Un dernier cri en Corée

Vincent Julé | 24 juillet 2006
Vincent Julé | 24 juillet 2006

Que se cache-t-il derrière ce titre énigmatique ? Juste un petit coup de projecteur sur un jeune réalisateur, Grégory Morin, d'un français et de deux porté sur le joyeusement fantastique. Ainsi, son dernier court-métrage en date, le cinquième, vient de remporter le prix du jury au Festival international fantastique de Puchon en Corée du sud.

Dernier cri est son nom, et le pitch est inimitable : Un voleur, interprété par la gueule Jo Prestia (le violeur d'Irréversible),a la mauvaise idée de dévaliser l'appartement de Pierre Bellemar... euh... Max Pardy, vedette d'une émission de télé achat. Le cambriolage tourne mal : Pardy est tué. Une terrible vengeance s'amorce alors depuis l'écran de télévision.

Amateurs de robots mixeurs et autre couteau électrique, réservez dès maintenant !

Filmographie Grégory Morin :

Dernier cri (2005)
Belle ordure (2004)
Antinome (2000)
Kontrat (1998)
Vivre ailleurs (1997)

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire