Assassin's Creed Origins nous ramène dans l'Egypte Ancienne pour son premier trailer

Christophe Foltzer | 12 juin 2017 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Christophe Foltzer | 12 juin 2017 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Youpi c'est l'E3 et, comme chaque année à la même période, on ne va pas avoir grand chose d'autre à vous raconter pendant 3 jours. Alors autant s'intéresser de près à ce qu'il y a de plus alléchant.

Depuis presque 10 ans, Assassin's Creed fait la fortune de l'éditeur Ubisoft. A raison d'un jeu par an, la saga d'infiltration-action a exploré énormément d'époques, en déroulant un scénario global de plus en plus farfelu et de moins en moins compréhensible. Alors qu'on avait commencé avec l'exploration de la lignée de Desmond Miles, avec Abstergo, on s'est rapidement retrouvés balancés dans une histoire de fin du monde, de civilisation extra-terrestre, d'élu et toutes les conneries habituelles qu'un scénariste utilise lorsqu'il n'a pas vraiment d'idée de la direction que doit prendre une saga qui ne doit surtout pas s'arrêter.

 

Photo Assassin's Creed OriginBayek s'en balek

 

Mais on acceptait le compromis, parce que ça restait fun, en dépit des nombreux bugs et du peu d'innovation d'un opus sur l'autre. Parce que tuer des gens après la Révolution Française, dans l'Angleterre Victorienne ou en plein ère des pirates, voyez-vous, on aime ça. Sauf que voilà, cela fait un petit moment qu'on a plus eu droit à un nouveau jeu, parce qu'entre-temps il a fallu se fader le film de Justin Kurzel et qu'on en garde encore de douloureux souvenirs.

 

Photo Michael FassbenderMais puisque je vous dis que je suis un terrible Assassin...

 

Mise au repos forcé pour nous pas faire de concurrence au film, la franchise Assassin's Creed a profité de ce nouvel E3 pour faire son grand retour avec son nouveau titre, Origins, qui se déroulera en pleine Egypte Ancienne pour nous expliquer la naissance de l'ordre des Assassins. Et cette fois, nous incarnerons Bayek, défenseur des opprimés qui, suite à une vengeance personnelle, créera la fameuse confrérie tout en découvrant le secret des grandes pyramides d'Egypte.

Le jeu sortira sur les consoles de salon et sur PC le 27 octobre prochain et, si la bande-annonce est fort jolie et promet de l'épique en veux-tu en voilà, on espère néanmoins que les équipes d'Ubisoft se sont sorties les doigts pour renouveler quelque peu le gameplay et que le jeu ne sortira pas super buggé comme les précédents opus. Au bout de 4 ans de développement, ce serait quand même bien la loose.

 

Tout savoir sur Assassin's Creed

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Dredd
12/06/2017 à 13:35

C'est beau graphiquement, le monde a l'air plus vaste et plus vivant ,mais c'est tout ce que je retiens comme grandes améliorations. Tiens encore une vengeance personnelle à l'origine de la quête du héros. Le système de combat et les déplacements sont vraiment bizarres pour un jeu présenté en 2017. J'ai l'impression de revoir Prince of Persia 2 The Warrior Within pendant les fights. Et c'est quoi ce système de flèches guidées? Plutôt con ce truc je trouve. Bref à voir mais pas hypé par ce jeu. Par contre Anthem promet même si çà l'air assez répétitif (tu voles, tu cours, tu tires).

Dam
12/06/2017 à 12:32

La pause du jeu n'a rien à voir avec le film. Juste une pause forcée pour revenir sur de nouvelles bases.

votre commentaire