Le Predator de Shane Black sera "effrayant, amusant et merveilleux"

Christophe Foltzer | 26 octobre 2016
Christophe Foltzer | 26 octobre 2016

Shane Black a déjà beaucoup parlé de son The Predator alors qu'il n'en a pas encore tourné une seule image. On s'en inquiéterait probablement s'il s'agirait de quelqu'un d'autre que lui. Mais pourra-t-il quand même tenir toutes ses promesses ?

The Predator n'est pas prévu sur nos écrans avant fin février 2018, son tournage ne débutera qu'au début de l'année prochaine et pourtant Shane Black en parle comme s'il était déjà dans la boite. Pourtant, il n'a même pas encore bouclé son casting. Mais étrangement, nous sommes plutôt confiants, on connait le bonhomme et on comprend qu'il doive avant tout rassurer le parterre de fans qui attend un vrai nouveau Predator depuis bien 25 ans.

Donc Shane Black met le paquet côté promotion, sans pour autant dévoiler les éléments les plus importants de son film. Cette fois, il a discuté du ton de sa version au micro de Collider et, comme on pouvait s'y attendre, ce dernier promet d'être sans concessions :

 

Photo Arnold Schwarzenegger

 

"Je pense que la franchise Predator a un peu dévié de son aspect science-fiction pour aller vers une espèce de thriller. Je pense que le film doit être effrayant, il doit aussi être amusant, et surtout merveilleux et percevoir des choses que l'humain a très rarement l'occasion de voir. Je ne parle pas du spectateurs mais bien des personnages du film. Je ne suis pas en train de dire que le film n'aura rien de commun avec ce que vous avez déjà vu."

Evidemment, le personnage du Predator étant assez creux dramatiquement parlant (c'est un chasseur, point final), son impact sur le public sera fonction des personnages humains qu'il pourchassera durant le film et qui, eux, devront être réussis. Une contingence que Shane Black ne perd pas de vue, heureusement :

"Ce sera intéressant d'avoir un groupe de gars crédible. La référence étant bien sûr ceux du premier film qui s'amusent, sont dans l'auto-référence mais sont également très forts. Je ne sais pas si nous allons dévier de ce schéma ou non mais il y a au moins deux facteurs que nous avons choisi de ne pas copier sur ce groupe d'hommes."

 

Photo

 

Enfin, et c'est probablement le plus important, Black est revenu sur la classification R du film, point non négociable pour s'assurer sa participation et qu'apparemment, la Fox a bien compris dès le départ :

"Fox s'est montrée très coopérative. Evidemment, cela découle du succès de Deadpool mais j'ai aussi réussi à les convaincre qu'à mon avis les fans du Predator n'iront probablement pas voir une version PG-13. Et ils sont d'accord avec ça. Ce serait une grosse déception si le film était envisagé sous l'angle du spectacle familial plutôt que de lui permettre de renouer avec l'aspect R du premier film."

Bon, si avec tout ça Shane Black ne nous fait pas un super film, on ne comprend plus.

 

Photo Arnold Schwarzenegger

Tout savoir sur The Predator

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Steven
05/11/2016 à 02:41

Steven

nemo marc
03/11/2016 à 00:40

Predator je l'ai vu a la sortie au cinéma ! Ce fut un choc visuel a la sortie de la salle je me suis dit je viens de voir un chef-d'œuvre un putain de film !!!!! Yes baby refaire un reboot de Predator sa na aucun sens le film est parfait !!!!!!!!

west666
27/10/2016 à 10:29

Ben

Oui ça c'était le bonne humour de l'époque bien sur ou égisse moi ça ^^
j'ai un peut plus peur d'un humour bidon a la Deadpool tu vois ?

Ben
27/10/2016 à 10:22

y avait de l'humour dans Predator!
T'as pas une gueule de porte-bonheur!

west666
27/10/2016 à 07:56

Ouai un bon predator bien gore the ultimate hunter quoi ça doit etre un sf suvival horror comme le premier et non pas un truc d'ado humour surtout pas shane !!!!!attention ne déçois pas les fans de la première heure ........

Jo
27/10/2016 à 00:34

On se fiche du monde ?, Ce que l'on veut c'est un Predator horrible, sanglant et affreux

Dirty Harry
26/10/2016 à 14:26

@ DCcomic : absolument d'accord avec toi surtout que si ça désamorce l'effroi que la créature inspire où est l'intérêt ? Leur gout de la blaguounette "wink wink" "coup de coude" au spectateur complice j'en veux pas (je ne veux pas être complice dans un meurtre, seulement témoin).
Ou alors la jouer façon Verhoeven avec une ironie féroce mais sur d'autres aspects du récit (un contexte mordant comme Predator 2 qui aurait du être fait par le hollandais fou au vu de la vision urbaine dégénérée du monde moderne dans lequel la créature évolue).

Dc comic
26/10/2016 à 14:15

Sa prouve son passage de chez Marvel....toujours mettre de l'humour même quand un conflit est de taille.
prédator avec humour pardon sans moi , ils ont quoi à vouloir mettre l'humour partout ?

dark locutus
26/10/2016 à 12:53

j'ai bien plus confiance en Shane Black pour l'avenir de " predator " qu'en Ridley Scott pour ce qu'il veut faire pour alien ( une tragédie en préparation ) !
Après je serai peut être déçu, mais on verra !

Dirty Harry
26/10/2016 à 12:23

Un Predator non familial : oui. Un Predator "avec des auto-références" et de "l'amusement"...euh. Bon sinon qu'il arrête de teaser et qu'il le monte son film !

Plus

votre commentaire