Disney : justicier solitaire

Jean-Noël Nicolau | 28 mars 2008
Jean-Noël Nicolau | 28 mars 2008

Peu connu en France, The Lone Ranger est une icone de la culture américaine. Extrêmement populaire entre les années 30 et 70, le personnage est peu à peu tombé dans l’oubli après l’échec de son retour en 1981 avec The Legend of the Lone Ranger. Héros de 18 romans, de séries radiophoniques et télévisées, de Comics et même d’un jeu vidéo, ce justicier intéresse de nouveau Hollywood.

 

Ce ne sont pas moins que Ted Elliott et Terry Rossio, les auteurs derrière la série des Pirates des Caraïbes, qui se penchent sur le retour du Lone Ranger, sous la houlette de Jerry Bruckheimer et Disney. Un Pirate façon western ? Il ne faut pas oublier que Elliott et Rossio sont aussi responsables de la résurrection de Zorro sous les traits d’Antonio Banderas.

 


 

Dans la première histoire publiée, le Lone Ranger est un Texas Ranger ayant survécu au massacre de son équipe par une bande de hors-la-loi mené par Butch Cavendish. Le Ranger est recueilli par un indien nommé Tonto, qui le soigne, puis l’accompagne dans ses aventures. Le Lone Ranger revient, masqué et monté sur un étalon blanc, Silver, pour apporter la justice dans l’Ouest sauvage.

Ce héros n’utilise que des balles en argent et refuse de tuer. Trop gentil pour notre époque ? Pas si sûr, quand on pense à une production Disney forcément très grand public. L’efficacité de l’association des scénaristes et de Bruckheimer a déjà été prouvée. Reste à savoir qui sera choisi pour interpréter le Ranger…

 

 


 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire