Rogue One : après avoir vu le film, ce que l'on sait des nombreuses scènes coupées et transformées

Jacques-Henry Poucave | 15 décembre 2016 - MAJ : 19/03/2019 10:22
Jacques-Henry Poucave | 15 décembre 2016 - MAJ : 19/03/2019 10:22

Si Rogue One nous aura rassurés par ses nombreuses qualités, la question de ses reshoots massifs demeure.

En témoignent ses premières bandes-annonces, spots TV et autres teasers, qui contiennent un grand nombre d’images, de dialogues et de scènes qui n’ont pas été conservées dans le film. Officiellement, Gareth Edwards expliquait il y a peu que le métrage avait entamé plusieurs semaines de tournage additionnel, afin de parfaire certaines séquences déjà enregistrées, ainsi qu’affiner certains détails.

En analysant ce que nous dévoilent les différences entre campagne promotionnelle et résultat final, il paraît néanmoins évident que les transformations n'auront pas été cosmétiques, mais très profondes. Certains passages entiers ont disparu, des dialogues ont totalement changé de tonalité, quand les 40 dernières minutes du film ont été profondément remaniées.

Certes, Rogue One est une éclatante réussite. Mais c’est également un intrigant film fantôme. 

 

 

LA REBELLITUDE 

Beaucoup de commentateurs s’étaient moqués lors de la divulgation des premières images de la réplique suivante : « This a rebellion isn’t it . I rebel ». Une saillie qui ne déparaillerait pas dans Hunger Games. Cet échange a été remplacé par un dialogue beaucoup plus sobre, quoique dénué de punchlines.

 

scène coupée

 

FOREST WITH CHEVEUX 

La séquence où Jyn retrouve son protecteur Saw Gerrera a été totalement transformée. Le guerrier fou rappelant directement le Colonel Kurtz d’Apocalypse Now a été remplacé par un illuminé (certes extrémistes) aux cheveux et à la barbe hirsute.

 

Photo Forest Whitaker

 

Piste indiquant que Disney a pu orienter la première partie du film vers une direction plus simple, ou moins sombre, le dialogue habité de Forest Whitaker a également été remplacé. On se souvient qu’il interrogeait Felicity Jones, lui demandant ce qu’elle deviendrait quand l’Empire l’aurait capturée – sous-entendant qu’elle deviendra

Autre signe de la volonté du studio d'atténuer (un peu) la noirceur de l'ensemble : cette image funèbre des gigantesques statues de Jedi de la planète Jedha est absente du montage (c'est un autre plan à l'écran), malgré sa beauté et sa finition technique.

 

scène coupée

 

JYN VS CASIAN 

Un moment où les deux héros commençaient vraisemblablement à s'apprivoiser. Alors que Cassian propose son aide à Jyn, les deux personnages se fixent d'un air méfiant à l'avant d'un vaisseau, tout en lâchant chacun un "Good" lourd de sens. Un échange qui met en avant la relation compliquée entre les deux leaders, qui cherchent à jauger l'autre en début de mission.

 

Photo

 

Photo

 

BAZE EN COLERE 

Un dialogue présent dans une des premières bandes-annonces : Baze Malbus, le tireur et acolyte de Chirrut Îmwe, qui tire sous la pluie en déclarant : "Vous avez détruit notre maison" ("You've destroyed our home"). Un élément qui permettait de donner un peu de matière au personnage, et à ce qui l'anime.

 

Photo Wen Jiang

 

CLIMAX ET BATAILLE SPATIALE 

Tout d’abord, on se rappelle que les premiers trailers montraient Jyn, Cassian et leur droïde courir au sein de la base de l’Empire, puis sur la plage, accompagné de leurs frères d’armes, tenant à la main la disquette des plans de l’Etoile de la Mort. Une dramaturgie qui a été purement et simplement abandonnée, au profit d’une action segmentée.

Dans le montage final, le trio quitte le front pour s’élever dans une tour contenant les archives de l’Empire. Non seulement ils ne rejoignent plus leurs camarades, mais on se demanderait presque si ce désir de découper l’action n’est pas allé de pair avec une version plus musclée de la bataille spatiale. On se rappelle ainsi que beaucoup de fans ont reproché au Réveil de la Force d’être très chiche en combats spatiaux.

 

scène coupée

scène coupée

scène coupée

scène coupée

  

Ce qui aurait pu pousser Disney à revisiter son épilogue, afin de l’orienter vers un front multiple à la Retour du Jedi, et à pousser l’alliance rebelle à totalement s’investir dans les évènements de Rogue One.

Autre indice d’une transformation massive, le plan où Felicity Jones avance sur une rambarde, quasiment similaire à celui découvert en salles, à la différence qu’elle n’est plus menacée désormais par un Tie Fighter. Une différence dramaturgique essentielle, peut-être à connecter avec une autre image coupée (décidément), celle de Krennic marchant parmi ses troupes décimées.

 

scène coupée

 

Ce plan qu’on jurerait sorti d’un western crépusculaire évoque deux possibilités. Soit le Directeur s’apprêtait alors à affronter en duel la meneuse de Rogue One, soit à rejoindre un vaisseau avec lequel la menacer.

Les hypothèses sont innombrables, mais leur potentialité témoigne des profonds bouleversements de ces séquences.

 

scène coupée

 

DARK ROBOT 

Enfin, les premiers dialogues font état d’un K-S2O beaucoup plus menaçant et noir qu’il ne l’est dans le film. D’ailleurs il ne reste plus dans le métrage aucune confrontation directe entre lui et Jyn.

 

scène coupée

 

VADOR 

Si le personnage est bien présent dans le montage final, on découvre au gré de la promo qu'il était également invité à une séquence supplémentaire, où on le voit devant des graphiques représentant l'Etoile de la Mort. Pour un peu, on se demanderait s'il n'a pas été envisagé de remplacer certaines de ses apparitions par le Grand Moff Tarkin.

De même, sa confrontation avec Krennic était bien différente, puisqu'on y voit le Directeur non pas craindre Vador, mais bien lui tenir tête, dans une disposition des lieux différente de celle aperçue dans le film définitif.

 

scène coupée

 

JYN SUPERSTAR 

C'était l'une des images les plus marquantes du début de la promo, réutilisée dans les trailers comme une image iconique de l'héroïne guerrière : Felicity Jones dans un mystérieux couloir sombre, qui s'éclaire alors que Jyn se retourne vers la caméra.

Ce très beau plan est absent de Rogue One, alors que sa place est pourtant évidente en terme de décor dans le climax.

 

Photo Felicity Jones

 

Tout savoir sur Rogue One : A Star Wars Story

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

palpatine
28/12/2016 à 21:02

dommage de pas avoir revus le retour de ian mcdiarmid qui joue l'empereur palpatine alias dark sidious au moins pour quelques scènes qui se charge au bon déroulement de l'étoile noire...

L'inconnu du Désert
27/12/2016 à 11:26

TOD, T'es plein de sirop...

Darkvidou
22/12/2016 à 22:57

Le teaser laissait prévoir un film excellent. Il est vrai que, à mon humble avis, le tout aurait été plus noir... Ne cherchez pas, c'est Disney et sa bande de gais lurons qui ont sabordé le côté jugé trop angoissant du film en modifiant le scénario. Bon, je ne vais pas démolir le film car je l'ai vraiment aimé, beaucoup mieux que le Disneyland Episode 7 formaté made in Walt.
Il faut espérer que dans le blue ray on puisse voir ses fameuses scènes remaniées... Mais il ne faut pas trop rêver.

TOD
16/12/2016 à 22:01

Encore un très bon article d'EL. C'est vrai qu'après visionnage du film je me suis rappelé toutes ces séquences vu dans les b.a et absentes du film.
Véritablement des séquences bien plus puissantes, bien plus visuelles et c'est peut-être bien à cause de ce reshootage, remontage que Rogue One m'a déçu...

MystereK
16/12/2016 à 15:51

J'aime beaucoup le final tel qui est maintenant. ATTENTION SPOILER : l'une des dernières images qui se passe sur Scarif est très belle et semble sortie tout droit de These Final Hours : même plan, même poésie.

David
16/12/2016 à 12:32

Tawki twki: oui elle est présente et même il l'ont inversée quand ils part de la planète,

Ben
16/12/2016 à 09:25

Effectivement, dans la bande annonce le passage avec le robot menaçant l’héroïne m'avait marqué, et j'ai vu tout de suite dans le film qu'ils avaient probablement modifié le comportement du robot. Je m'attendais à un vrai personnage menaçant est cynique.
Dommage de l'avoir un peu allégé... enfin ça fonctionne quand même.

Oula
16/12/2016 à 00:03

En fait il ne reste plus rien du trailer?!
Ils ont complètement réécris l'histoire...
Combien de montage différents il doit y avoir??

tawki tawki
15/12/2016 à 22:26

"L'image funèbre des gigantesques statues de Jedi de la planète Jedha" est présente dans le film (quand ils arrivent sur la planète je crois)

votre commentaire