Avatar 2 : c’est quoi (encore) ce bordel avec le format de la bande-annonce ?

Antoine Desrues | 11 mai 2022 - MAJ : 11/05/2022 12:28
Antoine Desrues | 11 mai 2022 - MAJ : 11/05/2022 12:28

Présentée en salle au format IMAX, la bande-annonce d’Avatar 2 : La Voie de l’eau est finalement sortie au format 2:39. Explications.

Il en faut peu pour être heureux, et la rédaction d’Ecran Large l’a bien constaté lorsqu’elle a découvert la première bande-annonce d’Avatar 2: La Voie de l'eau en préambule de la projection presse de Doctor Strange in the Multiverse of Madness. Entre une 3D magnifique et une mise en scène ample, le retour sur Pandora nous a émerveillés.

 

 

Et là, c’est le drame ! Après une diffusion exclusive en salles, la 20th Century Fox a dévoilé ce lundi 9 mai ladite bande-annonce sur le Net, entachée par les bonnes grosses bandes noires typiques du format 2:39 (aussi surnommé Cinemascope). Or, les premières images d’Avatar 2 ont été présentées en salles au format 1:90 (un format plus vertical souvent utilisé en télévision, mais surtout associé à l’IMAX dans le cas du cinéma).

Le problème, c’est que pour certains (à commencer par l’auteur de ces lignes), cette révélation a fait office de douche froide. A priori, la sortie officielle de la bande-annonce d’Avatar 2 en 2:39 fait de ce dernier le format officiel du film, tandis que la version 1:90, contenant 26% d’image en plus, devrait être réservée aux salles IMAX.

 

Na'vi Go

Bien entendu, ce cas est loin d’être une nouveauté, car des films de Christopher Nolan aux derniers opus du Marvel Cinematic Universe, les séquences tournées avec des caméras IMAX amènent souvent des changements de formats d’image, qui ne sont pas forcément visibles si vous découvrez l’œuvre dans une salle standard.

Pour autant, là où des films comme Transformers : The Last Knight assument de jouer avec ce rapport fluctuant au format, d’autres longs-métrages uniformisent leur montage. Cela peut encore faire sens dans des cas où quelques scènes sont concernées, mais des films comme Avengers : Infinity War ou Endgame ont été intégralement tournés en 1:90, avant d’être recadrés en 2:39 dans les salles non-IMAX.

 

Avatar : La voie de l'eau : photo

Avatar : La voie de l'eau : photoEn haut, la version 1:90, et en bas la version 2:39

 

Dès lors, il convient de se demander quel est le format originel du long-métrage, surtout maintenant que Disney+ a enfin donné accès aux versions étendues de ses épisodes Marvel. Et force est de constater que le 1:90 offre une mise en scène beaucoup plus aérée, qui plus est en ce qui concerne la réalisation souvent pachydermique des frères Russo, et leurs plans taille sur des personnages entourés de décors vides. Au moins, en 1:90, le haut des têtes ne se fait pas couper par les limites du cadre.

Pour le dire autrement, le 2:39 continue de s’imposer comme un élément immuable du grand spectacle cinématographique, alors qu’il a été pensé à l’origine comme une riposte hollywoodienne face au succès de la télévision dans les années 50. On pourrait considérer que dans la même logique, l’IMAX joue aujourd’hui ce rôle, mais l’horizontalité de l’image en Scope prévaut toujours sur le reste, si bien que certains films donnent l’impression désagréable de punir les spectateurs qui n’auraient pas souhaité payer plus cher leur ticket de cinéma pour découvrir la version IMAX.

 

Avatar : La voie de l'eau : photo

Avatar : La voie de l'eau : photoOn perd en profondeur sans une bonne partie de la branche

 

Bandes à part

Pour ce qui est d’Avatar 2, difficile de ne pas râler face à la perte d’ampleur de la bande-annonce officielle. Certes, Cameron travaille toujours aussi bien son rapport à la ligne d’horizon, mais sa gestion de la topographie de Pandora repose avant tout sur sa verticalité. Qu’il s’agisse du ciel ou des fonds marins que ce deuxième film promet d’explorer, les images en 1:90 marquent bien plus fortement un rapport d’échelle grandiose, en particulier sur ce plan où les Na’vis chevauchent leurs créatures marines en direction d’une étrange montagne en arc de cercle.

Sur la version en 2:39, les bandes noires coupent le bord du sommet, et cachent la surface de l’eau qui frôle l’objectif. Tous ces éléments ont pourtant besoin d’être mis en relation ensemble, car la mise en scène de Cameron a pour priorité la mise en valeur de l’écosystème de son univers, pour mieux y implémenter les corps de ses personnages, et donc leur point de vue.

 

Avatar : La voie de l'eau : photo

Avatar : La voie de l'eau : photoÇa pique un peu quand même...

 

En l’état, la bande-annonce en 2:39 d’Avatar 2 semble à l’étroit dans ce format, même si elle reste bien sûr dépaysante et magnifique. Le format Cinemascope n'est pas un mal en soi, mais encore faut-il qu'un film ait été pensé spécifiquement pour lui et ses besoins (The Batman en étant un parfait exemple récent). Ce choix paraît d’autant plus étrange que Cameron avait justement choisi le 1:85 pour le premier volet… ou du moins en partie.

En effet, si Avatar n’est disponible en vidéo qu’en 1:85, le film est sorti dans les salles obscures en 2:39, mais que pour les séances en 2D. James Cameron a toujours préféré l’horizontalité du Cinemascope, mais a aussi admis que la verticalité du 1:85 permet une meilleure approche de la 3D et de sa profondeur. Cette manipulation des formats n’est donc pas due seulement à l’IMAX de La Voie de l’eau, mais on peut néanmoins s’interroger sur le bien-fondé de cette démarche et sur le confort de lecture du long-métrage pour les spectateurs.

Les séances en 3D d’Avatar 2 dans des cinémas standards seront-elles proposées en 1:90 ou en 2:39 ? Alors que Cameron prétend proposer son film avec plein d’outils différents (notamment le HFR), quel format sera choisi pour les accompagner ? En tout cas, on espère que la sensation de sublime que nous procurent les vistas de Pandora ne seront pas trop entachées par cette stratégie discutable.

Tout savoir sur Avatar : La voie de l'eau

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Danysparta
13/05/2022 à 23:28

Et niveau colorimétrie ça donne quoi ? Non mais parler du format du film sans savoir comment il sera distribué dans quoi ? 7 mois, c'est pas un peu précoce ? OK tout article qui va parler du phénomène AVATAR sera lu par les fans qui attendent impatiemment (comme moi) mais la ça risque d'être long non ? Par contre pour parler IMAX c'est clair que pour notre Pays hautement cinématographique c'est un peu la loose.
Et sinon j'avais cru comprendre que Cameron avait tourné sa suite en 120 images par seconde ça donne quoi ça?

Kana
12/05/2022 à 16:28

Là où on se rend compte de l'importance de la ponctuation ! Écran large qui nous parle de 2:39 ou 1:90, ce qui ne veut absolument rien dire !! Trop drôle.
A la limite par abus de langage on pourrait dire 2.39 et 1.90, mais là théorie voudrait qu'on dise 2.39:1, 1.90:1, comme on dirait 16:9

Lena
12/05/2022 à 14:04

Si le film est au format 1 : 90, je trouverais normal que le film soit diffusé avec des bandes sur le côté dans les salles 2 : 39 plutôt que de perdre un quart de l'image.
Tu payes 15 euros, tu as les 3/4 de l'image, tu payes 20 euros, tu as le film complet. Consternant

Lorendil
12/05/2022 à 12:56

@FormatTiktok

Dans ma petite ville de Tours on à une salle IMAX Laser 3D (première d'Europe apparemment). Je comprend toujours pas comment ça se fait qu'on est une des 13 salles (il me semble) française ici. Mais du coup il doit y en avoir d'autres. En effet j'avais été à l'IMAX de Lyon exprès pour voir Dunkerque, j'avais été très déçus.. Très basse définition, et on voyait les pixel, comme un effet grillagé. Pour ma part, la salle de Tours est vraiment excellente. Manque plus qu'a avoir une salle Dolby! Surtout qu'on sent bien que le son des salles IMAX est bien derrière une salle Atmos.

Pour les Blu Ray, c'est pas via la certification "IMAX Enhanced" maintenant? Il me semble que certains Blu Ray et TV ont cette certif depuis 1 an ou 2.

SebG
12/05/2022 à 05:56

Euh, le 2:35 ou le 1:90, ça n'existe pas. 2.35:1 et 1.90:1, oui.

FormatTiktok
11/05/2022 à 23:46

L'IMAX en France, ça reste un plaisir de Parisien, qui dispose d'au moins 3 salles avec une bonne Ampoule récente.

Pour la Province, c'est tout juste s'il y a des salles, et ne parlons pas de la vétusté de ses premières tentatives d'installation... Restée en l'état depuis.

Si ce qui est écrit en-dessous est vrai, à savoir que la marque IMAX refuse de voir son format sur des Blu-ray. On devrait arrêter de parler de ce format en France. IMAX ne souhaitant apparemment plus nous vendre son Format...

Okay
11/05/2022 à 18:21

Problème à Lyon la seule salle IMAX (Pathé) est de mauvaise qualité, rageant.

Okay
11/05/2022 à 18:17

Dans la salle Dolby la bande annonce était coupée au millieu des sous-titres, on ne pouvait même pas les lires... En Dolby un des rares films qui était projeté dans son format IMAX etait The Suicide Squad sinon tous les derniers étaient cuttés (Dune, etc)

Pseudo1
11/05/2022 à 17:31

@Pierre42
Attention à ne pas confondre le format de tournage et le format final ciblé. C'est courant que l'image filmée soit plus grande (on peut le voir dans beaucoup de making of où le moniteur de retour laisse voir une image bien plus grande, ainsi que les cadres blancs des différents formats finaux possible).
Il appartient au réalisateur et son directeur photo de construire leur cadre en fonction de ce format final défini (normalement) en amont. Aucun souci à laisser une perche dans le champ si elle est en-dehors du cadre final souhaité. C'est ce cadre final qui correspond à la vision du réalisateur, même si ce dernier doit souvent faire des concessions en post-prod (coucou Snyder / Justice League et le format 4/3).
Dans le cas d'Avatar 1 et 2, c'est criant que Cameron a voulu privilégier une image plus grande. Rien que ce trailer le prouve, la construction de ses cadres est impressionnante en IMAX alors que la version coupée perd énormément (il faut voir le trailer en entier pour mesurer cette sensation, les photos ne la retranscrivent pas de la même façon)

Pierre42
11/05/2022 à 16:43

Jurassic park a été tounée en 4/3 (partiellement ou intégralement je sait pas).
Mais des extrait non rogné sont disponible sur Youtube.
On pourrait ce dire chouette, on va découvrir des morceaux qu'on a jamais eu l’occasion de voir en haut et en bas.
Et bien non, rien que le scène dans la caravane est bien mieux rogné, il faut dire que outre les perche dans le champ, la scéne de la caravane permet de voir a qu'elle point elle est degeu, chose qu'on ne voit pas forcement dans la version ciné.

Bref, tous ça pour dire que perdre un peut d'image n'est pas forcement dramatique, c'est souvent du cas par cas, et ce qui importe c'est que la découpe soit faite intelligemment, et pas bêtement a partir du centre.

Plus
votre commentaire