Les ombres s'animent

Didier Verdurand | 19 octobre 2005
Didier Verdurand | 19 octobre 2005

À l'occasion de l'exposition L'ombre à la portée des enfants, la Cité des sciences et de l'industrie propose, du 25 octobre au 2 novembre 2005, Ombres animées, cycle de films d'animation sur le thème de l'ombre. Quatre programmes permettront au public de découvrir une sélection internationale d'œuvres majeures du cinéma d'animation dans lesquelles les auteurs rivalisent d'inventivité pour offrir une palette d'ombres aussi bien dansantes et joyeuses que merveilleuses ou inquiétantes.

© Lardux Films (Le puits)

Le cycle, composé de 4 programmes, offrira aux enfants comme aux adultes l'occasion de découvrir les techniques du cinéma d'animation, de l'ombre chinoise à l'image de synthèse, permettant à l'ombre de s'animer grâce à la lumière de la caméra.

Courts et longs-métrages dévoilent des univers poétiques ou fantastiques, émouvants ou drôles, à l'image du premier long-métrage d'animation de l'histoire du cinéma, Les aventures du prince Ahmed, très beau film réalisé il y a 80 ans par Lotte Reiniger, l'orfèvre de l'ombre chinoise animée. En réutilisant la technique du papier découpé et de l'ombre chinoise, Michel Ocelot, dont on attend la sortie du nouveau film le 7 décembre (Kirikou et les bêtes sauvages), lui rend hommage dans son célèbre Princes et princesses.

L'exposition L'ombre à la portée des enfants présentée par la Cité des sciences et de l'industrie du 18 octobre 2005 au 3 septembre 2006, propose un parcours à la fois artistique, scientifique et poétique pour les enfants de 5 à 12 ans sur le thème de l'ombre. Un voyage initiatique à la découverte de ce double de nous-mêmes qui surgit ou disparaît au gré de la lumière, s'attachant à nos pas sans que l'on y prête attention. Ombres animées s'inscrit également dans le cadre de la 4e Fête du cinéma d'animation organisée par l'AFCA (Association Française du Cinéma d'Animation) qui se déroule dans toute la France du 26 octobre au 1er novembre 2005.

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire