Reboot de Hellboy : le réalisateur explique comment la violence va libérer le film

Jacques-Henry Poucave | 27 juin 2017
Jacques-Henry Poucave | 27 juin 2017

Pour les lecteurs de la bande-dessinée de Mike Mignola et les amateurs du cinéma de Guillermo Del Toro, la nouvelle n’est pas passée inaperçue.

En effet, on a appris tout récemment qu’entrait en production un reboot de Hellboy, réalisé par Neil Marshall, en lieu et place du Hellboy 3 longtemps fantasmé par les fans du réalisateur mexicain. Tout au plus savait-on que cette nouvelle version avait l’intention de mettre l’accent sur une violence plus graphique et une plus grande fidélité à l’œuvre originale.

Invité par Mick Garris sur son podcast Post Mortem, le nouveau papa du démon rouge a expliqué que le film serait classé R et que cette liberté allait transformer radicalement le film.

 

image promo

Le tout premier visuel du film, repris du comics

 

« Nous avons été autorisés à faire un film classé R, ce qui me donne le sentiment qu’on nous a retiré nos menottes. Ok. Maintenant on peut faire le film qu’on a envie de faire. Je ne vais pas m’obliger à obtenir un classement R, mais si c’est qu’on obtient, du fait de ma sensibilité propre, alors très bien.

Et personne ne nous arrêtera. Voilà pour l’essentiel. Et je pense que, de toute évidence, des films comme Logan ou Deadpool ont plaidé en notre faveur. Mais de toute façon, quand on revient au matériau original, c’est tellement sanglant, j’ai bien l’intention d’assumer cela. »

Reste à savoir si ce Hellboy : Rise of the Blood Queen, interprété par David Harbour, pourra se mesurer à son aîné incarné par Ron Perlman. Verdict en 2018.

 

david harbour et Ron perlman

Tout savoir sur Hellboy

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Bibi67
28/06/2017 à 07:08

@tenia
Votre phrase non plus.

stivostine
27/06/2017 à 18:02

oui du R et un d cut encore plus violent svp

tenia
27/06/2017 à 18:00

Ce titre comment n'a aucun sens syntaxique.

votre commentaire