Jennifer Lawrence va t-elle couler son prochain film à cause du salaire qu'elle exige ?

Geoffrey Crété | 7 mai 2015
Geoffrey Crété | 7 mai 2015

Arrivée au sommet de la chaîne alimentaire, Jennifer Lawrence continue de se battre contre un système sexiste. Le film de science-fiction Passengers est devenu le terrain de cette bataille.

Keanu Reeves, Reese Witherspoon et Rachel McAdams ont été liés à ce scénario, centré sur le passager d'un voyage interstellaire vers une planète distante qui, parce qu'il a été accidentellement réveillé avec 90 années devant lui, décide de sortir une femme de son sommeil cryogénique pour terminer le voyage à ses côtés. Un projet original, sans aucune possibilité de franchise, écrit par Jon Spaihts, bien connu des fans de science-fiction puisqu'il est co-scénariste de Prometheus - il a signé la première version, profondément amochée par Damon Lindelof. Après des mois d'incertitude, Passengers semble paré au décollage lorsqu'en février dernier, Chris Pratt et Jennifer Lawrence sont annoncés, avec Morten Tyldum (The Imitation Game) à la réalisation. Trois mois après, The Hollywood Reporter révèle les détails de l'entreprise.

Au coeur des discussions : le salaire de 20 millions exigé par une Jennifer Lawrence consciente de son pouvoir de séduction international. Un deal passé avec Amy Pascal, qui a depuis quitté Sony à cause du scandale des mails piratés, pour être remplacée par Tom Rothman. Avec les 20 millions de l'actrice, les 10 prévus pour la star des Gardiens de la galaxie et Jurassic World, et la place importante des effets spéciaux, le budget de Passengers approche des 90 millions de dollars. La tension monte en coulisses.

 

hunger games

 

Mais impossible de faire de Jennifer Lawrence une coupable. Au contraire : le scandale des mails piratés avait révélé qu'Amy Adams et elle avaient eu droit à des bénéfices inférieurs à ceux de Christian Bale, Bradley Cooper et Jeremy Renner, leurs partenaires dans American Bluff. Le sexisme de l'industrie hollywoodiene étant là encore exposé, il semble normal, vital même, qu'une superstar comme Jennifer Lawrence se batte pour profiter d'un système qui n'hésite pas à l'utiliser pour remplir les salles. Elle avait d'ailleurs négocié son salaire pour profiter du succès monstrueux de Hunger Games : de 500 000 dollars pour le premier épisode, il est passé à 10 millions pour la suite. 

Conséquence : la star oscarisée quitterait Passengers si elle n'a pas ses 20 millions. Le réalisateur, nommé aux Oscars l'année dernière, la suivrait. Un combat à la forte portée symbolique, qui rappelle qu'Amy Pascal avait déclaré l'année dernière : "Ce que les femmes doivent faire, c'est refuser de travailler pour moins d'argent. Elles doivent s'en aller." 

D'autant que Passengers n'est pas réellement menacé par les exigences de l'actrice. Un producteur explique ainsi : "Vous avez deux des plus grandes stars du monde. On fait le film pour un budget raisonnable. C'est un scénario fantastique. Tout est bon".

 Jennifer lawrence

 

Par ailleurs, la comédienne de 25 ans (payée 15 millions pour le biopic Joy, ses retrouvailles très attendues avec son cinéaste fétiche David O. Russell) n'est pas la seule à défendre sa place dans l'arène hollywoodienne : Scarlett Johansson utilise le succès phénoménal de Lucy pour obtenir 17,5 millions pour Ghost in the Shell, tandis que Charlize Theron a demandé à toucher la même somme que Chris Hemsworth (10 millions) pour The Huntsman, la suite de Blanche-Neige et le chasseur. La Furiosa de Mad Max : Fury Road explique :

"Quand j'ai pensé à l'ambiance qu'il y a... Quand on a appris ce qu'on payait à Jennifer Lawrence et Amy Adams sur un plateau avec des hommes qui étaient leurs partenaires... Oui, ça m'a énervée. Mais je dois dire qu'une fois que j'ai demandé à avoir le même salaire pour The Huntsman, ils ont dit oui. Ils ne se sont pas battus. Et c'est peut-être le message : on doit juste s'affirmer".

Message reçu par Jennifer Lawrence, qui interprétait d'ailleurs Charlize Theron adolescente dans Loin de la terre brûlée en 2008. 

 

Charlize Theron

 

commentaires

Elisa
01/04/2016 à 12:58

JLaw a bien raison!
vous vous fiez qu'à Hunger Games où elle interprétait très bien son rôle. Certes mais avez vous vu ces films qui sortent du milieu adolescent ? J'en doute. Alors dire que c'est une actrice "très" moyenne c'est abusé. Regardez Serena, Joy, Happiness Therapy, Winter's bone ou encore American Bluff et on en reparle. C'est une actrice qui a énormément de talent, chaque rôle qu'elle entreprend est une pure merveille. Alors oui, 20 millions cela fait peut être énorme ou abusé mais en tant que femme elle a bien raison de vouloir faire bouger les choses.

Bolderiz
11/05/2015 à 13:08

Au nom du symbole, de l'égalité, elle essaye juste de palper un max de blé... Si encore elle reverse une partie du fric à des associations, des soutiens aux femmes, je veux bien mais ça ne sera pas le cas... Donc si ça se fait elle sera l'égal d'un acteur, très bien, mais pas la peine d'en faire un symbole quelconque, c'est juste l'appât du gain qui parle, rien d'autre...

Ann Perkins
08/05/2015 à 12:39

@Caro
Euh.... Amy Adams avait été nommée 4 fois aux Oscars. Avait fait Man of Steel. Par ex.
Jennifer Lawrence avait un Oscar, Hunger Games, X-Men. Peu importe le temps qu'elle a mis à monter (regardons Jessica Chastain), elle était très haute.

Bale et Adams sont les deux premiers rôles ; Cooper et Lawrence, les seconds rôles.
Renner, qui est plutôt derrière eux dans l'histoire, n'était pas aussi connu, n'avait pas le profil pour porter un film, et aucune nomination aux Oscars (qui joue dans les salaires). Et pourtant il a eu autant de pourcentage que Bale et Cooper.
Franchement c'est pas évident qu'il y a un souci ?
Les boss de Sony sont des symptômes : toute l'industrie fonctionne comme ça. Sauf quand l'actrice a suffisamment de pouvoir, de caractère, pour exiger l'égalité.

(PS. Russell ne l'a pas recrutée à la dernière minute, il a même réécrit le rôle pour son âge, et a fait du forcing pour que ça marche. Résultat : à peu près tout le monde a dit qu'elle était le meilleur truc du film)

lola
08/05/2015 à 12:39

sylvinception traiter une personne que vous ne connaissez même pas et qui en vérité soutient plusieurs associations et à 24 ans est l'une des plus grande stars du monde , a 1 osacr et 3 nominations , franchement c'est vous le conn*rrrrr.

lola
08/05/2015 à 12:35

1) remettre en question le talent de lawrence pour résoudre la question des égalités salariales est dégueulasse surtout que cette dernière à un oscar et 3 nominations donc peut être qu'elle ne plait pas à certains mais son talent n'est plus à prouver en plus quand tu vois des robert downey jr prendre 50 millions pour un film , je ne vois pas ou est ce qu'il dépasse lawrence dans le talent .
2) quand une femme comme amy pascal vous dit " Ce que les femmes doivent faire, c'est refuser de travailler pour moins d'argent. Elles doivent s'en aller." "elles doivent connaitre leur valeur " j'ai envie de dire lawrence a bien raison de demander cette somme .
3) les studios se font des millions et des millions de dollars la plupart de cet argent va aux producteurs alors que c'est les acteurs qui font la promotion du film , il mette leur réputation en jeu .....donc franchement lawrence ne va pas changer le système , elle s'est faite avoir pour plusieurs films maintenant elle joue à leur jeu et elle a bien raison .

Caro
08/05/2015 à 11:26

Pourquoi aurait elle du être payée autant que Bale ou Cooper? 3 mois avant,personne ne la connaissait ,elle avait un rôle secondaire et O Russell l'a recrutée à la dernière minute.
Pourquoi Amy Adams aurait elle du payée autant que les autres? C'est la moins connue des 5 .
Au fait je blâmerais 2 personnes ici : c'est la productrice et la boss de Sony .Ce sont elles qui ont refusé de les payer autant que les 3 autres

Skyno
08/05/2015 à 08:36

C'est pas tant la somme de 20 millions, mais le faites qu'on lui refuse cette somme par ce que c'est une femme, alors que c'est une star qu'on peut monter un film rien avec son nom. Dans le monde dans lequel on vit une femme a travail égal doit êtres moin payer. Un homme aurais demander cette somme le studio aurait dit oui directement. C'est partout pareille. Il peut y avoir deux candidats pour le même poste de pdg si c'est la femme qui a le poste elle sera moins payer que si c'est l'homme qui avait obtenu. A travail égal, salaire égal. Avec ce genre de mini polémique elle essaye de faire bouger les choses et elle a raison.

Bolderiz
07/05/2015 à 16:31

Et bien donc je persiste et signe: 20 patates pour une Jennifer Lawrence c'est, pour moi, bien trop... N'oublions pas qu'un film va peut être passer à la trappe à cause de cette prétention salariale. Après les studios feront bien ce qu'ils veulent, ils vont peut être plier et c'est tant mieux pour elle!. Quand à ses rôles dans des films hors HG, que j'ai tous vus, elle est au mieux sympa (Happyness Therapy) ou insipide, sans charisme particulier. Et oui, Phil ça n'engage que moi et non je ne vais pas voir les films pour ados, je m'en désintéresse pour la plupart.

Simon Riaux - Rédaction
07/05/2015 à 14:32

Comme dit plus haut, il n'est pas question ici de son travail d'actrice, mais bien dla manière dont l'industrie (y compris en France) rémunère les comédiens différemment en fonction de leur sexe.

Phil (l'original)
07/05/2015 à 14:20

Dire que c'est une actrice super moyenne, n'engage que vous, JL est une excellente actrice, particulièrement en dehors des HG et a le talent de faire aussi bien le job dans des films aussi différents que X-Men, Winter's Bone ou Happiness Therapy... mais pour le savoir il faut aller voir autre chose que des films pour ados...

Plus

votre commentaire