Quentin Tarantino voulait réaliser Scream et n'aime pas ce que Wes Craven en a fait

Christophe Foltzer | 26 août 2015
Christophe Foltzer | 26 août 2015

Décidément, Quentin Tarantino a la grande forme en ce moment et n'hésite pas à dégommer publiquement tout ce qu'il n'aime. Après Cate Blanchett et True Detective, il s'attaque maintenant à Scream.

On se demande bien pourquoi Tarantino est aussi énervé en ce moment. Alors certes, il a toujours eu un tempérament explosif et jamais sa langue dans sa poche, mais ces derniers temps il ne se passe pas une semaine sans qu'il ne critique le travail des collègues. Lors d'une interview accordée à Vulture, le réalisateur de The Hateful Eight en a profité pour se payer la franchise phare de Wes Craven qui connait un revival actuellement grâce à la série télé.

Nous y apprenons donc qu'à l'origine le producteur Dimension voulait que Robert Rodriguez réalise le film (qui s'appelait encore Scary Movie, eh oui) mais que le réalisateur a gentiment botté en touche au profit de Wes Craven. Tarantino révèle ensuite qu'il aurait bien voulu le faire, lui :

"J'aurai pu réaliser Scream. A l'époque les frères Weinstein voulaient que ce soit Robert Rodriguez et ils ne pensaient pas une seconde que cela pouvait m'intéresser.

Je me fiche royalement de ce qu'en a fait Wes Craven. J'ai toujours pensé qu'il était la chaine qui l'attachait à sa propre cheville et qui l'empêchait de s'envoler vers la Lune."

Oui, Tarantino n'est pas content en ce moment. Un problème sur son prochain film peut-être ?

Tout savoir sur Scream

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
west666
27/08/2015 à 10:02

taf un peut et sort nous un truc de ouf et on verra facile de dire j'aurais fait ou si ou ça blalblabla grande gueule

Marian
27/08/2015 à 03:15

Cette désinformation...

Zanta
27/08/2015 à 02:44

Sinon, Quentin Tarantino's Scream, ça aurait pu avoir de la gueule, mais le film produit résiste tout de même étonnement bien au temps...
Et puis on a vu Robert Rodriguez mettre en images un scénar de Williamson, c'était the Faculty, et c'était très fun et bien fichu. Mais sans plus.

Atef
27/08/2015 à 01:30

Quentin Tarantino devrait fermer sa gueule un peu plus souvent et se concentrer sur ses films qui virent peu à peu au boudin e depuis ''Inglorious Basterds'' en devenant trop Self Aware.

bruno zieuvert
26/08/2015 à 21:09

il est partout c'ui la ! et je critique untel , et je vais faire un film de s.f sans vaisseaux spatiaux , et je vous donne la liste de mes meilleurs films ( faut voir les films ) et ca c'est nul et patati ! il se prends pour qui ? pourrait pas faire des films a la place de parler sans arret donald duck ? il nous gonfle !

blop
26/08/2015 à 14:51

Cracher sur la gueule des autres c'est tellement cool et tellement de notre époque. Ça a toujours existé mais la on en fini plus. Il faut pas qu'il oublie que chacun a son avis et on s'en fout du sien.

sylvinception
26/08/2015 à 13:55

Quentin a une grande gueule et nous casse les couilles.

Bolderiz
26/08/2015 à 13:42

Voir article précédent sut QT: le mec a le melon et donne son avis sur tout, fait des listes de bons et mauvais films, bref on s'en fout quoi de son avis... Il n'est ni Spielberg, ni Cameron, ni Mc Tierman, ni Mann... Loin de là même. Tout juste est-il un bon faiseur, copieur/absorbeur d'un cinéma qu'il adore (sincèrement je pense)...

Skybadin
26/08/2015 à 13:25

Il ne dit pas qu'il n'aime pas Scream de Wes Craven, il dit que ça ne l'intéresse pas. C'est un peu différent.
Mais bon, j'admet, j'ai cliqué et je me suis fait eu par votre titre.

Zapan
26/08/2015 à 13:00

"Oui, Tarantino n'est pas content en ce moment." Ah bon?

Il s'agit toujours de la seule et même interview donné à Vulture. Mais c'est marrant, pourquoi ne pas parler des passages où il encense des films et des réa. (David O'Russel, Noah Baumbach, Richard Linklater, It Follows, The Newsroom)?
Pourquoi toujours faire des articles sur les films et réa. qu'il n'a pas aimé ou a trouvé en dessous de leur niveau?
J'imagine qu'on obtient plus de clics lorsque l'on parle de quelqu'un qui clash d'autres personnes plutôt que l'inverse...

l'extrait de l'interview:

Vulture : These days, young directors make one good indie movie and suddenly they’re drafted to do a superhero movie, or Star Wars, or Jurassic World. After Reservoir Dogs, you were offered Speed and Men in Black. How different would your career have been if you’d said yes to one of those?

QT: My career would be pretty good. I think it’s less about the success of something like Men in Black or Speed, or the success of Pulp Fiction, and more about how to present yourself to the industry. Right away, I presented myself as not a director for hire. I’m not going to sit at home and read these scripts you send me. I’m going to write my own. I’m not available for rewrites.
At a certain point, you don’t get offered anything anymore. But when I did Grindhouse and it didn’t do well, I started being offered scripts for big projects again. It was like, Okay. I get it. I’m on my ass, and they know that. I am definitely less confident than I’ve ever been in my career right now.

Vulture: Are there any franchises you would actually want to direct?

QT: I could have imagined doing the first Scream. The Weinsteins were trying to get Robert Rodriguez to do it. I don’t even think they thought I would be interested. I actually didn’t care for Wes Craven’s direction of it. I thought he was the iron chain attached to its ankle that kept it earthbound and stopped it from going to the moon.

Plus
votre commentaire