Deathgasm va vous faire jouir de peur avec sa bande-annonce

Jean-Luc Hassaique | 2 septembre 2015
Jean-Luc Hassaique | 2 septembre 2015

Nous vous présentions il y  quelques jours le teaser de Deathgasm, curiosité horrifique à base de métal, de tripaille et d’humour. En voici aujourd’hui la bande-annonce complète, qui confirme nos premières impressions…

Amis métaleux et autres amateurs d’horreur ou de bisseries bien barrées, Deathgasm semble fait pour vous ! Avec sa pléthore d’hommage au cinéma de genre, et à Evil Dead en particulier, ce gros délire sous influence s’annonce comme une belle tanche de comédie horrifique.



Il y sera question de la difficulté d’être un looseur au lycée, de porter les cheveux longs et d’aimer les guitares saturées. Mais surtout des terribles conséquences que peuvent avoir la découverte d’une mystérieuse partition dont les pouvoirs sont pour le moins… diaboliques. Au programme, possession, riffs endiablés, vomi partout, démembrement et tronçonneuses (et un peu de haches aussi). Bref, exactement ce qu’il faut pour supporter la rentrée.

Tout savoir sur Deathgasm

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Louig
03/09/2015 à 14:12

En même temps les clichés font partis du métal, on en utilise tous pour ce foutre de telle ou telle branche ;o)

MystereK
03/09/2015 à 11:36

Faut pas :-) Vous allez peut-être aimer, je ne suis pas représente pas tout le public et je donne mon modeste avis. A entendre les rire, une bonne partie de la salle a bien apprécié et mes connaissance plutôt orienté métal l'on aussi bien aimé, même s'ils étaient d'accord avec moi sur le côté clichés un peu dépassés.

Louig
03/09/2015 à 09:32

T'as gâché ma vie mec !

MystereK
03/09/2015 à 07:27

Louig, ce n'est pas du cinéma américain, c'est un film Néo Zélandais. Personnellement, je l'ai trouvé assez moyen et le monde du métal y est montré e façon plutôt caricaturale et dépassé, pleins de clichés, alors qu'aujourd'hui bon nombre de père de famille bien comme il faut, fonctionnaires ou employé de banque, écoutent ce genre de musique. L'humour y est plus pipi-caca que référentiel.

Louig
02/09/2015 à 22:47

Un hommage à manowar plutôt que Julien Doré déguisé en beatles, c'est là toute la force du cinéma américain.

votre commentaire