James Mangold en dit plus sur le ton sombre et l'histoire de Logan

Christophe Foltzer | 22 octobre 2016
Christophe Foltzer | 22 octobre 2016

Même s'il faudra attendre de voir le film pour en être totalement sûr, la bande-annonce de Logan a déjà donné le ton : Pour son ultime apparition, le plus célèbre des mutants aura peut-être droit enfin à une aventure digne de lui.

Bien que l'on s'y attendait suite aux révélations de ces derniers mois, aux photos qui avaient été diffusées quelques jours avant le trailer, la bande-annonce de Logan a eu un fort impact sur tout le monde, en faisant du film de James Mangold, l'oeuvre probablement la plus attendu du genre. C'est ça aussi de mettre du Johnny Cash en musique, ça dépasse toutes nos barrières.

Mais, alors que nous nourrissons les plus grands espoirs dans ce film, il convient cependant de le présenter convenablement à ceux qui n'y seraient pas sensibles de prime abord ou qui douteraient encore du bienfondé de l'entreprise, échaudés qu'ils sont par les déclarations intempestives et mensongères des productions dès qu'il s'agit d'annoncer un film de super-héros.

 

Photo Logan Hugh Jackman

 

James Mangold a donc pris la parole dans les colonnes d'Empire pour situer son Logan dans la timeline officielle de la saga X-Men et nous en dire un peu plus sur le ton choisi, histoire que tout le monde soit sur la même longueur d'ondes :

"Nous retrouvons tous ces personnages dans des circonstances un peu plus réalistes et qui se confrontent à la question du temps qui passe, de la vieillesse, de la solitude et de l'endroit auquel ils appartiennent. Suis-je toujours utile au monde qui m'entoure ? Je vois ça comme une opportunité. Nous avons vu ces personnages en action, sauvant l'univers. Mais que se passe-t-il quand votre carrière est terminée ? Ce qui est réellement intéressant pour moi, et que peu de personnes ont creusé, c'est cette idée de mutants inutiles au monde ou qui doutent de pouvoir faire ce pour quoi ils existent. Leurs pouvoirs ont diminué avec le temps. Je pense que ce film parle de la famille, du vivre ensemble et de faire des connexions dans ce monde où nos héros se sentent très seuls."

Bref, on n'est pas là pour rigoler ou pour envoyer des punchlines débiles toutes les deux minutes et c'est tant mieux. Quand on rajoute à ça un petit côté The Last of Us à l'ensemble, nous ne sommes pas loin de nous demander si, pour sa dernière aventure, Hugh Jackman ne va pas nous tirer quelques larmes. 

Tout savoir sur Logan

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire