Pourquoi Avengers : l'ère d'Ultron est boycotté en Allemagne par 700 cinémas

Jacques-Henry Poucave | 28 avril 2015
Jacques-Henry Poucave | 28 avril 2015

En Allemagne, Avengers : L'Ère d'Ultron n'a pas très bonne presse, c'est le moins que l'on puisse dire. En effet, le film de Joss Whedon est déjà boycotté par 693 cinémas dans le pays. On vous explique pourquoi les petits exploitants d'outre-Rhin sont révoltés par la politique commerciale de Disney.

La raison de cette fronde est simple. En tant que producteur ET distributeur du film, le studio américain négocie avec les cinémas le pourcentage du prix du billet qu'il empoche. Un pourcentage qui est traditionnellement en Allemagne de 47% pour des films de ce type. Hors Disney a décidé de changer les règles et exige désormais aux cinémas désireux de diffuser son film 53% du prix du billet. Mais ce n'est pas tout.

La Major souhaite aussi réduire ses dépenses publicitaires dans les cinémas, et ne plus participer à l'avance sur la commande de lunettes 3D, généralement conjointe entre cinéma et distributeurs. Par conséquent, pour de nombreux cinémas indépendants, diffuser Avegers constitue un investissement difficilement tenable, susceptible de créer un précédent préjudiciable.

D'où un vent de révolte particulièrement fort, les exploitants de salle craignant de voir Disney réitérer la tentative d'Universal. Car en 2003, le studio avait déjà tenté avec Hulk, de redéfinir les taux pratiqués. Provoquant une première levée de boucliers contre sa stratégie. Le boycott actuel d'Avengers : L'Ère d'Ultron provoque néanmoins une bien plus large adhésion, certains multiplexes n'hésitant pas à rejoindre la lutte pour soutenir leurs confrères.

Le manque à gagner devrait être bien réel pour Disney. Reste à savoir quelle sera l'attitude du producteur/distributeur, et s'il envisage un nouveau bras de fer au moment de la sortie d'Ant-Man, ou plus problématique, de Star Wars : Le Réveil de la Force.

commentaires

Max
28/04/2015 à 13:48

Cher polpot : lui contrairement à la rédaction n'est qu'un simple lecteur, non rémunéré qui plus est. Nous pouvons bien nous passer de ses capacités orthographiques. Par contre lire certains articles ici qui écorchent les yeux et violent la langue francaise, de la part de personnes ayant un certain niveau intelectuel travaillant dans le milieu du journalisme, c'est un peu moins tolérable. Tu vois le truc ? Bisou

polpot
28/04/2015 à 12:05

Dixit, celui qui s'est fâché avec la négation :)

Justicier
28/04/2015 à 11:46

"Hors Disney a décidé de changer les règles" => sérieux, faites de la radio si vous savez pas écrire.

votre commentaire