Box-office US : Les étoiles contre Tom Cruise

Maryne Baillon | 10 juin 2014
Maryne Baillon | 10 juin 2014

Ce week-end, les américains auront préféré le mélo teenage Nos étoiles contraires à l'ambitieux film de science-fiction Edge of Tomorrow. La preuve, avec le score inattendu de 48,2 millions de dollars que le film de Josh Boone a récolté. Grâce à ce succès, c'est la deuxième fois cette année que la jeune Shailene Woodley, du haut de ses 22 ans, conquiert la première place du classement (après Divergente en mars dernier). Adapté d'un best-seller de John Green qui raconte l'histoire d'amour entre deux adolescents dont l'une est atteinte d'un cancer n'a coûté que 12 petits millions et a été très bien reçu par la critique. Une revanche pour le réalisateur dont le film Stuck in love était passé inaperçu en juillet dernier. C'est les femmes qui se sont déplacées massivement pour voir cette romance pour ado puisqu'elles représentent 82 % de l'audience dont 79 % en dessous de 25 ans. Malgré cette lancée fulgurante dans le classement, Nos étoiles contraires devrait baisser de manière constante pour atteindre tout juste les 100 millions en fin de course.

 


En seconde position, Maléfique chute d'une place avec 33,5 millions de dollars récoltés ce week-end. Mais qu'importe puisque le film a déjà rapporté 127,3 millions aux États-Unis et 208,1 millions dans le reste du monde. Avec ce dernier score, le budget de 180 est remboursé haut la main. Avec ce succès supplémentaire, Disney n'est pas prêt de mettre fin à sa folie des films adaptés des grands classiques d'animation de l'époque, bien au contraire. Après Cendrillon, Le livre de la jungle et autres live-action dont on se passerait allègrement, le studio lancera la production de La Belle et la bête. La consternation mise à part, on l'espère d'avance moins atroce que la version française de Christophe Gans.

Coiffé au poteau par un mélo pour midinettes et une sorcière Maléfique, Edge of Tomorrow doit se contenter de la troisième place cette semaine. Les 29,1 millions de dollars récoltés sont largement inférieurs à ce qu'on peut espérer d'un film à gros budget (178 millions). En comparaison, c'est deux fois moins que le démarrage d'Oblivion (toujours avec Tom Cruise) qui s'avéra lui aussi un échec (89 millions pour 120 de budget). Heureusement que le studio peut compter sur l'étranger où Edge of tomorrow a déjà rapporté 111 millions de dollars. Par ailleurs, les critiques US se sont montrés assez positives concernant la qualité du film louant son originalité. Hélas, il souffre d'un air de déjà-vu ce qui n'a pas du pousser le public américain dans les salles ce week-end. Il sera très difficile pour lui d'atteindre la barre symbolique des 100 millions.

 

 


Autres chiffres du box-office : Tandis que les gros studios se partagent le reste du top 10 (Fox, Disney et Warner en tête), le plus modeste Open the road features défend sa place en 9ème position pour la troisième semaine consécutive. En effet, la comédie Chef de Jon Favreau récupère encore 674 salles et 2,6 millions de dollars. De son côté, Albert à l'ouest gagne deux salles supplémentaires, mais recule de deux places, désormais 5ème du classement. Avec 7,3 millions récoltés, ses recettes baissent de -57 % par rapport à la semaine dernière ce qui est énorme pour une comédie (Le film a gagné 30,1 millions et devrait avoir finalement du mal à atteindre la barre des 50). Universal qui avait jusqu'ici la main mise sur les comédies (Blended distribué par Warner est un échec) devra cependant composer dès la semaine prochaine avec 22 jump street distribué à travers les États-Unis dans plus de 3000 salles. Autant dire un ras de marée qui devrait secouer le haut du classement et la comédie phare d'Universal, Nos pires voisins (150 millions de dollars récoltés pour 18 millions de budget).

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire