Wolverine s'est payé un pirate pour Noël

Simon Riaux | 26 décembre 2011
Simon Riaux | 26 décembre 2011
Pirater c'est mal, et cela pourrait bien vous valoir de sévères problèmes. C'est en gros le message que vient d'envoyer le système judiciaire américain à la foule anonyme de pirates du dimanche, habilement dissimulés dans le corps social. Peut-être aviez-vous téléchargé X-men Origins : Wolverine, au printemps 2009, qui avait permis à quelques 20 millions de spectateurs de découvrir le film gratuitement (selon la Fox), avant qu'il n'arrive en salles. Les investigations menées par les autorités ont permis de remonter la piste d'un New-Yorkais de 49 ans, récidiviste de son état. Le coupable a écopé d'une peine d'un an de prison ferme.

« Une peine de prison envoie un message fort à tout les pirates. Le département de la Justice poursuivra quiconque voie la propriété intellectuelle de cette nation, » a déclaré le procureur André Birotte Jr Espérons que notre bien-aimé président-sauveur-de-la-nation n'entende pas parler de cette très sévère décision de justice, tant sa tendance à vouloir démontrer qui-c'est-qu'a-la-plus-grosse pourrait l'amener à transformer la ridicule Hadopi en peloton d'exécution.

 

 


 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire