Nicolas WInding Refn aux commandes de The Neon Demon, un film d'horreur

Christophe Foltzer | 4 novembre 2014
Christophe Foltzer | 4 novembre 2014

Nicolas Winding Refn est l'un des plus précieux réalisateurs actuels et il serait temps que les gens s'en aperçoivent. Si Drive est très bon, il ne représente en rien le véritable univers de l'artiste. Pour cela, il faut davantage chercher du côté du Guerrier Silencieux. Arrivera-t-il à concilier ces deux extrêmes avec son nouveau film ?

The Neon Demon, tel est le titre de son prochain film, toujours produit par la Gaumont et Wild Bunch. Un film d'horreur mettant en scène une jeune femme, que Refn a décrit d'une façon bien à lui :

"Je me suis réveillé un matin en réalisant que j'étais entouré et dominé par les femmes. Etrangement, une certaine urgence s'est créée en moi de faire un film d'horreur sur la beauté vénéneuse. Après avoir fait Drive et être tombé totalement amoureux des lumières de Los Angeles je savais que je devais y retourner pour raconter l'histoire de The Neon Demon. Le film est la manifestation du lien fort qui s'est créé entre elles et moi et je sais qu'il y en aura d'autres."

Une description assez cryptique (à l'image de ses films diront les détracteurs) mais une première affiche suffisamment intrigante pour que notre confiance en ce réalisateur ne soit pas ébranlée. Quoi qu'il arrive, le film est prévu pour 2016 et, d'ici là, Refn saura nous faire baver d'impatience avec un trailer de son cru.

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
ilédénotre
04/11/2014 à 14:29

De longues scènes gores planantes avec Human League et Depeche Mode en fond sonore (ou leurs imitateurs du moment).

Baba
04/11/2014 à 11:19

Tant qu'il nous met de la synthpop/synthwave je ne dis pas non =D

votre commentaire