Pixar nous joue la sérénade avec la nouvelle bande-annonce de Coco

Christophe Foltzer | 14 septembre 2017
Christophe Foltzer | 14 septembre 2017

Pixar, c'est moyen la forme depuis quelques temps et, comme chaque année, le studio sort un film pour nous convaincre que ça y est, ça va mieux. Et quoi de mieux que d'aller au pays des morts pour ça ?

On peut dire ce qu'on veut, mais il faut bien reconnaitre au studio Pixar un acharnement sans failles et un renouvellement de son univers constant d'un film sur l'autre. Après, on pourrait lui reprocher de nous ressortir toujours la même soupe, les mêmes thématiques, avec un nouveau coup de poliche à chaque fois, mais ne soyons pas mauvaises langues, si le studio a quelque peu perdu de sa superbe ces dernières années, il n'en reste pas moins un concentré de talents rare et précieux.

 

Photo

 

Bon, ok, Le voyage d'Arlo n'a pas convaincu, Le Monde de Dory non plus, et encore moins Cars 3, mais bon, quand même, ils sont en train de préparer Les Indestructibles 2, et ça, c'est pas rien. Cela dit, en attendant, il faut bien occuper le terrain vu que la concurrence est particulièrement impitoyable en ce moment, et c'est là que Coco entre en jeu.

Le film de Lee Unkrich s'était déjà fait remarquer à l'occasion de deux bandes-annonces fort jolies et prometteuses et compte bien faire de même avec celle qui vient d'être balancée sur les internets. Nous y suivons donc le jeune Miguel, passionné de musique dans une famille où jouer d'un instrument est interdit. Vivant dans l'ombre de son ancêtre mariachi, honte de la famille parce qu'il a abandonné tout le monde pour se consacrer à sa passion. Inspiré par le défunt chanteur Ernesto De La Cruz, il tente sa chance et se retrouve au pays des morts à côtoyer son idole. Sauf que le temps lui est compté avant qu'il ne devienne un vrai cadavre et Miguel doit retourner chez lui le plus vite possible, en apprenant au passage un tas de trucs sur la vie, les gens et lui-même.

 

Photo

 

On le voit, tous les ingrédients sont là pour obtenir un grand spectacle magique et familial, comme Pixar sait si bien les faire. Mais il y a comme qui dirait un petit problème. En effet, les plus attentifs auront l'impression d'avoir déjà vu ce film, dont le synopsis se rapproche dangereusement du très sympathique La légende de Manolo sorti en 2014. On espère que Pixar saura s'en démarquer, tout comme il ira mollo sur les références à Grim Fandango. Le film sortira sur nos écrans le 29 novembre prochain et on se dit que, de toute façon, un long-métrage qui utilise Bittersweet Symphony de The Verve dans son trailer ne peut pas foncièrement être mauvais.

 

commentaires

bof
15/09/2017 à 13:24

M. Foltzer incapable de commencer une news sur Pixar sans parler du déclin du studio. Ce radotage sénile avant l'heure.

LaTeub
14/09/2017 à 23:25

Ce Pixar sent le bide à des kilomètres, j'espère me tromper car j'aime bien ce studio, mais franchement ce scénar ne me dit rien qui vaille, d'autant qu'aux States les mexicanos, espagnols, cubains et autres métèques (je plaisante, clin d'oeil à l'Inspecteur Harry, c'est tout) ne sont pas en odeur de sainteté là-bas... Bon, on verra bien.

Gregdevil666
14/09/2017 à 16:08

Moi j'ai confiance en PIXAR, à part l'accident Rebel, et récemment Cars 3, le studio na fais que de superbe films.
J'ai beaucoup aimé Dory et j'ai adoré Arlo.

PIXAR c'est le talent, l'originalité, l'émotion, la qualitée.

Quand tu vois les conneries des studio comme DreamWork Animation, Blue Sky, ou Illumination, avec leurs Minions et tout ces autres truk débiles, PIXAR c'est vraiment au dessu d'tout.

slaine
14/09/2017 à 14:19

Bon j vais me remater les noces funebres moi tiens!!

Yann
14/09/2017 à 11:20

L'avantage de ce Coco, c'est qu'il m'a permit de découvrir et faire découvrir, la Légende de Manolo à ma fille. Et ça change des Disney.

Ben
14/09/2017 à 11:16

Très bon l'intro, Gad en prend pour son grade... quant au film, totalement ok avec EUH!
film WTF à l'histoire pas folichone!

Euh!
14/09/2017 à 10:34

Le pixar dont tout le monde s'en blc et s'est bien triste de voir un studio aussi intéressant et inovant à ces débuts de le voir se vautrer aussi dramatiquement. :(

votre commentaire