Le reboot d'Hellboy sera-t-il le point de départ d'un nouvel univers étendu ?

Christophe Foltzer | 8 août 2017
Christophe Foltzer | 8 août 2017

Mike Mignola a-t-il pété un plomb ? Ou peut-être n'en a-t-il plus rien à faire de sa création ? En tout cas, on n'a jamais autant eu l'impression qu'il était sur le point de faire n'importe quoi avec Hellboy qu'en ce moment....

Et pourtant, on ne peut pas lui en vouloir, tout simplement parce que Hellboy, c'est sa création et qu'il a donc le droit d'en faire ce qu'il en veut. Il voudrait le croiser avec Star Wars qu'on aurait rien à dire. Encore que, ce serait tellement WTF que ça pourrait passer. Non, parce que là, on est juste très énervés et c'est assez étonnant de voir à quel point on repart dans les tours alors qu'on arrivait enfin à se contrôler un minimum.

 

Photo Ron Perlman

 

Faut dire aussi qu'il nous cherche quoi, le Mike Mignola. Déjà faire un nouvel Hellboy sans Del Toro et Ron Perlman, c'est moyen, mais en plus passer par la case reboot pour bien se démarquer des précédents films après avoir sérieusement envisagé d'en faire la suite à un moment, on a vu manoeuvre plus cool.

Le côté positif de tout ça, c'est qu'il a prévu que le film soit bien dark et violent, classé R et tout, donc ça ne peut que nous faire plaisir et ça aide à se faire à l'idée. Sauf que voilà, Mignola n'a pas pu résister, il a encore une idée bien débile puisqu'il vient de déclarer au micro de LMRonline son intention de faire de ce Hellboy : Rise of the Blood Queen, le début d'un univers étendu :

 

Doug Jones Abe Sapiens

 

" C'est une adaptation très libre de l'un des volumes de la saga Hellboy. Quand vous adaptez une série qui a plusieurs tomes, vous devez passer au travers de beaucoup de choses, vous pouvez vous rendre compte à quel point cet univers est vaste et emprunter quelques morceaux ici et là. Vous voulez voir un monde plus grand mais vous devez choisir ce que vous voulez utiliser. Notre plus gros défi a été de ne pas perdre de vue l'histoire principale tout en suggérant une trame bien plus étendue.

Mon espoir est que ce film introduira beaucoup d'éléments que nous pourrons ensuite développer dans un univers étendu."

Oh bah oui, tant qu'on y est, on a qu'à faire comme les autres. Si les gens répondent présents au reboot, on aurait tort de se priver. D'ici à la sortie du film quelque part en 2018, cela nous laisse quand même le temps de nous demander si ce ne serait pas le bon moment pour placer Mignola sous curatelle, parce que là, il n'est clairement plus responsable de ses actes. 

 

Photo Hellboy

Tout savoir sur Hellboy

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Terminéator
08/08/2017 à 17:14

Je ne vois vraiment pas où est le problème cher rédacteurs de #EL . Au contraire c'est même une très bonne idée Et pour une fois l'univers étendu aura ici un sens tant la mythologie Hellboy est vaste . De plus le fait qu'il soit rebooté est une très bonne chose car il aurait justement été injurieux vis à vis de Mr Del Toro de faire la suite sans lui . Et avoir une autre vision un peu plus violente et sombre n'est pas pour me déplaire . Honnêtement je ne comprend vraiment pas votre "indignation" et votre pseudo coup de gueule (en carton) . Article fortement dispensable ... ( sauf l'explication de Mignola )

Hasgarn
08/08/2017 à 15:34

Si je fais parti de ceux qui pleurent la non-reconduction de Del Toro et Perlman pour cette reprise de Helloboy, je me range aussi aux côtés des autres commentateurs.

L'univers de Hellboy est déjà très profond, gavé d'excellents personnages et cohérent. La vision de Mignola est un prolongement logique de la BD et cet univers étendu ne pouvait se faire sous l'égide de Del Toro tant il s'est approprié l'univers et si quelque part Mignola s'est senti dépossédé, il est normal qu'il veuille reprendre les rennes.

J'adore les films mais la BD est tellement différente.

Grift
08/08/2017 à 14:53

Complètement d'accord avec CooperPeaks.
Mignola a construit un "univers étendu" via differents comics. Et c'est ce qui fait la richesse de l'oeuvre (même si Hellboy est déjà très chouette tout seul).
Ca parait complètement logique que son ambition soit de retranscrire cela au cinéma. Sachant qu'il a l'intelligence de se dire qu'il faut "adapter" et non faire un copier coller quand on change de médium.
En somme, c'est tout sauf n'importe quoi :)

CooperPeaks
08/08/2017 à 08:56

Pour le coup, je ne suis pas du tout d'accord avec l'opinion d'Ecran Large sur ce sujet. C'est vrai que la mode de l'univers étendu devient réellement agaçante ces temps-ci, mais c'est avant tout parce qu'elle est manipulée n'importe comment.
Toutefois, je pense que dans le cas de l'oeuvre de Mike Mignola, ce n'est pas forcément une mauvaise chose. Vous semblez dire qu'il trahit sa création en cédant à la mode de l'univers étendu. Sauf que l'univers d'Hellboy en BD en est déjà un puisqu'en plus de la série principale, on compte également les séries BPRD, Abe Sapien et Lobster Johnson, donc pour l'instant, Mignola reste en fait plutôt cohérent avec le comics qu'il a créé. Le monde de Hellboy est foisonnant, riche et rempli de personnages intéressants qui suivent chacun leurs parcours indépendamment de celui d'Hellboy, (on pourra d'ailleurs noter que si toutes les séries gardent une cohérence esthétique globale, chacune adopte plus ou moins son propre ton), Dans ce cas, la proposition d'un univers étendu au cinéma serait donc parfaitement justifié (je serais par exemple très curieux de voir un spin-off consacré à Abe Sapien). .

RiffRaff
08/08/2017 à 08:47

Ce n'est pas étendu par la taille de l'univers, au ciné ça sous entend des spin-offs à la pelle et surtout une propension à transformer les films en gigantesques bande-annonces des suivants

Gogol writter
08/08/2017 à 08:45

Le " journaliste" ayant écrit cet article pute à clique est prié de ce renseigner sur l'univers Hellboy ( les comics) il apprendra que cela fait 15 ans qu'il y a un un grand univers étendu autour de la série principal ( BPRD, ABE Sapiens, Lobster Johnson etc) et cela enrichit et développe grandement Hellboy

Bradou
08/08/2017 à 08:37

Je suis pas trop d'accord avec le ton de l'article. Il y a déjà un univers ultra étendu dans les comics. Et vu la complexité de l'univers et la diversité de tons ça peut être intéressant de l'adapter au cinéma. Après c'est vrai que le principe de vache à lait étendue devient penible.

votre commentaire