Halloween Kills sort le joker du streaming face à James Bond, Venom et Dune

Maeva Antoni | 10 septembre 2021 - MAJ : 10/09/2021 12:26
Maeva Antoni | 10 septembre 2021 - MAJ : 10/09/2021 12:26

La concurrence va faire rage au mois d'octobre, alors Halloween Kills se tourne vers la sortie hybride et le streaming. 

Depuis que la pandémie a frappé le globe, les studios se sont lancés dans une nouvelle manière de distribuer les films. Pourtant il n'y a pas si longtemps, souvenez-vous, la grande majorité des métrages sortaient au cinéma pendant une durée d’environ trois mois avant de partir pour de nouvelles aventures en DVD, à la télévision, et désormais en streaming.

Mais avec l’impossibilité de sortir les films en salles, alliée à l’essor des plateformes comme Disney+ ou encore HBO Max, la sortie directe sur les services de streaming des studios est devenue une norme. Et bien que les salles aient repris du service, les géants n’ont pas l’intention de se défaire de ce système qu’ils gardent comme une paire d’as dans leur manche, juste au cas où. Une bouée de sauvetage qui cette fois a été utilisée par Halloween Kills, dont notre avis annonce du gore débile, et qui sortira finalement en salles... et en digital.  

 

photoUne gueule d'amour qui ne va pas remplir les poches du studio ?

 

Ce choix peut paraître étonnant, sachant que le précédent volet du reboot de David Gordon Green a rapporté 253 millions de dollars pour un petit budget de 10 millions. Cette décision est même d'autant plus surprenante que la fréquentation en salles en repartie, comme l'a montré le succès de Shang-Chi et la légende des Dix Anneaux qui pulvérise les records (peut-être grâce à sa sortie exclusive en salles). Pourtant, Halloween Kills sortira bien le 15 octobre en salles et sur la plateforme de SVOD Peacock.  

Universal a expliqué que les résultats obtenus par la sortie hybride de Baby Boss 2 l'ont poussé à retenter l’expérience. Le film d'animation, sorti à la fois en salles et sur Peacock le 2 juillet pour ses soixante premiers jours de distribution, a rapporté depuis 56 millions de dollars aux Etats-Unis et 105 millions dans le monde (sans compter les paiements pour le SVOD).

Là où le studio insiste sur une valorisation de Peacock, on pourrait aussi y voir une petite frousse face à la concurrence du mois d’octobre prochain. Effectivement, durant le mois de sortie américain d’Halloween Kills, débarquent également Venom (le 1er octobre, après avoir été avancé alors qu’il était prévu également le 15), No Time to Die (le 8 octobre) et Dune (le 22 octobre). 

 

photoSoirée Halloween directe à la maison

 

Il est bien possible qu'Universal ne trouve pas qu’Halloween Kills ait les reins assez solides pour supporter ce mois d’octobre bien chargé sans la béquille du streaming. Surtout que mise à part Dune (qui sera disponible sur HBO Max), Venom et le dernier James Bond vont connaitre une sortie exclusive en salles. Universal est-il en train de se tirer une balle dans le pied ? En tout cas, les recettes à l’internationale pourraient dégringoler par rapport au précédent opus, puisque comme on le sait bien, les sorties en streaming facilitent le piratage.  

Cependant, à en croire Deadline, Universal se serait blindé pour s’éviter le foutoir qu’a connu Disney avec Scarlett Johansson et Black Widow, en indemnisant les créatifs impliqués après ce changement de stratégie. Mais les détails de cette supposée indemnisation sont gardés sous clés. Le mois d’octobre apportera avec lui les réponses à la grande question : était-ce un choix judicieux ?  

Tout savoir sur Halloween Kills

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Numberz
11/09/2021 à 07:08

Je ne pense pas que la grande majorité des gens qui vont voir Halloween sont ceux qui vont voir dune. Enfin, c'est mon avis. Mais si je dois faire le choix, d'un niveau planning ou financier, mon choix ça vers Dune, puis Bond et éventuellement Halloween. D'autre ont un schéma différent. Du coup l'offre est bonne car il y en a pour tous.

Aller on va dire qu'effectivement, Venom et Halloween ont un public assez similaire. Mais le reste...

Zen
10/09/2021 à 15:45

Du coup est-ce qu'il sera possible de le voir en steaming en France ? Et sur quel site ?

Trashyboy2
10/09/2021 à 15:15

Les nombreuses critiques négatives ont dû faire pencher la balance...

Morcar
10/09/2021 à 14:31

Vu le profit du premier volet, on peut deviner que quoi qu'il arrive cette suite serait bénéficiaire. Mais sans doute les productions n'ont-elles jamais assez de $$$ et optent donc pour cette solution.
Pour ma part, ayant beaucoup aimé le précédent film de 2018 en salles, j'irai voir celui-ci sur grand écran également.

Myers M.
10/09/2021 à 14:27

Je pense qu'ils se permettent cela sachant que l'on sait qu'un 3me opus est dans les tuyaux et quasi terminé.

JeepersCreepers
10/09/2021 à 12:27

Triste. Et pourtant, il aurait pas eu de mal à marcher. Bon, OK Venom à été une surprise en 2018, mais au point de faire peur ? Un peu abusé. Pareil pour Dune qui vas être freiné par HBO Max. En revanche, 007 compte bien tout raflé, tant c'est devenu LE film qu'on n'a cessé de parlé pendant la pandémie dans les médias pour évoquer les reports.

Cette nouvelle m'attriste.

votre commentaire