Les 7 Mercenaires : Chris Pratt et Denzel Washington sortent les colts dans la première bande-annonce

Jean-Luc Hassaique | 20 avril 2016
Jean-Luc Hassaique | 20 avril 2016

Présenté lors du CinemaCon, le premier trailer du nouveau remake des 7 Mercenaires arrive en ville et fait parler la poudre.

Décrit par ceux qui en ont vu quelques morceaux comme « un Fast & Furious chez les cowboys », le remake du formidable film de John Sturges, qui était lui-même un décalque du chef d’œuvre indépassable d’Akira Kurosawa, nous faisait franchement peur.



Il faut dire que c’est Antoine Fuqua qui le met en scène, et que s’il est un respectable artisan du cinéma d’action, le technicien n’est connu ni pour sa finesse, ni pour sa capacité à s’adapter au sujet qu’il explore. Alors forcément, le voir se frotter à deux totems de l’histoire du cinéma pouvait agacer.

Et excepté un Chris Pratt trop cool pour son propre bien, force est de reconnaître qu’on est assez loin du cataclysme redouté. Certes, ces 7 mercenaires semble extrêmement classique, et on a bien du mal à voir une image ou une idée qui retienne particulièrement l’attention, mais le projet semble s’acheminer vers un divertissement correct et un tantinet soigné.

En outre, l’idée de voir Ethan Hawke, Vincent D’Onofrio et Denzel Washington dézinguer à coups de colt et de Winchester nous plaît plutôt. Espérons que ce bon vieil Antoine Fuqua aura essayé de se hisser au moins un peu au niveau de ses glorieux prédécesseurs.

remake antoine Fuqua

commentaires

jimumps
22/04/2016 à 07:09

Antoine n'est pas nullard qui n'aurait signé que des daubasses indigestes. Il réalisa Training Day qui offrit à Denzel Washington !l'oscar du 1er rôle Il maîtrise la technique des films hollywoodiens.

jimumps
22/04/2016 à 07:07

Antoine n'est pas nullard qui n'aurait signé que des daubasses indigestes. Il réalisa Training Day qui offrit à Denzel Washington ! Il maîtrise la technique des films hollywoodiens.

Ded
21/04/2016 à 22:10

@lane48
Etant totalement étranger aux sciences occultes, je me trouve, par conséquent, dans l'incapacité totale de communiquer, dans l'au-delà, avec le "Maître" lui-même, afin de vérifier la véracité de cette allégation ! Propos entendus dans un bonus DVD et qui semblaient relever d'une appréciation "officieuse" de sa part. Il faut vous en prendre à l'éditeur, cher ami excité de la plume électronique.
Quant à ma dernière phrase, ça s'appelle de l'autodérision. Elle m'a servi à souligner (excuser) le fait que mon commentaire n'avait pas grand chose à voir avec l'article. Je la pratique souvent car elle m'empêche de "choper le melon" à l'inverse de bon nombre de donneurs de leçons (qui "n'ont de lettres que les trois qui forment le mot sot") sillonnant la toile... Et entre nous, ce qui vaut pour moi-même, vaut pour vous... Ce que vous écrivez... Tout le monde s'en fout ! ; o )

Corleone
21/04/2016 à 09:42

100% avec lane48. C'est clair qu'il faut parfois(même si on plante) revisiter les classiques de manière radicale. Un remake n'est pas un duplicata, mais une redynamisation de l'oeuvre d'origine. Concernant les 7 mercenaires, j'ai beaucoup kiffé la serie des années 90 avec michael biehn, même si elle n'avait pas durée.

Colonel Stuart
20/04/2016 à 23:24

Et un remake décérébré, un de plus...

colloc 2
20/04/2016 à 20:28

Des cabrioles extravagantes , des clins d'oeil , des punchlines débiles, ou comment massacrer un classique du cinema au nom de son nouveau public.....de 12 ans ou assimilé ! Comme s'il n'y en avait pas assez comme ca pour eux avec tous ces films crétins de super héros ! Encore un film de moins a attendre !

Brain
20/04/2016 à 19:15

Oui il faut revisiter les classiques. Oui c'est très bien que ça ne ressemble pas au Sturges.

c'est juste dommage que Fuqua soit un terrible nullard qui n'a jamais signé que des daubasses indigestes, que le casting hormis Denzel soit à pleurer, que la photo semble ignoble et le scénario parfaitement inchangé.

Lane48
20/04/2016 à 18:47

@ Ded : Petit rectificatif, contrairement à ce que tu avances, Kurosawa appréciait énormément le remake de Sturges. En guise de cadeau il lui fit même don d'un authentique Nihonto (sabre de samourai.) Parler quant on a rien à dire, sur le net c'est une activité déjà bien dévellopé mais affirmer de telles c... il vaut mieux éviter, histoire de ne pas polluer les débats.
Quant à cette bande-annonce elle tranche radicalement avec la version de Sturges et c'est très bien ainsi. Sachez, les petits intégristes, qu'Il est bon de revisiter ses classiques d'une manière radicale. Comme le dit Atef, ce sera certainement un pur moment de fun. Fuqua est un réalisateur efficace et Denzel a une classe folle. L'égal d'un Yul Brunner, sans problème.

2flicsamiami
20/04/2016 à 17:39

Cela sera surtout l'ultime opportunité d'écouter James Horner au cinéma, ce dernier ayant légué son lourd travail préparatoire au réalisateur et à son fidèle arrangeur, Simon Franglen.

gdy
20/04/2016 à 17:11

sympa la BA
Mais bon, quels que soient les acteurs collés sur ce remake cela va quand meme etre tres difficile de passer apres Brynner, Mc Queen, Bronson, Coburn...etc
Et puis il va falloir trouver un thème musical à la hauteur.... !
(on parle de l'indien ou pas ?)

Plus

votre commentaire