Zeros and Ones : une bande-annonce sous testostérone où Ethan Hawke se prend pour Jack Bauer

Matthias Mertz | 14 octobre 2021 - MAJ : 14/10/2021 16:36
Matthias Mertz | 14 octobre 2021 - MAJ : 14/10/2021 16:36

Une bande-annonce de Zeros and Ones, nouveau projet d'Abel Ferrara avec Ethan Hawke dans deux rôles différents, a été balancée et ça donne le tournis.

On arrivait à lentement tourner la page de la pandémie, mais c'était sans compter sur Ethan Hawke qui devait sauver le président (ou mener la révolution ? On ne sait pas encore) dans cette bande-annonce ambiance GI Joe pendant le confinement pour Zeros and Ones. Mais si vous croyez vous en tirer comme ça, vous avez tort, ce serait trop simple et trop limpide. Imaginez maintenant une double dose d'Ethan Hawke qui joue un soldat américain torturé, mais aussi son frère qui serait peut-être un révolutionnaire dans un complot autour d'un Vatican sous confinement.

On avait déjà mal à la tête à l'idée d'un thriller sombre avec une double dose d'Ethan Hawke, mais c'est Abel Ferrara qui a réalisé le projet et va l'amener sur nos écrans. Cette bande-annonce parviendrait-elle donc à nous faire poser notre Doliprane et à calmer nos langues fourchues, nous faisant reconnaître qu'Ethan Hawke est un génie incompris ?

 

 

La version originale sans sous-titrage n'aide pas, mais l'action a l'air permanente et confuse. Si on peut apprécier la pluralité des décors et des pays dans lesquels le récit devrait se passer (a fortiori les plans du Vatican vide et de nuit), difficile de comprendre quelque chose au-delà du fait que ça devrait être un fourbi (peut-être plaisant) de trahisons, d'action, et de militaires qui font pan-pan pour protéger les intérêts des États-Unis. Tout ça face à un loup solitaire qui pourrait se retourner contre le système qui l'a envoyé au casse-pipe (Vietnam, Afghanistan, guerre du Golfe, les paris sont ouverts).

Là où le bat blesse, c'est probablement sur la durée du métrage : 1h25. Un film très court donc, qui a pourtant l'ambition de nous faire voyager et de nous plonger, de gré ou de force, dans des intrigues militaires et diplomatiques aux allures complexes. Espérons donc que ça ne sera pas trop rapide pour ne pas passer 85 minutes en apnée cinématographique face aux cabrioles d'Ethan Hawke qui nous fait un maxi épisode de 24 heures chrono sans en avoir la carrure, le tout en rushant une intrigue trop complexe pour le métrage.

 

photo, Ethan HawkeNotre cerveau après 1h25 de complot militaire option double dose d'Ethan Hawke

 

Enfin, pourquoi y a-t-il un grain sur l'écran ? Durant certains passages c'est probablement pertinent puisque ça doit reproduire le fait d'être filmé par quelqu'un au fin fond de la pampa avec les moyens du bord (le frère du soldat lui laissant des messages vidéos), mais à certains moments où ce n'est pas justifié par le scénario, l'image semble malgré tout floue et granuleuse (tandis que d'autres plans sont propres), pourquoi ?

On reste donc un peu perplexe face à ce projet ambitieux qui, s'il venait à ressembler à sa bande-annonce, pourrait très vite devenir un énorme fourbi d'intrigues n'ayant pas le temps de se mettre en place et d'être traitées correctement. Et ce malgré une richesse des lieux de tournage qui pourrait donner envie de s'y plonger. Zeros and Ones n'a pas encore de date de sortie en France, mais devrait être arrivé prochainement.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Sigi
14/10/2021 à 20:01

L'auteur de ses lignes s'est peut-être fait défoncer par Ferrara dans une autre vie (ou celle-ci) pour taper autant sur un trailer/oeuvre sans raison apparente. De là à questionner le choix du grain dans la pluralité des formats/aspect ratios ? Regarde jamais Tueurs Nés frère, tu risques de te flinguer.

Sergio
14/10/2021 à 18:31

Pas compris pourquoi Ethan Hawke n’aurait pas les épaules pour ce genre de rôle ? C’est un très bonne acteur qui s’est illustré dans énormément de rôles très diffèrent .

votre commentaire