Box-office US : Le come-back de la reine des neiges

Maryne Baillon | 2 février 2014
Maryne Baillon | 2 février 2014

Elle nous avait presque manqué. Après onze semaines d'exploitation et seulement deux passées en dehors du top 3, La reine des neiges fait son grand retour à la seconde place du box-office US avec 9,3 millions de dollars. Malgré une jolie hausse des fréquentations (2,1%) au cours d'une semaine plutôt calme, le trône lui échappe au profit de notre buddy-cop Mise à l'épreuve, qui reste leader pour le troisième week-end consécutif. Avec 12,3 millions de dollars, c'est d'ailleurs le seul film qui s'en tire au-dessus de la barre des 10 millions et pour cause, le Superbowl avait lieu hier soir. Événement planétaire, on parle encore de 160 millions de téléspectateurs devant leur poste de télévision cette année pour suivre la finale du championnat de football américain, de quoi déserter quelques salles obscures. On note malgré les recettes maigrelettes de cette semaine, que Mise à l'épreuve n'est plus très loin de la barre symbolique des 100 millions de dollars, un véritable exploit pour cette comédie sur laquelle personne n'avait parié. De plus, La reine des neiges a gagné 864,4 millions de dollars sur la planète. L'animation devient désormais le troisième plus gros succès pour un film sorti en 2013, derrière Moi, moche et méchant 2 (964,8) et Iron Man 3 (1,2 milliard).

 

 

Cette semaine creuse permet à That awkward moment, autre comédie portée cette fois par Zac Efron, de se hisser en troisième position du box-office malgré un démarrage médiocre et des critiques qui le sont tout autant. Selon les quelques avis reccueillis sur les sites de nos homologues américains, on reproche à ce film d'être sans charme, stupide, inutilement vulgaire et sans humour (...tout pour mettre l'eau à la bouche). Plus précisément, l'histoire est celle de trois potes qui jurent de rester célibataire, jusqu'au jour où l'un d'eux tombe amoureux. Même si cette bromance chutera aussi rapidement qu'I, Frankenstein en deuxième semaine, le film a lui, déjà remboursé son budget de 8 millions puisqu'il en rapporte 9 ce week-end. 

 

 

D'autres chiffres du box-office US : L'autre nouvelle sortie de la semaine, c'est Last days of Summer le dernier Jason Reitman qui démarre mal également en ne récoltant que 5,3 millions de dollars pour un budget qui fait plus du triple. Une sortie en "limited released" aurait sûrement davantage porté ses fruits comme pour les précédents films du réalisateur (De Thank You for Smoking à Young Adult). De son côté Le loup de Wall Street rentre enfin dans ses frais sur le marché US en franchissant la barre des 100 millions, mais American Bluff son concurrent dans la course aux Oscars fait mieux avec 134 millions de dollars. C'est le plus gros succès américain de la carrière de David O. Russell.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire