John Wick, November Man, Taken, qui sont les nouveaux bourrins d'Hollywood ?

Jacques-Henry Poucave | 31 octobre 2014
Jacques-Henry Poucave | 31 octobre 2014

Tandis que les jeunots se pressent au portes de Marvel et DC Comics pour participer aux innombrables films de super-héros annoncés par Disney et Warner, les comédiens sur le retour tentent de revenir par la porte de l'action à l'ancienne. Tatanes, coups de boule et clefs de bras sont les nouveaux ingrédients d'une recette popularisée par le succès phénoménal de Taken. Mais qui sont ce svieux briscards de l'action ? Quels sont leurs plans ? Leurs réseaux ? Nous décryptons pour vous ce mystère.

 

Liam Neeson, Brian Mills dans Taken

Surnom : Pêche-Grenade

Réplique : « Je vous chercherai, je vous trouverai, je vous tuerai. »

Profil : Sous ses airs de bon père de famille, Brian est un tueur froid, et implacable, particulièrement remonté contre les Albanais. N'hésitera pas à coller un pruneau à votre chère et tendre si vous ne lui dites pas toute la vérité. Repère la détonation d'une grenade à lus de trois kilomètres.

 

 

Pierce Brosnan, Devereaux dans November Man

Surnom : Prof

Réplique : « Une balle est propulsée à près de 1200m par seconde, quatre fois plus vite que le son. L'effet de cette vélocité est absolue. Tu cesses d'exister. »

Profil : Bourrin à l'ancienne, Devereaux aime briser des mâchoires et étriper des Russes, seulement pour les beaux yeux d'une femme, si possible deux fois plus jeune que lui. Aime les jolis costumes et les années 90, période durant laquelle il passa quelques années au Service secret de sa Majesté.

 

 

Keanu Reeves, John Wick dans John Wick

Surnom : Bad Droopy

Réplique : « Ouais, je crois que je suis de retour. »

Profil : Aime les animaux. Aime sa voiture. Pulvérise toute personne qui ne le caresse pas dans le sens du poil ou s'en prend à son chiot. Après avoir longtemps esquivé les bastos, s'est décidé à en truffer tous les types chelous avec un accent de l'Est.

 

 

Denzel Washington, Robert McCall dans Equalizer

Surnom : Euthanizer

Réplique : « Je vous offre une chance de faire ce qui est juste. Prenez-la. »

Profil : Soupe-au-lait. Bricoleur de génie, Robert n'aime rien tant que s'éclater avec ses outils. Capable d'opérer un hamster avec une perceuse, la mafia (Russe bien évidemment) est pour lui un terrain d'expérimentation réjouissant. Joue les intellos en citant des livres, comme ça, pour le fun.

 

Aaron Eckhart, Ben Logan dans The Expatriate

Surnom : Aïe Frankenstein

Réplique : « Je vous ai mis deux sucres cette fois. »

Profil : Vilain petit canard de la bande. Ben aimerait jouer les gros durs, mais ça ne va pas très fort pour lui, même s'il fait des efforts. Après avoir subi un petit problème hémiplégique, combattu contre des aliens et fait subir les derniers outrages à Mary Shelley, pépère est un peu fatigué.

 

 

Kevin Costner, Ethan Renner dans 3 days to kill

Surnom : Rance avec les loups

Réplique : « Il me faut un nouveau costume. »

Profil : Pas franchement en super forme. Harcelé par une supérieure aux airs de poupée Barbie psychotique et obnubilé par une fille qu'il a quasiment abandonné, Ethan n'a pas tellement la tête au massacre et ça se sent. Mais on a toute confiance dans sa capacité à nous revenir plus violent et agacé que jamais. Parce qu'il n'y en a pas deux comme Kevin.

 

 

commentaires

Simon Riaux - Rédaction
31/10/2014 à 14:12

Pour défendre le camarade Poucave, le papier parle d'un type bien précis d'Action Man, auquel n'appartient pas du tout Johnson.

Ce qui ne nous empêche pas de l'aimer hein, c'est juste que ce n'est pas un cinquantenaire sur le retour, ni un vigilante. Bref pas un sous-Charles Bronson

sylvinception
31/10/2014 à 12:05

"l'effet de cette vélocité est absolue. Tu cesse d'exister. " PTDR

Gros faible pour la réplique de Brosnan vraiment!!

zaggo
31/10/2014 à 09:48

un sujet sur les action men sans dwayne johnson??? ca le fait pas ...

votre commentaire