Independence Day : Resurgence réécrit l'histoire dans un nouveau spot TV

Christophe Foltzer | 4 avril 2016
Christophe Foltzer | 4 avril 2016

Gros plaisir coupable qui a permis d'asseoir Will Smith sur le trône de roi d'Hollywood pendant un moment, Independence Day connait aujourd'hui les honneurs d'une suite très tardive. Avec le même succès à l'arrivée ?

Si aujourd'hui il est de bon ton de se moquer d'Independence Day pour ses incohérences et son patriotisme outrancier, il faut bien se dire qu'à l'époque de sa sortie en 1996, ça avait été un véritable raz-de-marée. La bande-annonce faisait monter la sauce comme rarement et nous ne savions rien du film avant de le voir en salles. Alors c'est sûr, 20 ans plus tard, le cinéma a beaucoup changé et la façon de vendre des films aussi. Il ne faut donc pas s'attendre à autant d'ingéniosité. 

Photo Brent Spiner

 

C'est peut-être pour cela que Roland Emmerich met d'emblée les pieds dans le plat avec Independence Day : Resurgence en nous offrant un nouveau spot TV au bon goût de réchauffé. En effet, on se retrouve grosso-modo avec la nouvelle version d'une des scènes les plus emblématiques du premier film, celle où le président discutait avec l'alien capturé. Et il se permet carrément de refaire l'histoire de l'original en faisant intervenir le scientifique incarné par Brent Spiner qui se faisait manipuler avant de mourir. Sauf qu'il est là, et bien vivant en plus, avec sa petite écharpe. Et c'est maintenant au tour du Président de connaitre le même sort.

On peut se demander si Emmerich ne joue pas avec nos nerfs dans ce spot TV. En effet, s'il annonce l'arrivée de la reine des aliens, ce gros sentiment de réchauffé est un peu dommage d'autant que les autres images de destruction sont fort belles. Mais gageons que Emmerich sait ce qu'il fait et qu'il est probablement en train de nous réserver le meilleur et l'inédit pour la salle de cinéma. Espérons hein....

commentaires

Yellow Submarine
04/04/2016 à 14:32

D'un autre côté perso j'attends justement un film spectaculaire avec des incohérences.

L'incohérence est à la base du film, je serais un ET je développerai un virus bien vorace, je l'envoi sur terre et une fois fait je viens piller les ressources naturelles. Donc on est plus à ça près

Karlito
04/04/2016 à 10:18

On va dire que la tecno Alien acquise aprés leur défaite a permi aux humains de réanimer le scientifique, c'est tout simple. Je me demande s'il sera aussi incompétent que dans le premier 8)

votre commentaire