Pour William Friedkin, réalisateur de L'Exorciste, Get Out est un condensé de flippe !

Sophie Sthul | 8 mars 2017
Sophie Sthul | 8 mars 2017

Sorti il y a quelques jours aux Etats-Unis, le film d’horreur grinçant Get Out n’en finit pas d’enthousiasmer le public comme la presse. Et même les maîtres du fantastique.

Si sa carrière est loin de s’être cantonnée au cinéma dit de genre, William Friedkin figure en très bonne place dans le panthéon de l’horreur, puisqu’il est le père de L’Exorciste, classique du fantastique qui a cristallisé et généré tout un pan du surnaturel au cinéma.

 

 

 

Quand le maître prend la parole pour mettre en lumière un long-métrage, forcément, on l’écoute. Et c’est via Twitter que le cinéaste a clamé son amour de Get Out, petit métrage produit par Blumhouse, dans lequel un afro-américain fait la rencontre de sa belle-famille et bascule dans le délire raciste d’une petite bourgade complètement tarée.

« Get out est un de ces grands films d’horreur qui terrifiera les gens longtemps encore après sa découverte. »

Carton au box-office et succès surprise, le métrage a pris pas mal de monde de court en jouant aussi bien la carte du pur frisson que de la comédie noire. Une belle réussite, d’après William Friedkin.

 

Affiche

Tout savoir sur Get Out

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire