Die Hard 6 dévoile son titre et se passera en 1979

Christophe Foltzer | 21 janvier 2016
Christophe Foltzer | 21 janvier 2016

Ainsi donc la terrible nouvelle est tombée, John McLane goûtera bientôt aux joies du prequel sous l'oeil de Len Wiseman. Mais ne l'appelez pas Die Hard 6, appelez-le Die Hard : Year One.

A un moment donné, il faudrait peut-être savoir s'arrêter. Non pas qu'on en ait marre de voir John McLane au cinéma (loin de là même), mais les deux derniers films de la saga l'ont tellement trahi qu'on craint fort qu'il ne ressemble plus à grand chose à la fin. Et ce ne sont pas les premiers éléments concernant sa 6ème aventure qui vont nous rassurer.

 

 

Il y a quelques jours, nous vous faisions part des déclarations du réalisateur Len Wiseman qui tentait de rassurer un parterre de fans très inquiets en précisant que le film serait un prequel mais pas seulement, et qu'il y aurait bel et bien Bruce Willis dedans. Mais apparemment, cela n'a pas suffi, alors le réalisateur en remet une couche dans les colonnes de Collider, cette fois, en révélant notamment que le film se passera en partie durant le Nouvel An 1979 :

"Dans le premier film de la saga, McLane est déjà divorcé, aigri et son supérieur le hait et ne veut pas qu'il revienne. Comment a-t-il pu en arriver là. Nous n'avons jamais vu l'histoire de son couple. Nous n'avons jamais vu ce qui s'est passé avec Hollie ou le flic qu'il était dans le New-York de 1978. C'est quelque chose que j'ai toujours voulu savoir et maintenant nous le faisons.

Mais je ne vais pas le faire avec Bruce Willis qui ferait simplement un caméo à la fin. Il fait réellement partie de l'intrigue, les années 70 auront des ramifications jusque dans la vie actuelle de McLane. Le film en lui-même se passera la veille du Nouvel An 1979."

Bref, qu'on le veuille ou non, le film se fera. Quoi qu'il arrive. Mais sommes-nous les seuls à penser que c'est une très, très mauvaise idée ?

 

 

 

commentaires

Ladge
23/01/2016 à 13:29

Et puis c'est McClane, pas McLane bande de gros bouffons.

Ladge
23/01/2016 à 13:10

"Dans le premier film de la saga, McLane est déjà divorcé, aigri et son supérieur le hait et ne veut pas qu'il revienne."
Tout est faux dans cette phrase. C'était bien tenté, il faut avoir du culot pour raconter tant de conneries. McClane n'est pas divorcé, son couple bat de l'aile, quant à son supposé conflit avec son supérieur, ces abrutis l'ont juste rêvé.

Lecanar
23/01/2016 à 01:08

Comme vous avez tous l'air de tomber des nues... Voilà, c'est cadeau (façon de parler) : https://www.comixology.fr/Die-Hard-Year-One/series/3198?ref=c2VhcmNoL2luZGV4L2Rlc2t0b3Avc2xpZGVyTGlzdC9zZXJpZXNTbGlkZXI

Skybadin
21/01/2016 à 17:44

Si je mets un commentaire, je vais être désagréable contre une énième news qui me déprime sur le cinéma d'aujourd'hui. Donc je m'abstiens.

rigolax
21/01/2016 à 17:08

"Dans le premier film de la saga, McClane est déjà aigri, divorcé et son supérieur le hait....."
Ah non, j'crois pas....

Xenozob
21/01/2016 à 16:42

Le truc est qu'on s'en fout pas mal de ce qui s'est passé avant DH 1.

Mordhogor
21/01/2016 à 13:25

Clair, d'accord avec toi Diez !
Moi, le fait que l'intrigue se passe en 1978 me donne envie, juste pour voir un film d'action d'aujourd'hui se passant à cette époque chère aux quarantenaires d'aujourd'hui. Bon, après, ils étaient pas obligés d'utiliser cette saga pour ça... Quelque part, je comprends leur position, si le film ne fait pas référence à un personnage connu... le public se fera timide ! Car il faut bien avouer que les spectateurs sont coupables à en redemander et à bouder les quelques nouveautés qui sortent.

Dirty Harry
21/01/2016 à 13:24

Tant que Mac Tiernan est hors de la formule alchimique, la mayonnaise restera bancale.

diez
21/01/2016 à 12:22

J'en soupçonne certains de ne pas avoir lu la news jusqu'au bout..^^

Giantjoe202
21/01/2016 à 12:01

"La transformation de Joseph Gordon Levitt était plus que correct pour faire un Bruce Willis plus jeune"
Ce n'est pas faux et sa performance était plus que respectable. Mais Gordon-Levitt n'est pas McClane. C'est un personnage sorti tout droit de l'imagination de Willis ! Il lui a tout donné, son style, sa dégaine, sa voix, ses improbables grimaces... Donc il FAUT que ce soit Willis qui reprenne le rôle, mais en a-t-il vraiment encore envie... surtout pour une histoire de divorce !

Et au risque de choquer, sachant que je suis un vrai grand fan et admirateur de Terminator sur tous les plans, le seul opus qui m'ait vraiment déçu reste T3. Genisys n'était pas aussi catastrophique à mon avis. Pas franchement subtil ni franchement bien écrit, j'ai aimé la prise de risque et le parti pris du film : rejouer des scènes du tout premier Terminator et les transformer juste ce qu'il faut. Après le reste de l'histoire est assez banale mais agréable à suivre, si on arrive à se mettre dans la tête que T3 et T4 ne sont pas pris en compte dans le déroulement de l'histoire contée par T5.

Voilà, vous êtes tous en état de choc, donc vous pouvez vous asseoir si vous voulez :D lool !

Plus

votre commentaire