Suicide Squad ne sera pas aussi hardcore que prévu puisqu'il sera PG-13

Christophe Foltzer | 13 novembre 2015
Christophe Foltzer | 13 novembre 2015

Depuis le départ, Suicide Squad a été présenté comme un film fou, rempli de cinglés prêts à tout, en proie au chaos et aux ténèbres. Si l'on ne s'attendait pas forcément à ce qu'il soit le film le plus hardcore de 2016, sa classification PG-13 inquiète un peu.

En même temps, quand on y réfléchit deux secondes, la décision est cohérente. Le film est un gros morceau pour Warner et DC Comics et en faire un objet ultra-hardcore l'aurait coupé de son public cilbe, les ados, qui n'auraient pas eu accès aux salles de cinéma le projetant. Mais PG-13 (interdit aux moins de 13 non accompagnés) ne signifie pas forcément que le film fera dans la dentelle. En tout cas, cela ne semble pas être un problème pour Charles Roven, l'un des producteurs du film, interrogé par Collider :

"L'intention est définitivement d'en faire un film PG-13. Nous voulons vraiment garder une constance entre les tons de tous ces films, parce qu'ils partagent le même univers. Même si rien n'est gravé dans la pierre parce que, bien que ce soit un business, c'est aussi un effort créatif, et nous voulons nous laisser la possiblité de pouvoir changer d'avis, de faire quelque chose de différent, de laisser libre court à l'inspiration tout en sachant parfaitement où l'on va. Donc, notre plan actuel est de faire tous ces films des PG-13. Certains seront à la lisière, mais ils resteront PG-13."

Ce qui signifie que ce sera évidemment le cas de Batman v Superman. Après tout reste à savoir de quelle manière les différents réalisateurs ont su jouer des limites imposées par cette classification pour conserver les visions sombres et tragiques dévoilées depuis le début de leurs tournages respectifs. Parce que c'est une chose de se positionner face à Marvel en disant qu'ils iront là où ça fait mal, si c'est pour se retrouver au final avec un version expurgée de tout ce qui pourrait déranger, on ne voit pas trop l'intérêt. 

Heureusement, les bandes-annonces se veulent rassurantes. Même si Suicide Squad ne sera pas une boucherie, on devrait quand même passer un très bon moment. C'est déjà ça.

commentaires

Zapan
14/11/2015 à 00:31

Sans critiquer le film que PERSONNE n'a encore vu... avouer que ça fait un peu niais de faire un film sur des méchants inoffensifs avec une classification PG13...
A quand un vrai bon film de genre violent où le(s) méchant(s) gagne(nt)...please don't tell "knock Knock"
-_-

klokateer
13/11/2015 à 15:42

@Ghob_ Quand bien même, ce n'est pas sur ces critères que l'on juge de la qualité d'une oeuvre.

Sans parler forcement de violence crasse, c'est complètement la-dessus qu'on peut juger de l’honnêteté d'une oeuvre ou de l'objectif mercantile assumé de viser un "tous publics" comme la plupart des grosses productions US. A partir du moment ou le réalisateur fait des concessions et adapte son film pour toucher le plus de gens possibles, on sort totalement du domaine de la création artistique pour celui du mercantile...d’où le : bouse. Après forcement que les deux sont indissociables mais le mercantile doit être au service de la création et non le contraire comme 95% des bouses sorties des US. Après le problème vient des producteurs qui ne sont plus du tout dans un domaine artistique et pervertissent/obligent la plupart des réalisateurs à modifier leur création.

Ghob_
13/11/2015 à 15:14

On peut créer des œuvres fortes et dérangeantes sans forcément virer dans le trash ou la violence crasse. Cela s'appelle la subtilité et certains savent heureusement l'utiliser de la meilleure façon. C'est pas parce qu'on fait des films "tous publics" que la chose se doit forcément d'être expurgée de tout contenu moralement ambigu et/ou de violence suggérée. Quand bien même, ce n'est pas sur ces critères que l'on juge de la qualité d'une oeuvre.

Après c'est sûr, pour ceux qui veulent vraiment du trash et du vulgos, y'aura Deadpool :p

Panatrog
13/11/2015 à 15:06

Nan, ce n'est pas le film que je traite d'étron. Ma tirade concernait les déclarations du producteur du film : "nan mais finalement on va rester sur du PG-13, histoire de...". A chaque fois que les gars annoncent en amont de la prod d'un film que ce dernier sera "rated r" et qu'ils font par la suite machine arrière, c'est toujours marrant de lire/entendre le gros claquage de fion qui se produit.

Bolderiz
13/11/2015 à 11:11

Comme d'hab'. Des avis définitifs avant d'avoir vu quoi que ce soit...

Phantasm
13/11/2015 à 10:59

Vous avez déjà vu le film ? C'est cool.

klokateer
13/11/2015 à 10:42

Qu'est-ce tu veux écrire d'autre pour une bouse ? Oue je sais trop facile, dsl.

Panatrog
13/11/2015 à 09:38

Voici que je lis : "Prout prout prou-prout pouuuuuuuut prout prout prout".

votre commentaire