Scarlett Johansson vs Disney : l'actrice aurait proposé un accord contre un (très) gros chèque... avant l'affaire

Maeva Antoni | 13 septembre 2021 - MAJ : 13/09/2021 16:00
Maeva Antoni | 13 septembre 2021 - MAJ : 13/09/2021 16:00

Avant que l'affaire ne s'emballe, Scarlett Johansson avait proposé un accord à Disney pour la diffusion de Black Widow en streaming.

La guerre ouverte entre Disney et Scarlett Johansson est encore en cours et son traité de paix, loin d'être signé. L’actrice a saisi la justice après la sortie de Black Widow à la fois en salles et en streaming. Un choix de diffusion hybride qui a créé une sacrée chute dans le box-office pour le film Marvel et entrainant une baisse de revenus pour Johansson (qui est également productrice).

La sortie de Black Widow aurait fait perdre 50 millions de dollars à l’actrice, selon ses propres calculs. Si Johansson a été soutenue par des membres du gratin hollywoodien, Mickey, lui, campe sur ses positions et monte la garde devant son coffre-fort. Alors que les avocats de Scarlett Johansson auraient tendu la main a Disney pour un accord à l’amiable (un gros chèque donc), le géant aurait fait la sourde oreille.

 

photo, Scarlett JohanssonBlack Widow et Disney sont dans un bateau...

 

La saga Scarlett Johansson vs Disney n’est pas près de se terminer. Pourtant, à en croire le magazine IGN, on aurait pu ne jamais entendre parler de ce petit litige si Disney avait accepté l’accord proposé par les avocats de l’actrice. On le sait, il faut toujours demander plus afin d’obtenir ce que l’on veut. La brigade d’avocats de Johansson aurait ainsi demandé 100 millions à Disney après que les plans pour la sortie de Black Widow ont été changés.

Pour citer le Wall Street Journal : "Le calcul a été effectué sur la base de ce que la star aurait reçu dans un box-office mondial hypothétique de 1,2 milliard de dollars". Un chiffre estimé à partir des box-offices des films Marvel avant la pandémie; le tout ajouté au salaire de 20 millions prévu pour l’actrice. Ces cent millions auraient été une première offre négociable selon IGN. Pourtant, Disney n’aurait jamais répondu à cette proposition et n’aurait pas mis une contre-offre sur la table afin d'engager le dialogue.

 

photo, Scarlett Johansson"Juste entre les deux oreilles de cette foutue souris"

 

Face au prétendu silence radio de Disney, Johansson aurait donc fini par saisir la justice pour rupture de contrat lançant la longue bataille que l’on connait. Si Disney continue d’affirmer que le contrat de l’actrice a été honoré, les avocats de cette dernière sont bien remontés et ne lâchent rien.

Toujours selon le Wall Street Journal, les pontes de Disney auraient pourtant discuté le changement du contrat de l’actrice après la décision de sortir le film en simultané sur Disney+, puisque le contrat de Johansson était basé sur des bonus au box-office. Une discussion retrouvée dans un mail qui ferait partie des preuves mises en évidence par les avocats de l’actrice dans le procès-verbal.

 

photoDisney a-t-il une arme secrète contre ces accusations ?

 

Si ces allégations sont fondées, alors Disney avait un peu vu la tempête arriver. Ainsi les 100 millions qui auraient été demandés tout de suite par Johansson auraient pu régler le problème. Alors, pourquoi ne pas trouvé une solution discrètement, loin de la lumière des projecteurs afin que rien ne vienne entacher l’image de marque de Disney ? Pour le Wall Street Journal, la raison pour laquelle cet accord est tombé à l’eau, c'est que personne chez Disney ne voulait se mouiller et prendre part à la conversation.

Il y a fort à parier que si cette opportunité a véritablement été proposée à Disney, le géant doit amèrement regretter de ne pas avoir décidé de régler cela en interne avec un petit bonus pour Johansson.

Tout savoir sur Black Widow

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Kyle Reese
14/09/2021 à 11:06

@JR

Je partage entièrement ton souhait qui m’est tout aussi cher. De toute façon, gros budget n’a jamais été synonyme de grosses qualités ni de gros bénéfices. C’est un peu le casino.
C’est juste une dérive, et une promesse pas forcément tenue pour toujours plus de spectacle. Je dis ça alors que je suis fan du réal qui a tiré le premier ses budgets vers des sommets encore jamais atteint à l’époque. ames Cameron, mais avec quels résultats !

JR
14/09/2021 à 08:56

@Kyle,
je doute que l'on soit choqué (en tout cas, pour ma part, non), surpris du montant peut-être vis-à-vis du film.
Comme éclairé plus bas, le comparatif de revenu/bonus avec EndGame a de quoi prêter à sourire, principalement en période Covid... et même en temps normal, si le film aurait sans doute fait un bon démarrage, le bouche à oreille l'aurait rapidement fait descendre (sans l'empêcher de finir à plusieurs centaines de millions au B.O.).
Il y a sans doute une forme de rencoeur dans ce chiffre (dû à son traitement au long de ces 10 années), mais... business is business !

Par contre, mon souhait le plus cher serait que les gros studios se remettent à produire plus de films, moins chers, plus facilement rentables (mais à moindre échelle). Les résultats de ces 18 derniers mois prouvent qu'il devient trop risqué de produire des films à plus de 200M pour viser le milliard au B.O.. Si le covid pouvait au moins avoir cette répercution....

Kyle Reese
13/09/2021 à 22:16

Je ne suis pas un spécialiste en négociation ... mais je sais qu'il faut toujours demander bien plus pour avoir ce que l'on veut vraiment. 100 millions était une base de négo. Si elle et ses avocats pensent être dans leur bon droit au regard du contrat signé par les 2 parties il faut y aller franco.
On est dans le bizness là, à Hollywood, avec des enjeux colossaux. Et vous oubliez une petite chose, elle a mis ses billes dans l'affaire puisqu'elle était co-productrice. Elle défend son bizness.
Pas d'état d'âme. Ils en ont peut être en face ?
Si ça vous choque ... n'allez pas donner votre argent pour voir les Disney/Marvel, vous imaginiez pas qu'il puisse servir aussi à payer les somptueuses villa de X pièces à tout un tas de pontes des studios, de certains réals et de certaines stars ?
Arrêtez aussi de mater la F1, le Foot, le Tennis, le Golf, le Basket par ex, d'aller dans les stades, d'acheter de le merchandising etc ... le salaire des stars des joueurs de foot est tout aussi indécent voir pire. Arrêter de regarder les derniers clips des rappeurs/euses aux 100 ènnes de millions de vue ou au blogueur influencer aux millions de follower. Arrêtez tout ça, vous vous faites du mal ... ou alors ...

JR
13/09/2021 à 20:24

@Jo
C'est une jolie ville, le camping n'est pas donné...

Jo le clodo.
13/09/2021 à 20:21

JR @ Le coup de Jarnac, quoi

Jo le clodo.
13/09/2021 à 20:19

Ca fait rêver.
Hein ?

Blason
13/09/2021 à 19:33

Quand je disais qu'elle abusait et que d'autres pensaient qu'elle était dans son droit, bah voilà, elle s'interesse au fric et c'est tout, et dans le meme temps il y a 10 millions de foyers qui sont en train d'etre expulser. Elle passe à la télé pour dire au gens quoi penser, mais là quand il s'agit de son blé, c'est faites ce que je dis et laissez moi recuperer mes indemnités de départ.

pifpaf
13/09/2021 à 18:58

et dire qu'il ya des couillons pour la défendre , c est une tentative d extorsion à ce niveau la d'irréalisme

Loulou48
13/09/2021 à 17:07

1,2 milliard estimé ? La blague...tout le monde s'en tape de son perso

turokk
13/09/2021 à 16:54

1.2 milliard en temps de covid ?
En gros, Disney aurai mieux fait de sortir le film que au cinéma, il se serait planté, et elle aurait rien eu !!

Plus
votre commentaire