Box-office US : Bide for speed

Maryne Baillon | 17 mars 2014
Maryne Baillon | 17 mars 2014

Coiffé au poteau par 300 la semaine dernière, Mr. Peabody et Sherman monte cette fois sur la première marche du podium avec 21,2 millions de dollars. Une belle remontée qui lui permet de porter ses recettes mondiales en deuxième semaine à 148,1 millions, tout juste de quoi rembourser son budget. Au jeu des comparaisons, cette victorieuse première place cache malgré tout l'un des pires résultats des films d'animation DreamWorks distribués sur le territoire américain. Le dernier succès du studio, Les Croods, a rapporté 187,1 millions de dollars de bénéfices aux États-Unis tandis que Mr. Peabody et Sherman devrait tout juste atteindre les 100 millions en fin de carrière grâce à l'absence de concurrence de ces prochaines semaines.

 


Toujours en dessous des recettes du premier 300, La naissance d'un empire rapporte 78,3 millions de dollars (quand son aîné en faisait 129,1) aux USA au bout de son deuxième week-end. Il faut dire que la suite perd 58% de spectateurs puisqu'elle n'a récolté cette semaine que 19,1 millions de dollars. Heureusement qu'elle peut compter sur l'étranger où 158 millions se sont déjà rajoutés à la cagnotte. Largement de quoi rembourser son budget estimé à 110 millions.

Faux départ en revanche pour Need for speed qui démarre à la troisième place ce week-end malgré ses 3118 salles. Contrairement aux attentes de Disney soucieux de faire aussi bien que les premiers Fast & Furious, le film déçoit en ne rapportant que 17,8 millions de dollars sur les 68 millions de son budget. Dernier d'une longue lignée d'adaptations de jeux vidéo populaires, Need for speed ne réalise que le douzième meilleur démarrage d'un film du genre, tout en restant légèrement au dessus des recettes en première semaine de Resident evil et Max Payne. Là aussi tout se joue à l'étranger puisque le film a déjà gagné 45,6 millions dans le reste du monde, un score totale qui lui permet de ne plus être très loin de son budget.

 

 

 

Autres chiffres du box-office US : Avec The single mom's club, Tyler Perry vient de réaliser le pire démarrage au box office de l'un de ses films puisqu'il n'a gagné que 8,3 millions de dollars quand déjà sa précédente réalisation ne rapportait que 16 millions à Noël. De son côté The grand budapest hotel, nouveau chef d'oeuvre de Wes Anderson, continue sa spectaculaire ascension avec 3,6 millions récoltés dans seulement 66 salles..Quant à Veronica Mars le film démarre bien puisqu'il débute à 2 millions de dollars en limited released (291 salles). Warner qui s'occupe de la distribution a pris la décision de le rendre disponible en vidéo à la demande au même moment, une belle stratégie commerciale qui offre au film une meilleure visibilité en lui permettant d'exister autrement sur les écrans graisseux de fans asociaux.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire