Dofus - Temporis : Bienvenue à Ecaflip City, écho fantasmatique de Las Vegas, concocté par Ankama

La Rédaction | 23 avril 2021 - MAJ : 23/04/2021 12:13
La Rédaction | 23 avril 2021 - MAJ : 23/04/2021 12:13

Avec pas loin de deux décennies d’existence, Dofus constitue une des plus singulières, attachantes et ambitieuses créations françaises. Œuvre vidéoludique volontiers portée sur le transmédia, communautaire dans le meilleur sens du terme, elle est parvenue au fil des années à croitre de manière exponentielle, rassembler des milliers de joueurs aux profils et aux âges variés. 

Depuis 2018, ce MMORPG unique célèbre la créativité de ses architectes et l’investissement de ses usagers à travers la mise en place de serveurs temporaires, opportunément nommés Temporis. Ils proposent à chacun de prolonger leur expérience à l’occasion d’une grand-messe bon enfant, qui permet à tous ceux qui le souhaitent d’épouser, quelques semaines durant, une facette inédite et éphémère d’un univers toujours un peu plus vaste.  

Alors qu’approche le lancement de la Ve édition de Temporis, l’occasion était trop belle de se pencher sur cette dimension de poche, qui sera plus que jamais à la croisée de différents courants de culture pop. 

 

Portail ZaapNe zaappez pas ce portail

 

LA COMMUNAUTÉ DU DOFUS 

Qui aurait parié, en 2004, que le projet roubaisien entamé par Emmanuel Darras, Camille Chaffer et Anthony Roux, prendrait une telle ampleur ? Personne, et pourtant, le monde du Krosmoz, initié par Ankama, va accueillir avec Dofus sa première incarnation, et rapidement attirer à lui des centaines de milliers de curieux. Avec une mythologie simple, mais qui ne cesse de s’enrichir, Le Monde des Douze (en référence aux divinités que vénèrent les 12 classes originelles de personnages, désormais au nombre de 18) se déploie et prend vie. 

Les produits dérivés n’ont pas tardé à pointer le bout de leur truffe, et dès 2005, c’est un manga (signé Ancestral Z et ToT) qui prolonge l’expérience du MMO, sobrement baptisé Dofus. L’enthousiasme grandit alors de plus en plus, et va permettre aux mythologies du Krosmoz de s’incarner via divers formats. Notamment via le dessin animé WakfuDofus : Aux trésors de Kerubim, mais aussi un long-métrage intitulé Dofus - Livre I : Julith

 

photoBienvenue dans le serveur du vice et du jeu !

 

De colonies de joueurs expérimentés en innombrables assauts de nouveaux venus, Dofus poursuit son bonhomme de chemin, affichant toujours une direction artistique chaleureuse et cohérente. Elle fonctionne à double détente, simultanément accueillante et franchement mignonne pour les usagers les plus jeunes, elle est aussi bourrée de clins d’oeil, sous-entendus et autres références, qui maintiennent un fort sentiment de complicité avec les vieux baroudeurs. 

Mais ce qui est devenu ces dernières années le grand liant de cette galaxie, c’est probablement la mise en place d’un système évènementiel auquel les créateurs de Dofus accordent une énergie particulière. Quelques semaines par an, le serveur Temporis est ouvert, et offre une déclinaison inédite de ce monde, avec des règles éphémères. Pour sa 5e édition, cette célébration proposera, entre le 21 avril 2021 et le 22 juin de la même année, de découvrir l’étincelante Ecaflip City, qui renouvellera grandement les traditions chères aux joueurs. 

 

photoLa ville de l'amour et du hasard ?

 

Adjonction de familiers, que chacun pourra, en temps venu, ramener sur son serveur de prédilection, mais aussi un tout nouveau système d’expérience, centré autour de la récupération de cartes, indispensables pour monter en niveau. Mieux, il y aura aussi l’avènement du Chinq, jeu qui nécessitera l’utilisation des cartes que remporteront les joueurs au sein d’Ecaflip City et leur permettront d’obtenir de précieux objets. 

Parmi ces derniers, on notera l’apparition des Minoukis, insérables dans le deuxième emplacement de Dofus ou de trophée de chaque joueur, pourvoyeurs quand ils sont associés à des cartes d’Ecaflip, de divers effets, précieux lors des combats. Autant de nouveautés qui devraient profondément renouveler l’expérience, y compris des aficionados du Krosmoz. 

 

 

 

VIVA LAS ECAFLIPAS 

Ceux qui se sont rués sur les pré-inscriptions, ou ont guetté avec avidité les premiers éléments distillés lors du live d’Ankama dédié à l’évènement le savent, Ecaflip City n’est pas n’importe quelle dimension alternative. Comme l’indique le réjouissant patronyme de l’hôte de ces lieux, Féline Vion, c’est bien à un glorieux succédané de Las Vegas que sont conviés les joueurs. Un choix évident quand on découvre les différents lieux concoctés pour l’occasion, qui nous renvoie à la culture populaire, et au cinéma en particulier. 

En effet, votre arrivée à Ecaflip City vous précipitera sur la luxuriante Place Principale, qui n’est pas sans évoquer le légendaire Strip de la capitale internationale du jeu. On pense évidemment au classique des classiques en la matière, L'Inconnu de Las Vegas, et aux promenades faussement nonchalantes de ses stars, onze légendes parmi lesquelles Dean MartinFrank Sinatra ou encore Angie Dickinson. Une légende qu’un certain Steven Soderbergh a dépoussiérée avec Ocean's Eleven, encore dans toutes les mémoires. 

 

Photo George Clooney, Brad Pitt, Elliott Gould, Don Cheadle, Matt Damon"Un MMORPG vous dites ?"

 

Et pour ceux qui espéreront monter des coups fumants ou nouer des alliances de circonstances, la Place Principale permettra d’accéder aux tables de jeu de Chinq, ou encore à des salles d’arcades, riches en surprises. Autant d’espaces qui éveilleront chez les plus cinéphiles le souvenir de Croupier avec Clive Owen, fascinant récit mis en scène par Mike Hodges. Ecaflip City ne serait pas Ecaflip City, et Vegas ne serait pas Vegas, sans la possibilité de se marier, plus ou moins heureusement, avec le premier ou la première venue. Gageons que les épousailles des plus romantiques, sous l’œil pas forcément attendri de Maris Presley termineront plus sereinement que celles contractées dans Very Bad Trip, ou plus durables que dans Friends

Un autre lieu s’avérera fondamental. Il s’agit de la Place Man, où les joueurs trouveront les précieux Minoukis. Un endroit qui semble tout droit sorti d’une relecture sucrée de Las Vegas ParanoHaut-lieu pour les plus chevronnés, ces derniers seraient néanmoins bien inspirés de faire un tour du côté de la Place des Célébrités, qui devrait accueillir les performances vocales de Féline Vion. Et charrier tout un imaginaire de notre culture collective, les concerts au sein des établissements de jeu représentant un décor emblématique du 7e Art. 

 

Photo Robert De Niro, Joe PesciQuand tu cherches des Minoukis

 

Indissociables du film noir, ils ont été déclinés à l’envi dans quantité de films légendaires, comme Qui veut la peau de Roger Rabbit ?. Mais c’est peut-être le très grand Casino de Martin Scorsese, avec ses établissements de nuit transformés en palais du divertissement, qui a le plus génialement immortalisé ces lieux où la frénésie du jeu, la tentation du sublime, et la beauté du chant s’entrechoquent comme par miracle.

Enfin, on ignore si Féline Vion sidérera les joueurs de Dofus comme Verhoeven sut hypnotiser les cinéphiles avec Showgirls, mais gageons que la scène sera dans l’un comme dans l’autre, le cœur de toutes les passions. Une chose est certaine, son destin pourrait bien être contrarié, et rappeler aux lecteurs de bande-dessinée les grandes heures Blacksad, qui sut conjuguer les items du film noir et l'anthropomorphisme mieux que personne.

 

Photo Johnny DeppEn route pour aller écouter Féline Vion

 

STRIP TOKEN 

Nous voici déjà rendus à la cinquième édition de Temporis, et si elle n’est donc plus une nouveauté absolue, mais bien une tradition extrêmement populaire au sein de la communauté Dofus, il n’est pas impossible que cette excursion 2021 revête un statut bien particulier. En effet, elle surgit dans la vie des fans à un moment où ce formidable bac à sable symbolise parfaitement quantité de plaisirs simples, devenus inaccessibles ou presque, pour cause de crise sanitaire mondiale. 

Se rassembler, se déguiser, imaginer ensemble comment jouer et s’affronter. Retrouver les recettes pour user au mieux des Minoukis, maîtriser le Chinq, boire un verre en assistant à un concert, ou tout simplement discuter autour d’un verre dans un espace saturé de néons. Autant de divertissements nécessitant, par essence, la possibilité du collectif. Autant de rassemblement et communions qui nous paraissent, alors qu’arrive Temporis, tout bonnement inaccessibles. 

L’idée même de se réunir à l’extérieur et de déambuler via la Place Principale, d’explorer les recoins, de découvrir les innombrables hommages et surprises qui s’y cachent nous renvoie à leur absence dans notre quotidien. Et finalement, les retrouver, le temps d’une plongée communautaire dans un rêve commun, est un sacré beau cadeau. Et pour en savoir plus sur ce serveur temporaire, voici une conférence Twitch spécifiquement dédiée !

 

Ceci est un article publié dans le cadre d'un partenariat. Mais c'est quoi un partenariat Ecran Large ?

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Zarbiland
24/04/2021 à 08:27

J'ai passé tellement d'heures sur Dofus, aujourd'hui c'est mon fils. Belle réussite française du jeu vidéo

votre commentaire