite expérience du héros, logiquement liée à la thématique de la fête des Morts, permet au moins à l'épisode de creuser un peu plus le sujet le plus intéressant révélé par l'épisode 4 : le deuil. Au fur et à mesure des péripéties, et alors qu'elle perd le contrôle, Wanda s'entoure de proches décédés tout en flattant sa propre santé mentale à coups de simulacre. Une sorte de spirale mortifère passionnante dès lors que les cadavres ambulants prennent conscience de leur condition.

 

Photo Kathryn Hahn"I see dead people"

 

La sphère d'amateurs de comic-books, suivant cette avalanche de fan-service avec délice, s'emploie depuis le premier épisode à chercher qui tire les ficelles, évoquant notamment le puissant démon Méphisto. Une telle révélation, toute jubilatoire qu'elle serait pour les inconditionnels de l'éditeur, annihilerait le potentiel qu'il reste à WandaVision. Soit l'histoire d'une super-héroïne dont l'ennemi juré serait sa propre dépression. Dommage que les gigotements du S.WO.R.D soient aussi caricaturaux, avec un méchant bourrin américain à la barre de... pas grand-chose désormais.

Au fond, ce sixième épisode symbolise bien les qualités et les défauts de la série. D'un côté, il puise enfin dans les ressources narratives abyssales de Marvel Studios pour faire de l'ambiguïté d'un de ses héros le noeud de l'intrigue. De l'autre, il ne peut s'empêcher de perpétuellement revenir à ses vieux démons esthétiques et scénaristiques. Les deux côtés de l'écran en somme. Espérons qu'à la fin, ce soit l'originalité qui l'emporte.

Un nouvel épisode de Wandavision chaque vendredi sur Disney+ dès le 15 janvier 2021

 

Affiche US

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
commentaires lecteurs votre commentaire !
Al77
18/02/2021 à 11:21

Aujourd hui, je m'apperçois que n importe qui peut s'improviser critique de cinéma et s autoriser à descendre un film ou une série.
PATHÉTIQUE !!!

Djuba
15/02/2021 à 19:59

La tentative de parodie de Malcolm est tellement maladroite et lourdingue qu'elle rend tout l'épisode malaisant.

Flash
13/02/2021 à 11:40

Un épisode pas spécialement passionnant, mais la partie avec Vision valait à elle seule le visionnage.

Bruce Wayne
13/02/2021 à 10:51

Une bouse cette série quelle catastrophe

KimiG
13/02/2021 à 10:03

Qui est ce personnage (le Black) avec son oreillette qui ,lors de sa rencontre avec Wanda,qui on l'air de bien se connaître,lui demande si il doit modifier quelque chose lorsque Pietro et son fils ecrasent les citrouilles et mettent des toiles d'araignées ??
Intriguant

brucetheshark
13/02/2021 à 09:47

Je crois que vous faites erreur quand à la volonté de Marvel d'insérer les X-Men de la fox au chausse pied, mais on le saura vite maintenant...

Minimoff
13/02/2021 à 09:40

L'intérêt retombe un peu en effet, la série ne semble plus n'avoir qu'une carte à jouer et attend le dernier épisode...

Gregdevil
13/02/2021 à 09:33

Un peut déçu, on commence à tourner en rond, l'impression de remplissage pour faire durer le show. On apprend pas grand chose de neuf et les réactions de Wanda et Vision face aux evenements est quasiment la même que dans les épisodes précédents. On a un peut envi des les secouer.

Bref un épisode tampon, sympa pour sa ref a Malcolm mais qui ne révèle pas grand chose de neuf.

Saotra
13/02/2021 à 04:14

J’adore cette appropriation des sitcoms en y appliquant les variations infinies de l’univers Marvel.
Je me trompe ou un des ballons de la fête d’Halloween, juste avant le moment où Wanda va étendre le champ de force, ressemble à s’y méprendre à Méphisto ?

Elliot 19
13/02/2021 à 03:58

@Rorov94M iIs peuvent aller jusqu'à 250 millions de dollars de budget mais pas obligatoirement et pour cette série c'est pas certain qu'ils aient eu besoin d'en arriver à utiliser la totalité de cette somme d'argent, et peu être que sur les derniers épisodes à venir le budget a été le plus réparti... l'avenir nous le dira. En tout cas super série rafraîchissante divertissante de haute qualité qui respecte très bien l'univers en espérant un super finish et 3 derniers épisodes un peu plus long svp.

Plus
votre commentaire