Mark Wahlberg explique que La Planète des singes de Tim Burton a bien failli tuer la saga

Mise à jour : 16/10/2017 11:42 - Créé : 19 juin 2017 - Jacques-Henry Poucave
Mark Wahlberg
53 réactions

S’il reste une démonstration de force impressionnante en matière d’effets spéciaux et de direction artistique, La Planète des Singes de Tim Burton est considéré par à peu près tout le monde comme un gros pudding informe. Mais pas par Mark Wahlberg.

Alors que se profile Transformers 5 et qu’arrivera peu de temps après La Planète des Singes : Suprématie, Mark Wahlberg est en pleine tournée promotionnelle et puisqu’il tenait le rôle principal dans le remake réalisé en 2001 par Burton, tout le monde se demande ce qu’il pense vraiment du film.

 

affiche

Un remake beaucoup plus proche du film original

 

Et comme on a pu le voir sur le plateau du Graham Norton Show, l’acteur a conscience que la version avec Helena Bonham Carter et Tim Roth n'a pas été une franche réussite, comme il l'avait déjà déclaré par le passé :

« C’était une expérience incroyable de travailler avec Tim Burton. Je crois que nous avons enfoncé la saga. Rupert Wyatt et Andy Serkis l'ont relancé ensuite, ce qui est super, parce que c'est une grande saga. »

Si La Planète des singes version Burton contient quelques belles choses, noyées dans une dimension blockbuster peu maîtrisée, c'est bien Rupert Wyatt, réalisateur de La Planète des Singes : les Origines, qui a redonné des couleurs à la saga, autant au box-office que côté critique.

Le troisième volet de la trilogie, La Planète des Singes : Suprématie, arrivera le 2 août en France, et bénéficie déjà de premiers retours élogieux.

 

Planète des singes - Burton

Tim Roth, méconnaissable en singe revenchard chez Tim Burton

 

Affiche française

 

commentaires

shion 20/06/2017 à 14:25

La Planète des Singes de Tim Burton pour moi le plus rèussis ^^ je dois avoir des gouts a part vu que .....bon bin bref quoi

Maski mask 19/06/2017 à 16:58

Merci rupert wyat j'attend le 3 avec impatience

Geoffrey Crété - Rédaction 19/06/2017 à 15:47

@Alexiaaucarré

Rien de plus qu'une news où on rapporte les déclarations amusantes d'un acteur, qui rappelle avoir participé à un film peu glorieux. Ce qu'on fait à peu près tous les jours dans la partie news.

Si vous êtes d'humeur à lire plus consistant, vous avez la critique de Baby Driver ou le dossier sur The Handmaid's Tale en une. Ou même le dossier consacré à La Planète des singes version Burton, en lien dans l'article.

Sinon, le flux de news vous offrira plein d'autres sujets plus ou moins incontournables dans l'actu ciné ;)

Alexiaaucarré 19/06/2017 à 15:39

Franchement EL j'adore votre site mais là... c'est quoi cet article de 5 lignes basé sur un titre ??
Déçue les gars....

Geoffrey Crété - Rédaction 19/06/2017 à 14:59

Mea culpa de la rédaction : l'erreur a été corrigée !

@MarkyMark avait raison ;)

MarkyMark 19/06/2017 à 14:37

@jired
Définition de l'idiom "set something back" : to delay the progress or development of something, or delay someone from finishing something Dictionnaire Cambridge. Autre exemple de l'utilisation cette expression : http://whatculture.com/film/xmen-apocalypse-review-an-upsetting-failure-that-sets-the-franchise-back-ten-years

corleone 19/06/2017 à 14:29

Triste film qui marqua le début de la fin du mythe Tim Burton.

jired 19/06/2017 à 14:27

@ MarkyMark
"Back" en anglais peut vouloir dire "en arrière" mais également "de retour", "en retour" ou encore "plus tôt", "antérieurement". Donc non il n'y a pas d'erreur de traduction.

MarkyMark 19/06/2017 à 14:17

Petite erreur de traduction, voici ses propos : “I think we kinda set the franchise back a little bit,” soit : "Nous avons fais revenir la licence en arrière". En aucun cas notre cher Mark dit qu'il a sauvé la Planète des Singes mais plutôt l'inverse...

Ded 19/06/2017 à 14:01

Monnaie de singe alors...

votre commentaire