L'Attaque des Titans saison 4 épisode 2 : crime et châtiment

Déborah Lechner | 14 décembre 2020 - MAJ : 20/12/2020 21:33
9
Affiche saison 4

Après une reprise haletante, l'épisode 2 de la saison 4 de L'Attaque des Titans nous mène plus en douceur vers le dénouement de l'animé phénomène.

ATTENTION : DES SPOILERS PLUS GROS QUE LE TITAN BESTIAL 

 

photoEt il est déjà bien balèse 

 

Le choc DES TITANS

Après nous avoir fait traverser la mer pour se rendre sur le continent où vivent les Mahrs et les Eldiens qu'ils ont asservis, le deuxième épisode n'a toujours pas décidé de rebrousser chemin. Les retrouvailles tant espérées avec Eren, Armin et Mikasa vont donc attendre au minimum une semaine de plus, ce qui pourrait frustrer les fans soucieux de revoir au plus vite les personnages avant la fin imminente de l'animé.

Pour le lancement de la saison 4, le précédent épisode nous avait catapultés en plein milieu du champ de bataille, sous les tirs d'artillerie lourde et les monticules de cadavres, marquant le dénouement d'une guerre menée depuis quatre ans par les Mahrs. Mais maintenant que ceux qu'on considère de moins en moins comme des ennemis l'ont emporté sur l'alliance du Moyen-Orient, la série a préféré reprendre son souffle et préparer le terrain en vue d'une guerre bien plus décisive : celle visant à éradiquer les Eldiens insulaires. Il n'est donc pas question de grandes scènes d'action épiques et guerrières ni de transformations en titans voraces (ce qui nous évite une nouvelle dose de numérique), mais plutôt de bavardages et stratégie militaire, ce qu'on avait plutôt l'habitude de voir à l'intérieur des murs.

 

photoL'Histoire est écrite par les vainqueurs

 

On peut ainsi regretter un rythme plus traînant et une rupture nette dans l'avancée de l'intrigue, qui s'est contentée de confirmer ce qu'on avait déjà appris ou deviné précédemment. Ainsi, on a désormais la certitude qu'Ymir a bien été dévorée pour son Titan Mâchoire, mais également que la domination du peuple Mahr est sur le déclin. Comme on l'a constaté durant l'assaut de la Forteresse de Slava, les progrès technologiques des humains en matière d'armement devraient très bientôt surpasser la puissance des titans.

Il est même suggéré que l'île du Paradis a elle aussi amélioré ses tactiques de défenses, réussissant à couler (ou récupérer) plus d'une trentaine de navires de reconnaissance mahrs (là où le concept de bateau ou de mer était encore inexistant pour eux il y a quatre ans). On imagine donc que leur nouvel équipement, qu'on a pu voir dans les images promotionnelles et la bande-annonce n'y est pas pour rien.

Alors qu'on nous parle d'Alliance, de colonies et de presse internationale pour nous donner une meilleure idée de la vastitude du monde extérieur, il est donc de plus en plus urgent pour les Mahrs de mettre la main sur les ressources du Paradis afin de ne pas perdre leur hégémonie. Pour ce faire, une nouvelle pièce va être déplacée sur l'échiquier.

Il s'agit du clan Teyber, des Eldiens possédant le Titan "Marteau d'Armes", qui ont combattu auprès des Mahrs lors de La Grande Guerre des Titans et jouissent encore aujourd'hui d'un statut privilégié. De leur côté, les Eldiens continentaux souhaitent à tout prix laver leurs prétendus péchés dans l'espoir de vivre enfin libres. Mais tout ça, on l'avait compris avant que la série se mette à tout expliciter à l'excès. 

 

photoLes péchés du père

 

 

La colère DES TITANS 

De façon chronologique, l'épisode 2 nous fait donc pénétrer un peu plus les lignes "ennemies", nous invitant même à la table de certains d'entre eux. Après les avoir vus combattre et triompher, les soldats du régiment eldien sont donc de retour chez eux à Revelio, ou plutôt dans les ghettos calqués sur ceux de la Seconde Guerre mondiale. De façon beaucoup plus intimiste, on découvre ainsi la famille de Reiner et Gaby, tous plus endoctrinés les uns que les autres.

Il semble cependant que l'hôte du Cuirassé ne soit pas encore au clair vis-à-vis du bataillon d'exploration qu'il a infiltré des années plus tôt. Alors qu'il parle de cette période comme d'un véritable enfer avec une voix sinistre, l'ancienne tête blonde revient sur des passages anodins et même drôles de la première saison, se rappelant des compagnons qu'il a dupés sans jamais évoquer leur nom, qu'il n'a pourtant pas oublié.

Alors qu'il installe une distance glaçante entre ce vécu à Shiganshina et ses remords (qui lui ont causé quelques soucis psychologiques), sa famille semble comprendre avec effroi qu'il ne nourrit peut-être plus la même haine aveugle qu'eux envers "les démons", qu'il assure pourtant mépriser. La chaleur du foyer et des retrouvailles laisse ainsi place en quelques secondes à la froideur de discours génocidaires. 

 

photoReiner, l'agent double à la double personnalité ?

 

Cette possible dualité semble même le pousser à ordonner à Falco de dépasser Gaby pour qu'il devienne l'héritier de son titan et évite à la jeune fille une courte existence jalonnée par la guerre. De cette façon, il remet en question l'honneur de se sacrifier pour servir les Mahrs, ce qui est impardonnable pour un Eldien.

L'épisode nous a également plongés un peu plus dans l'enfer du quotidien des Eldiens, constamment surveillés par les Mahrs et limités dans leurs déplacements. On peut une fois de plus constater la cruauté de leurs bourreaux, qui ne les voient que comme des combattants sacrifiables. Aucune compassion donc pour les traumatismes qu'ils ont vécus sur le front, certains ayant perdu l'esprit au point de se défenestrer sans que ça n'interpelle Falco et Reiner qui poursuivent leur route comme si de rien n'était, soulignant presque la banalité de leur désespoir.

On peut donc se demander si une nouvelle résistance ne va pas germer dans les rangs des Mahrs et si Falco ne serait pas susceptible de la rejoindre, comme l'avait fait Grisha avant la naissance d'Eren, qu'on devrait bien revoir à un moment ou un autre. 

La saison 4 de L'Attaque des titans est disponible en France sur Wakanim depuis le 6 décembre 2020 à raison d'un épisode par semaine.

 

Affiche officielle

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

commentaires lecteurs votre commentaire !

Mikassa
16/12/2020 à 15:29

G ages de voir l' épisode 3

Mec2on
16/12/2020 à 14:41

Tous la saison et programmé chaque lundi en vostfr sur le site ipmagtv

???
16/12/2020 à 00:20

Mikasa meure dans la saison 4

Drago
15/12/2020 à 18:50

L'attaque des titan saison 4 n'est toujours pas sur Netflix je suis déçu et outré que la série n'est pas continuer après la saison 2

Lorian
15/12/2020 à 12:23

En effet, l'article n'en dit pas un mot, mais l'animation a subi un downgrade assez violent, c'est plus saccadé, cette impression qu'on est à 15 images par secondes, ce manque de consistance est déplorable, et nous fait fortement regretté WIT Studio ... Après ça peut s'expliquer qu'ils ont mis un budget minimum pour cet épisode vu l'absence d'action et qu'ils en gardent sous le coude pour la suite (qui va prendre une ampleur assez importante et j'espère qu'ils ne vont pas se foirer), il n'empêche que... On est descendu de quelques étages :/

Ceci dit, j'ai beaucoup aimé le p'tit monologue de Reiner, a décrire son expérience auprès des Eldiens, l'absurdité de la situation étant de définir que les choses les plus horribles n'étant finalement que des broutilles tout à fait innocentes, le but étant de simplement mettre en évidence que les Eldiens ne sont pas des "démons" mais juste des gens ordinaires vivant comme le reste du monde... Et qu'il n'y a pas foncièrement de "gentils" ou de 'méchants', on évite tout manichéisme, en adoptant le point de vue des Mahrs ...

Txav
15/12/2020 à 08:14

Par contre, c'est moi où la qualité de l'animation et du dessin a fortement baissé ?

Maxpau
15/12/2020 à 07:38

Le troisième personnage, dans la file des personnes folles, celui qu'on a vu en gros plan mais pas son visage, qui a son brassard du mauvais côté 100% c'est eren

Wiper
15/12/2020 à 04:57

Sur mavanim c'est gratuit

lablague
15/12/2020 à 00:58

"contentée de confirmer ce qu'on avait déjà appris ou deviné précédemment. "

votre commentaire