Les Gardiens de la Galaxie 2 : James Gunn fait d'énormes révélations

Christophe Foltzer | 20 novembre 2014
Christophe Foltzer | 20 novembre 2014

Il semblerait qu'on reprenne les bonnes vieilles habitudes du début de l'année, pas une journée ne passant sans que l'on ait au minimum une news sur Les Gardiens de la Galaxie. Quelque chose à voir avec la sortie du film en vidéo peut-être ?

Il n'empêche que James Gunn n'a pas son pareil pour teaser son parterre de fans. Après avoir révélé en semi-déconnant que tout son cast allait mourir dans les 10 premières minutes des Gardiens de la Galaxie 2, voici qu'aujourd'hui il révèle que cette suite lèvera le voile sur l'un des grands mystères du comics, l'identité du père de Starlord, et tout ça au micro d'IGN. Et la façon dont il voit les choses risque d'en perturber plus d'un.

 

Trahir pour mieux adapter

"Je pense qu'il y a une façon plus intéressante de traiter ça sous un angle cinématographique, et plus crédible aussi. Il y a des choses dans le comics qui sont un peu trop Star Wars pour moi. Et en plus je n'aime pas trop le prénom J'son."

Gunn fait évidemment référence à l'identité du père de Starlord, J'son, l'Empereur de l'Empire Spartoi.

"C'est assez marrant et je ne veux pas trop en dire,  mais oui, on va savoir qui est son père et oui cela aura des conséquences sur l'histoire. Après, ça ne sera pas un truc dans le genre de The Crying Game, où la grosse révélation était 'Il a un pénis !' ou encore le twist à la fin du Sixième Sens. Je ne veux pas de ça. L'important, ce n'est pas la révélation de son identité, l'important c'est la relation qui se construit entre eux."

 

Public mon amour :

"Il n'est pas question d'essayer de refaire le même film, parce que Les Gardiens était très bon dans ce qu'il entreprenait. Il est plus important de reprendre les personnages et de les faires évoluer dans de nouvelles directions et d'apprendre de nouvelles choses sur eux. Je pense que pendant 30 ans, beaucoup de films hollywoodiens ont pris leur public pour des abrutis. Pas nous. On sait que c'est fun et que ça fait plaisir de voir des explosions et des trucs débiles. On n'est pas contre. Mais au fond, je pense qu'il y a un respect de l'humanité et de l'intelligence du public à avoir, tout comme un respect des personnages et de l'histoire. Et je pense que les gens aiments ça."

De bien nobles intentions qu'il nous tarde de vérifier dès 2017.

Tout savoir sur Sixième Sens

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
REA
20/11/2014 à 11:40

"C'est assez marrant et je ne veux pas trop en dire..." Bah c'est pas la peine d'aborder le sujet.

Depuis le succès des Gardiens, pas un jour sans une nouvelle inutile.

Frank Castle
20/11/2014 à 10:09

Notre chroniqueur a apparemment appris un nouveau mot : révélation... et son verbe dérivé.
Il arrive à le caser dans la plupart de ses articles. La langue française a pourtant un synonyme pour toutes choses?

captainspauldingsfriedchicken
20/11/2014 à 09:56

Gunn a l'air d'aimer l'univers dans lequel il travaille, et a su avec GOTG renouveler le schéma et l'humour Marvel... et presque fait passer les Avengers pour des coincés. Un bon coup de pied dans la fourmilière, quoi.
J'espère que cette suite sera aussi bonne que le premier opus. Wait & see, c'est en 2017 quand même.

votre commentaire