X-Men : Dark Phoenix - Jessica Chastain confirme que c'était un peu (beaucoup) le chaos

Mathieu Lapon | 20 septembre 2021 - MAJ : 20/09/2021 16:58
Mathieu Lapon | 20 septembre 2021 - MAJ : 20/09/2021 16:58

Jessica Chastain parle de son rôle d'antagoniste dans X-Men : Dark Phoenix et des contraintes des films de super-héros.

Si l'on évoque le nom de Jessica Chastain, le dernier rôle qui devrait logiquement vous venir en tête est celui de Vuk, l'alien manipulant Jean Grey dans X-Men : Dark Phoenix. Mais en vérité, l'actrice l'a plutôt supprimé de son cerveau et désavoue son rôle et ce film à bien des égards

Pour rappel, Chastain interprétait dans X-Men : Dark Phoenix le rôle d'une Shi'ar, une espèce alien venue sur Terre pour prendre le contrôle du pouvoir du Phénix, imprégnant en Jean Grey. Un arc qui alourdissait un film déjà bien chargé, avec les remous que provoquait la mutante décadente auprès des X-Men et de la Confrérie de Magneto. Entre ces égarements scénaristiques, le rachat de 20th Century Fox par Disney (qui a invisibilisé des films comme celui-ci) et des reshoots dus à un troisième acte ressemblant trop à Captain Marvel (condamnant le peu de grandiose que le film aurait pu avoir), la conclusion des X-Men semblait vouée à l'échec. 

 

photo, Jessica Chastain, Sophie Turner"Ils ont reparlé du film dont on ne prononce pas le nom..."

 

Et pourtant, malgré cette expérience peu enviable, la comédienne n'est pas hostile à l'idée d'un retour dans une franchise super-héroïque, mais à une condition. Au micro du podcast Happy Sad Confused, où elle promeut le biopic Dans les yeux de Tammy Faye, dans lequel elle tient le rôle-titre, Chastain a été questionnée au sujet de son court passage chez les X-Men, et ses a priori sur les films de super-héros.

Sans surprise, le dernier film des X-Men, plus retenu pour être une catastrophe au box-office que pour sa valeur artistique (elle aussi bien incendiée), n'allait certainement pas faire sauter de joie l'actrice américaine :

"Est-ce qu'on devrait reparler de ça ? Oscar Isaac [qui a joué Apocalypse dans X-Men : Apocalypse, ndlr] et moi en avons déjà parlé. La vérité, c'est que le contexte dans lequel nous jouions nos personnages était bien différent. Pendant Dark Phoenix, le studio a été racheté, il me semble [...] C'était si compliqué que je n'ai su le nom de mon personnage qu'à la projection ! Qu'est-ce qui se passe ? (rires). Mais oui, c'était une expérience intéressante. Simon Kinberg, qui a réalisé le film, est une personne extraordinaire, et j'ai retravaillé avec lui pour 355."

 

photoDeuil Phoenix

 

Une bien belle esquive du film de la part de Chastain qui s'est vite engouffré dans les histoires de studios, Kinberg et la suite de sa carrière. Le podcast a donc élargi donc sa question et demandé à Chastain si elle serait prête à se réengager dans un film de super-héros, suite à cette expérience. Une question à laquelle la concernée a répondu sommairement :

"Donnez-moi un rôle de super-vilain. Je ne serais pas une super-héroïne parce que si vous l'êtes, c'est pour dix films. Je ne veux pas signer de contrat qui m'engage sur dix ans."

Une crainte assez commune des acteurs qui ne sont pas encore passés sous le rouleau compresseur de Marvel Studios (il doit bien en rester quelques-uns). Pour ce qui est du rôle de super-vilain pour ne pas avoir à s'engager sur le long-terme, c'est une solution qui semble efficace. En témoigneront Guy Pearce (Aldrich Killian dans Iron Man 3), Mads Mikkelsen (Kaecilius dans Doctor Strange) ou encore Cate Blanchett (Hela dans Thor : Ragnarök). Ne reste plus qu'à espérer que le rôle soit à la hauteur du talent de l'actrice.

Tout savoir sur X-Men : Dark Phoenix

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Dark Miglou
20/09/2021 à 17:40

Moi j’ai trouvé ce film bien
En tout cas bien mieux que Iron Man 2 par exemple
Pas pire que Black Widow ou CaptainMarvel
Pas de quoi tirer à tout va dessus

votre commentaire