Will Smith de retour dans la science-fiction pour affronter son clone

Geoffrey Crété | 7 juillet 2017
Geoffrey Crété | 7 juillet 2017

Will Smith affrontera son clone dans Gemini Man, le prochain film d'Ang Lee.

Will Smith  et la science-fiction, c'est une grande histoire qui a bien commencé, avec les succès d'Independence Day de Roland Emmerich en 1996 et Men in Black en 1997. Il y a ensuite eu Men in Black 2 en 2002, qui a moins brillé en salles (il a coûté bien plus cher que le premier, et rapporté environ 150 millions de moins au box-office). Puis, I, RobotJe suis une légende, HancockMen In Black 3 et After Earth : le succès phénoménal a laissé place à des succès parfois contrariés, avec un public plus divisé et des films moins chéris.

Alors qu'il affrontera une menace aux côtés d'orcs et autres créatures fantastiques dans Bright de David Ayer (Suicide Squad), une superproduction attendue sur Netflix en décembre prochain, Will Smith s'accroche : il sera le double héros de Gemini Man, réalisé par Ang Lee, réalisateur doublement oscarisé pour Le Secret de Brockback Mountain et L'Odyssée de Pi.

 

Photo Will Smith

Will Smith dans Men in Black 3

 

Scénario qui traîne dans les tiroirs des studios depuis quelques décennies (notamment à cause des limites technologiques), Gemini Man raconte l'histoire d'un assassin sur le point de raccrocher. Jusqu'à ce qu'il se retrouve confronté à un ennemi de taille : son clone, plus jeune et donc plus performant. Toute réflexion méta sur la carrière de la star hollywoodienne, qui a perdu de son pouvoir bankable au fil des années, n'est probablement pas fortuite. De là à espérer que la carrière de Will Smith prenne une tournure plus intéressante, à la manière d'un Tom Cruise qui semble constamment interroger sa personne via ses personnages, il y a un grand pas.

Gemini Man est passé entre les mains de Tony Scott, Andrew Niccol, Curtis Hanson ou encore David Benioff. Avec désormais Jerry Bruckheimer à la production, Ang Lee à la réalisation et Will Smith en tête d'affiche, le projet devient particulièrement étrange. Si le cinéaste oscarisé a prouvé avec L'Odyssée de Pi sa capacité à maîtriser une superproduction remplie d'effets spéciaux, il a aussi prouvé avec Hulk à quel point il pouvait être étouffé dans un cadre trop mainstream. L'équation est donc très intrigante.

Gemini Man sortira le 4 octobre 2019 aux Etats-Unis.

 

Photo Ang Lee

Ang Lee sur le tournage de Hulk

Tout savoir sur Gemini Man

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Alan Smithee
08/07/2017 à 18:03

EL lors de la sorti de POTC 5 Bruckheimer avait annoncé au site Collider que Ang Lee comptait tourner ce film en 4K 3D 120 IPS comme il l'avait fait sur Billy Lynn

REA
07/07/2017 à 16:19

Sujet vu 2 000 fois, mais bon.

votre commentaire