Les Animaux Fantastiques : David Yates nous décrit les scènes coupées du film

Grégoriane Benoit | 23 novembre 2016
Grégoriane Benoit | 23 novembre 2016

Alors que le nouveau spin-off cartonne au Box-office mondial, producteur et réalisateur reviennent sur la suite des films et teasent les fameuses scènes coupées des Animaux Fantastiques.

 

ATTENTION SPOILER !

 

Photo Eddie Redmayne, Katherine Waterston

 

Il faut le dire, les fans de la saga Harry Potter ont retrouvé leur âme d'enfant avec cette nouvelle histoire tout droit sortie de l'univers, mettant en scène le jeune Norbert dragonneau, magizoologiste à la poursuite des créatures fantastiques dans le tout New-York. Et si le gros teasing de l'épisode 2 a bien sûr été la révélation de Johnny Depp en Gellert Grindelwald, dissimulé derrière le visage de Colin Farrell, certaines questions se posent encore sur les personnages qui seront présents dans la suite. 

A ce propos, David Heyman, producteur de la saga poterrienne en intégralité et également responsable des Animaux Fantastiques s'était exprimé auprès de Cinema Blend en expliquant que Credence aurait certainement un rôle bien plus conséquent dans les prochains films et Norbert Dragonnneau ne serait plus le personnage principal. Nous aurions pu d'ailleurs le comprendre si nous avions vu la fameuse scène coupée qui nous révèle que le jeune homme n'a pas succombé aux attaques des Aurors. 

 

Photo Colin Farrell

 

Mais ce que nous ignorions encore c'est que Les Animaux Fantastiques regorgerait de scènes coupées absolument incroyables et certainement disponibles en DVD. C'est simple, pour David Yates, aucune scène n'est à jeter :

"Ce sont toutes de bonnes scènes, mais encore une fois, il y a plus, il y a même plus de scènes coupées dans celui-là que n'importe quel film Harry Potter. Je n'essaie pas de vous vendre les futurs DVD, tout ce qui comptait dans le film était l'histoire, et nous ne pouvions pas mettre ces scènes, pourtant le film aurait été super avec.", C'est ainsi qu'il a partagé l'intrigue de quelques unes de ces scènes que vous pourrez certainement découvrir lors de la sortie vidéo. 

Le personnage de Jacob (Dan Fogler) aurait été fiancé dans la version non coupée du film et, après son retour de la banque, aurait été quitté par sa fiancée parce qu'il ne serait pas parvenu à obtenir son prêt. D'après le réalisateur, il s'agirait de la "scène la plus belle, tendre et drôle du film". Elle fut au final retirée puisque les producteurs partirent du principe qu'il n'y avait pas besoin de cette scène pour tomber amoureux du personnage de Jacob. 

 

Photo Eddie Redmayne, Katherine Waterston

 

Il y aurait également une scène inspirée par l'actrice Alison Sudol (Queenie), chanteuse et compositrice à qui le réalisateur aurait demandé de composer une chanson Alma Mater (de l'école américaine de sorciers) que les deux jeunes femmes auraient chantée à Norbert et Jacob : c'est à ce moment que les deux hommes seraient tombés peu à peu amoureux. Cette scène se déroulait lorsque le petit groupe s'aventurait à l'intérieur de la valise des Animaux Fantastiques. Le producteur David Heyman a donc suggéré que ce n'était pas vraiment le moment de faire une pause alors qu'il se passait tant de choses à la surface. 

Tout ce que l'on espère c'est que la mode du Director's Cut ne touchera pas l'édition des Animaux Fantastiques et que les scènes coupées seront disponibles indépendamment du film. Résultat certainement d'ici mars ou avril 2017.

 

Affiche

Tout savoir sur Les Animaux Fantastiques

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Riku
24/11/2016 à 16:14

@K.

Avant de dire que c'est ridicule parce que tu trouves ça ridicule (nuance), on peut parler du cas récent de Suicide Squad : ajouter des scènes dans le film, qui au final jouent contre lui pour beaucoup (même parmi les fans). Y'a une tonne d'exemples de films où, en voyant les scènes coupées sur le DVD dans un bonus à part, on comprend pourquoi elles n'avaient rien d'utile, et pouvaient abîmer le rythme par ex.

Je dirais, pour reprendre le mot, que c'est absurde de croire que le réalisateur qui livre une DC a raison, et que le producteur et l'équipe autour n'ont pas de mot pertinent ou malin à dire (parce que la lecture manichéenne de l'artiste vs le business man, me semble un peu facile). La version DC de Donnie Darko a par exemple divisé les fans, il n'y a pas de consensus. Et donc, pas de réponse simple style "cette approche est ridicule", à mes yeux.

Sans oublier que la version DC est un argument promo depuis un moment, et qu'on force parfois la main au réal pour gagner cette belle étiquette à laquelle de nombreux fans ne peuvent résister (voir Scott et Jeunet dans le coffret Alien : ils disent tous les deux, il me semble, que la version ciné était leur DC).

K.
24/11/2016 à 12:27

"Tout ce que l'on espère c'est que la mode du Director's Cut ne touchera pas l'édition des Animaux Fantastiques et que les scènes coupées seront disponibles indépendamment du film. "

Ridicule comme approche.
Au contraire, s'ils peuvent proposer aux personnes qui ont adoré le film une version plus longue avec des scènes pas forcément utiles sur la version cinéma mais qui apporte un + pour le fan dans son salon, ou est le mal ?
Un director's cut, c'est une bonne chose tant que ça ne change l'intrigue d'un film....aucun intérêt de foutre la scène hors contexte dans des bonus que 3/4 des gens n'iront pas regarder sur le DVD/Blu Ray

Mickael
24/11/2016 à 10:38

Les scènes coupées sont souvent pour la bonne cause et permet de faire durer les films en longueur, mais bon parfois vaudrait il pas mieux ne pas faire un seul film au lieu d'une trilogie ?

Mickael

votre commentaire