Kassovitz descend Babylon A.D.

Thomas Messias | 26 août 2008
Thomas Messias | 26 août 2008

Mathieu Kassovitz broie du noir... Son Babylon A.D., qui sort aux États-Unis le 29 août, ne sera pas montré aux critiques américains, suite à une décision des dirigeants de la Fox. On comprend aisément pourquoi, et on se contentera de citer la critique du site Sci-Fi Movie Page : « le film ressemble comme deux gouttes d'eau à un direct-to-video avec Christophe Lambert ou Rutger Hauer ». C'est un peu ça.

 

 


 

 

Babylon A.D. sortira donc aux USA sous les meilleurs auspices, d'autant que Kassovitz lui-même n'y est allé pas allé de main morte dans la presse américaine. « Je n'ai jamais eu la possibilité de tourner une scène telle qu'elle était écrite ou telle que je la voulais. Le script n'a pas été respecté. Mauvais producteurs, mauvais partenaires, c'était une expérience affreuse. »

 

 

 

 

Vous en voulez encore ? « Chaque scène d'action devait constituer une expérience métaphysique pour l'un des personnages ; au lieu de cela, elles ressemblent à de mauvais extraits de 24 heures chrono. » Une petite pique en direction de la Fox, pour finir : « ils ont envoyé des avocats qui n'ont fait que vérifier que les points et les virgules étaient à leur place. Ils ont tout compliqué de A à Z. J'aurai dû choisir un studio avec des tripes. Tout ce qu'ils voulaient, c'était que le film ne soit interdit qu'aux moins de 13 ans. Le reste, ils n'en ont rien à foutre. » Ambiance.

 

 


 

 

Autre film dont la presse américaine sera privée : le Bangkok dangerous bis des frères Pang, le film le plus mal réalisé de l'année. Pas de projections presse avant sa sortie le 5 septembre. Il y en a qui ont de la chance...

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire