James Bond : Daniel Craig explique comment il a influencé la fin de Mourir peut attendre

Mathieu Lapon | 17 janvier 2022
Mathieu Lapon | 17 janvier 2022

Daniel Craig revient sur le scénario de son dernier film James Bond, Mourir peut attendre, dont la tournure lui serait en partie due.

Dernier fim d'une ère 007, Mourir peut attendre a été l'un des grands vainqueurs financiers de 2021, malgré les multiples complications de ses reports pandémiques. En plus, ça a été une sortie en grande pompe pour Daniel Craig, qui avait eu un départ difficile du temps de Casino Royale, mais qui a su trouver le cœur de la communauté bondienne, avec le temps.

On savait que l'acteur était aussi très content de sa porte de sortie, mais on n'aurait jamais pu se douter que le final de vingt-cinquième volet de James Bond aurait été à ce point influencé par les désirs de la star. Parce qu'en effet, Daniel Craig a plus ou moins dicté la fin de Mourir peut attendre, et ce depuis bien longtemps. ALERTE SPOILERS.

 

 

Tous les spectateurs du film s'en souviennent : James Bond est torpillé et désintégré à la fin de Mourir peut attendre, dans un élan sacrificiel emphatique. En soixante ans de 007, c'était la première fois que l'agent secret mourrait au terme de son aventure, et ce parti pris - salué par certains, redouté et mal-aimé par d'autres - a soulevé moult débats parmi les fans.

Évidemment, la controverse s'est articulée autour des équipes créatives, du réalisateur Cary Fukunaga jusqu'aux producteurs co-détenteurs de la franchise, Barbara Broccoli et Michael G. Wilson. Mais en réalité, le germe d'une telle décision revient en grande partie à Daniel Craig, du temps de la promotion de Casino Royale. L'acteur s'est expliqué dans une interview de The Playlist :

 

Mourir peut attendre : photoLe co-scénariste de l'ombre 

 

"J'étais à l'arrière d'une limousine avec Barbara Broccoli, et nous quittions l'avant-première de Casino Royale à Berlin. Nous étions de bonne humeur parce que les choses s'étaient bien passées. Le film virait au grand succès, les gens l'aimaient. N'ayant pas beaucoup de temps pour discuter avec la productrice, je lui ai demandé combien de films j'allais devoir faire, car je n'avais jamais consulté cette partie de mon contrat. Elle m'a répondu que j'en ferais quatre.

Ça m'allait, et je lui ai demandé si on pouvait tuer mon personnage à la fin du quatrième. Ce n'est finalement arrivé qu'au cinquième, mais elle m'avait répondu oui. Je souhaitais cela pour de multiples raisons. Déjà, parce que ça me semblait être une bonne fin, et une bonne façon d'aller de l'avant, après cette partie de ma carrière. Mais surtout, je savais que ce rôle allait changer ma vie, alors il fallait que je fasse ça proprement, que je sache où ça commençait et où ça finissait, pour mieux travailler."

 

Mourir peut attendre : photo, Lashana Lynch, Daniel Craig"Je veux crever" dit Daniel lors de sa réunion de scénaristes sur Zoom

 

Pourtant, l'acteur a bien failli démissionner après Spectre, alors que son personnage n'était absolument pas décédé. La production du film avait rendu amer le comédien, et l'avait amené à avoir des mots qu'il a regrettés comme il le sous-entendait dans son discours d'adieu au personnage. Fort heureusement pour lui, son dernier effort dans Mourir peut attendre se sera révélé payant, tant pour se réconcilier avec le rôle que pour le délaisser. Tout est bien qui finit bien (sauf pour les fans déçus de voir cette icône mourir).

Maintenant, les regards sont tournés vers l'avenir. Avec la concrétisation de l'idée de Craig, il faudra plus que jamais renouveler l'image de 007, pour lui redonner un souffle fort, percutant et pertinent. Si Broccoli a daigné lâcher quelques indices sur l'identité du prochain James Bond, les recherches de casting battront leur plein pendant l'année 2022, voire au-delà.

Tout savoir sur Mourir peut attendre

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
free spirit
18/01/2022 à 10:23

j'ai vu le Film ; quel Catastrophe ;vraiment Nul !!! et Pourtant je suis un Fan De BOND...

Kay1
18/01/2022 à 00:30

@Eddie Felson En même temps, Craig a eu le droit une saga où l'accent était mis sur le personnage et sa psychologie, là où les autres interprètes ont eu le droit à des films solo qui mettait l'emphase sur l'action. Craig ne peut être comparer qu'à Timothy Dalton à ce niveau, et je trouve que ce dernier fait mieux en 2 films que Craig en 5.
Et attention Craig est effectivement l'un des meilleurs Bond mais comparer ses résultats au box office à ceux des autres interprètes n'a pas de sens car il y'a une donnée que vous n'avez pas prise en compte : l'inflation.
Si on prend en compte l'inflation, Sean Connery et Roger Moore font mieux que Craig. Par contre Craig est celui qui a tourné dans le film qui a le plus rapporté au box office.
Je ne retiendrais que les trois premiers épisodes où Craig semble réellement investi (bien que je ne sois pas le plus grand fan de Skyfall), après ça, Craig semblait clairement s'en foutre du personnage et déterminer à le détruire. Je suis déçu de la place qui a été accordée à Craig après le manque de respect évident suite à Spectre. Le gars n'est pas revenu par passion, mais bien parce qu'on lui a accordé un très gros salaire et le statut de producteur, qui lui permettait de participer aux décisions créatives, ce qui n'avait encore jamais été fait.
Dire que Dalton et Brosnan n'ont même pas eu la chance d'avoir un épisode d'adieu alors que Craig l'a eu et a pu décider du destin du personnage.

zetagundam
17/01/2022 à 23:24

@Eddie Felson
Si tu le dis :)

Eddie Felson
17/01/2022 à 21:22

@Zetagundam
Parle pour toi l’éternel grincheux!
Craig est et restera l’un des meilleurs - si ce n’est le meilleur - Bond de la franchise double O! Sur ces 5 films, de loin devant tout les autres au rayon BO, ils devancent aussi quasi tous les autres films de la saga en plaçant, ne t’en déplaise, Casino Royale et Skyfall sur le podium des meilleurs films 007! Amen

zetagundam
17/01/2022 à 18:30

A défaut d'avoir eu sa romance homosexuel qu'il n'a jamais eu, et ses nombreux autres caprices qui on retardés de plusieurs années les 2 derniers films (le covid n'est pas seul responsable et Barbara Broccoli doit vraiment l'avoir à la bonne, contrairement à Brosnan, pour lui avoir permit de faire tous ses caprices), Craig aura au moins la mort de "Bond" et dont j'ai l'impression que tout le monde s'en fout .

Au final, et si on laisse de côté le box-office, il ne va pas rester grand chose de l'ère Craig qui heureusement est terminée (même si cela ce fait dans la douleur) si ce n'est Skyfall, qui n'est qu'un bon épisode de la saga mais pas le meilleur et Casino royale que je n'aime pas.

Donc au revoir Daniel et bon débarras en espérant que le prochain interprète soit plus professionnel et qu'il aime réellement le personnage

GTB
17/01/2022 à 14:41

J'ai du mal à comprendre en quoi la fin de No Time To Die est un problème. C'est loin d'être le plus reprochable au film.

Kay1
17/01/2022 à 12:50

Personne ne s'en doutait . Franchement même si No Time to Die n'était pas spécialement mauvais, c'est la pire décision qui pouvait être prise. Je comprends mieux pourquoi Danny Boyle a quitté le projet. Monsieur Craig est satisfait, il est le seul interprète à être mort et à avoir une conclusion à son arc narratif. Si ça peut satisfaire son égo.

Pulsion73
17/01/2022 à 12:33

tu parles d'indices. ^^ ^^. ça sera bien un homme. Ze revelation.

Dirty Sanchez
17/01/2022 à 12:29

Agree with @Castor
Je mets Q à la retraite, je pose un lapin à M lors du birefing de jeudi et je demande à James (Aka Daniel C.) Le faire la vaisselle après son cours de théâtre (qu'il devrait suivre plus assiduement) plutôt que de donner son avis.
Kamoulox ?

Castor
17/01/2022 à 12:17

Il n'y a pas de quoi se vanter !

votre commentaire