Edge of Tomorrow 2 sera à la fois une suite et un prequel

Christophe Foltzer | 29 octobre 2016
Christophe Foltzer | 29 octobre 2016

Gros succès lors de sa sortie en salles, Edge of Tomorrow va donc connaitre son inévitable suite. Encore que, pas vraiment en fait. Ouais, pas simple cette affaire.

Si Tom Cruise est de nouveau sur les rails du succès, c'est aussi en partie grâce à Edge of Tomorrow. Avec son histoire de boucle temporelle en pleine guerre contre les extra-terrestres, Doug Liman avait trouvé la recette miracle pour refaçonner de toute pièce l'image de héros du comédien, tout en ajoutant une petite couche d'invincibilité bienvenue. En plus, le film était très sympa même si un peu éloigné du versant hardcore et psychotique du manga original.

Mais, comme le succès était au rendez-vous, l'idée d'une suite n'a pas mis longtemps à arriver dans les esprits de nos chers patrons de studios. Et pour une fois, nous sommes plutôt d'accord. Ca fait du bien quelques fois, d'être sur la même longueur d'ondes. Donc, Edge of Tomorrow 2 arrivera le moment venu, même si on ne sait pas quand exactement, il aura toujours pour star Tom Cruise, et probablement Emily Blunt, et sera toujours réalisé par Doug Liman.

 

Emily Blunt

 

Cependant, pourquoi faire une simple suite alors que le concept de base permet un certain nombre de délires à base de paradoxes temporels ? C'est probablement ce qu'a dû se dire le metteur en scène avant de se confier au micro de Collider. Car, oui, Edge of Tomorrow 2 ne sera pas qu'une simple séquelle :

"C'est la seule suite que j'envisage de faire. Tout d'abord, parce que l'histoire est incroyable, bien meilleure que le film original, et ensuite parce que j'ai adoré faire le premier. Et enfin, parce que c'est autant une suite qu'un prequel."

Nous n'en saurons pas plus pour le moment sur les détails de l'histoire, l'argument de base qui permettra ce tour de force ou encore la forme que cela prendra. Cela dit, si l'on veut se représenter ce que cela pourrait donner, rappelons-nous de Retour vers le Futur 2, bâti sur le même modèle, ajoutons-y des méchas, des power-suits, des extra-terrestres dégueux et des mors à répétitions, et cela devrait nous donner une première idée de ce qui nous attend. En tout cas, ça fait franchement envie.

 

commentaires

Fisher
30/10/2016 à 23:57

@kub

Ah, je n'étais pas calme ? Ok.

Pour info, j'ai écrit "Comme si c'était devenu naturel et indispensable" : ça n'a rien d'une affirmation, c'était donc inutile de me dire "non, c'est faux". C'est mon ressenti.

Soyons "raisonnables" oui, c'est pour ça que j'ai commencé par sortir des chiffres et comparer avec les autres films de Cruise (la raison, donc, des faits)

T'as bien le droit comme eux d'avoir un avis, et même de penser que ton avis est une vérité, c'est certain ! Et moi j'ai le droit de répondre, et partager ma lassitude face aux attaques systématiques sur des détails, et la quasi absence de réaction, d'un autre côté, sur les dossiers et articles de fond. Comme si on avait une vague de gens pointilleux, à la chasse aux coquilles et fautes, prêts à insulter tout le monde dans les commentaires, mais quasi plus personne pour les articles "intelligents".

Et je maintiens : Edge a été un succès, pour moi aussi. Que tu préfères qu'on enlève "gros", ok, comme dit plus haut c'est une question de point de vue. Mais "succès" comprend autre chose que le box-office, comme la critique par ex. Edge a une bien meilleure moyenne sur Rotten (de loin) et même sur Allociné. Ce qui contribue pour moi à en faire un gros succès, car succès respectable en salles + engouement critique. Succès qui donne une suite, visiblement.

Sur ce, bien le bonsoir. Et hâte qu'on se croise sur un dossier pour discuter autre chose que principes et nuances dans la lecture du box-office pour savoir si oui ou non les trois premiers mots d'un article méritent une fessée.

kubrickscube
30/10/2016 à 16:47

@ Fisher

Du calme l'ami ! Ne nous emportons pas, restons raisonnable.

Non, il n'est pas "devenu naturel et indispensable de venir s'énerver sur des points mineurs d'un article, de ne pas parler du fond" comme tu l'affirmes. Mais Il te faut accepter que Ecranlarge a mis à disposition un espace commentaire où les lecteurs peuvent interagir avec le contenu de l'article, ainsi qu'avec les rédacteurs ; ce qui est une très bonne initiative de leur part. C'est donc un espace de discussion ; il y a des commentaires qui abordent certains aspects de tel article qui pour certaines personnes semblent bons d'être relevés et discutés, mais qui pour d'autres, comme toi, n'en valent pas la peine. Tu ne peux pas avoir seulement des commentaires qui aillent dans ta direction, il existe une pluralité. Je comprends que tu reproches le manque de discussion sur le fond de l'article, mais en même temps si des lecteurs, comme moi, pensent qu'il y a peut-être une erreur à affirmer que EDGE est "un gros succès", ils ont le droit de le dire, et de soulever une discussion. On ne va pas commencer à leur reprocher de ne pas avoir aborder des choses que soit même on aurait voulu qu'ils abordent. De même lorsque certaines personnes relèvent des fautes d'orthographe ou de syntaxe ; cela pourrait sembler agaçant, mais en même temps leur avis est légitime puisque le métier de journaliste est tout de même soumis à certains devoirs.

Mais BREF, je ne vais pas continuer le débat plus longtemps, car je suis aussi d'accord avec l'ami DIRTY HARRY, en maintenant, toutefois, mes arguments, et en réaffirmant que EDGE n'a pas été un "GROS succès".

Pour l'amour du cinéma, gros bec à tous.

Fisher
30/10/2016 à 10:57

@Dirty

EXACTEMENT
J'aurais dû me contenter de dire que c'était inutile de s'exciter, plutôt que de prendre ça au sérieux et m'embarquer dans la justification et les pavés

Dirty Harry
30/10/2016 à 04:30

Zut les gars je vous aime bien mais pourquoi faire du débat ou de la polémique là-dessus ? Même le combat Clinton/Trump mérite moin que ça...on est quand même sur du hypothétique quantitatif d'un qualitatif non prouvé par la science ! Je reste attentif sans être l'autruche de service concernant ce film !

Fisher
30/10/2016 à 02:26

@kub

Et tu as donc du comprendre pourquoi j'ai dit "l'un des plus gros succès", et non pas "le plus gros succès". Tout ce que tu écris et précise, je le sais, et je l'ai même en partie écrit dans mon commentaire précédent donc bon, no comment. Parce que oui, à ce compte, je suis à peu près d'accord avec moi-même, et donc avec toi après.

J'ai certes manqué de précision sur Oblivion, parce que je venais surtout réagir avec agacement (et donc empressement) pour dire que oui, Edge a été un succès, et que je suis toujours étonné de voir qu'on s'excite sur deux mots et une nuance qui partage éventuellement certains (mais qui n'est pas une fausse vérité ou un odieux et pur mensonge), alors qu'on voit zéro échange ou réaction sur la critique du petit film, le dossier série, le focus sur tel réalisateur ou thématique.

Mais il est évident que si je parle des éléments à prendre en compte pour mesurer le succès d'un film et nuancer les cases succès et échecs, j'ai parfaitement conscience que le budget du film est à considérer. Je serais sinon un absurde idiot.

D'ailleurs, faudrait aussi prendre en compte la partie de box-office US, qui rapporte plus aux studios que le box-office international, et Edge a mieux marché aux US qu'Edge. Mais comme dit bof, beaucoup d'énergie sur les sous, et beaucoup de bruit autour des deux premiers mots de l'article.
Comme si c'était devenu naturel et indispensable de venir s'énerver sur des points mineurs d'un article, de ne pas parler du fond (car ailleurs, quand EL nuance le box-office de Suicide Squad, on peut lire systématique "Disney vous paye, ce film est un succès, point !!!!!!"). Ce qui est d'autant plus étonnant qu'on voit dix fois moins de commentaires sur n'importe quel article de fond. Mais bon, autre débat.

bof
30/10/2016 à 01:17

Qu'est-ce qu'on en s'en fout du box-office, des chiffres et des critiques, c'est du vent. J'ai jamais vu ou lu une critique sur le premier edge of tomorrow, il m'a plu, Cruise m'a fait marrer, j'ai passé un bon moment et du coup je materais le prochain avec plaisir. Rien à battre des critiques ou du nombre d'entrées à la con.

kubrickscube
29/10/2016 à 23:55

@Fisher

Je ne pense pas l'inverse, je suis tout à fait d'accord avec toi concernant la valeur en terme de comparaison du box-office. Cependant, comme tu l'a sans doute remarqué, Monsieur Foltzer dans son article n'a pas précisé en quoi c'était un "gros succès", et cela pourrait laisser sous entendre, non pas une logique, comme tu as affirmé, de "oué ben non c'est pas un succès point", mais de "oué ben non c'est un succès point".

Permets-moi aussi de te reprendre et d'appliquer tes conseils sur la valeur comparative du box-office, lorsque tu disais que EDGE était l'un des plus gros succès de la dernière décennie de Tom, et que "Edge a bien mieux marché qu'Oblivion (286 millions de recettes)". Certes, Edge a rapporté 370 millions, ce qui est pas mal pour la filmographie de Cruise lors de cette décennie, mais comparé à Oblivion qui a remporté moins d'argent (286 Mio), Oblivion a mieux fonctionné que Edge, puisque le budget du film de Kosinski s'élevait à 120 millions (hors promo). Ce qui fait que Edge par rapport à son budget (hors promo) de 178 millions a rapporté 2,07 fois son budget, alors que Oblivion 2,38. La différence est peut-être minime mais elle a son importance.

On pourrait même aller plus loin en prenant le cas Jack Reacher qui a rapporté 218 millions pour un budget de 60 millions. Ce film aura rapporté beaucoup moins que les deux précédent mais avec 3,6 fois son budget, on peut clairement affirmer qu'il ait mieux fonctionné que les autres, et constitue un meilleur succès. Car le succès ne se base pas seulement sur la masse monétaire accumulé, mais aussi en comparaison avec le coût du film.

Tu as remarqué que je t'ai proposé un constat comparatif basé sur le budget des films et l'argent rapporté, je n'ai pas utilisé d'autres mesure d'indice du succès dans mon explication qu'on aurait pu utilisé et que tu as cité tout à l'heure en prenant en compte l'inflation, le genre, le rating, la période à laquelle sont sortis les films, le nombre de salle où ils ont été exploités, etc.

Ceci dit, même si on parle de la filmographie de Tom Cruise de cette décennie, l'argent rapporté avec un indice de 2X son budget ne permet pas d'affirmer que Edge est "rentré dans ses frais sans mal", et par extension dire qu'il s'agit d'un "gros succès". Je serais beaucoup plus réservé.

Je pense que es d'accord avec moi Fisher.

Pour l'amour du cinéma, gros bec à tous !

Fisher
29/10/2016 à 16:54

@kub

Un box-office a de la valeur en terme de comparaison, d'inflation, en prenant en compte différentes choses (quel genre, quelle classification, etc). Un succès s'établit généralement sur plein de critères, pas juste "oué ben non c'est pas un succès point".
Force est de constater qu'Edge est simplement l'un des plus gros succès de Cruise de la dernière décennie, l'un des seuls à avoir une suite, et il est rentré dans ses frais sans mal.

kubrickscube
29/10/2016 à 16:10

@ fisher, oui tu as beau comparer EDGE avec d'autres oeuvres de la filmographie de Cruise, mais cela n'empêche pas que cela n'a pas été un "gros succès".

Dirty Harry
29/10/2016 à 16:09

Un jour sans fin rencontre Starship Troopers avec un Tom Cruise au top : bon petit film en effet (bon le climax est un peu conventionnel mais le dernier plan de fin rattrape ce passage qu'on sent obligé). Très bien faites une suite et surprenez nous !

Plus

votre commentaire