Avant Rogue One, George Lucas voulait déjà réaliser des spinoff de Star Wars

Sophie Sthul | 24 novembre 2016
Sophie Sthul | 24 novembre 2016

Adulé par des millions de fans, critiqué par beaucoup d’autres, George Lucas, le créateur de la franchise Star Wars, avait envisagé de produire des spinoff bien avant Disney.

C’est ce qu’a révélé la productrice Kathleen Kennedy, devenue patronne de la filiale Lucasfilm de Disney. Dans une interview pour Entertainment Weekly, elle rappelle ainsi que la production de longs-métrages estampillés Star Wars mais extérieurs à la mythologie Skywalker fut une des premières idées vantées par Lucas.

 

final trailer mads mikkelsen

 

« George m’a parlé de faire des films indépendants du canon quand je suis monté à bord de Lucasfilm en 2012. Il y a souvent pensé et avait envie de le faire, il avait rédigé trois ou quatre idées et concepts, au sujet des directions à prendre. De toute évidence, la mythologie offrait beaucoup d’opportunités. C’est donc la première conversation que nous avons eu. »

D’ailleurs, les esprits taquins rappelleront qu’en réalité, Rogue One n’est pas du tout le premier spinoff de Star Wars, George Lucas ayant de lui-même produit au moins deux film indépendants, tous de sinistre mémoire.

On pense bien sûr aux Aventures des Ewoks, à Ewoks : la Bataille d’Endor, ou encore au cosmiquement naze Star Wars Holiday Special, des spinoff de la saga que de nombreux spectateurs ont décidé de dissimuler derrière le voile pudique de l’oubli.

 

Ewoks

Tout savoir sur Rogue One : A Star Wars Story

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

RiffRaff
25/11/2016 à 09:03

Il y a eu deux films sur les ewoks, la caravane du courage et la bataille d'endor, sortis en salle en France, mais qui sont à l'origine des téléfilms(d'ou le budget famélique).
Et le star wars holiday special("au temps de la guerre des étoiles "en VF) est à l'origine de la création de Boba Fett, comme quoi même dans la lie du marketing il y a parfois de bonnes idées.

votre commentaire